• Romance

    Dans cette rubrique, vous trouverez mes avis sur :

  • Croire encore au bonheur

    Eléanore Vendereven

      

    Croire encore au bonheur, d’Eléanore Vendereven

    PODCASThttps://www.youtube.com/watch?v=YcMySzmgJAk

     

    Titre en VO : Croire encore au bonheur

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 221

    Editeur : So romance

    Site de l’éditeur : https://www.soromance.com/ 

    ISBN : 978-2-3904-5010-8 (format numérique)

    Site de l’auteur : Pas trouvé

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Lecteurs aimant la romance à partir de 18 ans

    Quatrième de couverture :

    Alors qu'elle débute un nouvel emploi à Marseille, Lou tombe peu à peu sous le charme de son employeur.
    À la suite d’un drame personnel qui la contraint à reprendre sa vie à zéro, Lou accepte un poste de secrétaire dans une société à Marseille. Une surprise de taille l’attend en découvrant la somptueuse demeure où elle sera hébergée le temps de son contrat, mais ce n’est rien à côté de sa stupéfaction lorsqu’elle apprendra l’étrange activité de son employeur. Très vite, un lien passionnel se tisse entre la tendre et secrète Lou Saint-Pierre et le ténébreux Valère Castrosa…
    Lou et Valère pourront-ils vivre pleinement leur passion ? Plongez-vous dès à présent dans une romance forte où l'amour et la sensualité se confrontent aux entraves du destin. 

     

    Mon avis :

    Je remercie les éditions So romance pour l’envoi de ce service presse. Le résumé étant long et le roman assez court, je ne ferai pas de résumé.

    Cette lecture a été agréable mais sans plus.

     

    Les personnages sont clichés. Lou est une jeune secrétaire qui, après un drame veut repartir de zéro et trouve un emploi de secrétaire à Marseille. Son patron va très vite l’intriguer et sa relation avec la sœur jumelle de celui-ci va être compliquée.

     

    Valère, l’employeur de Lou est un médium réputé dans la région. Il va très vite vouloir en savoir plus sur la jeune femme. Il voit très peu ses deux filles.

     

    Dolorès, la sœur jumelle de Valère est une femme froide et peu accueillante. Elle accapare son frère et veut avoir le contrôle sur sa vie. Elle est détestable !

     

    Les personnages secondaires sont peu présents, ce qui est dommage mais bon, vu que le livre est court (221 pages) cela peut se comprendre.

     

    Passons à l’écriture maintenant. Elle est simple, efficace, elle va droit au but voir peut-être un peu trop. Les chapitres sont de la même longueur.

     

    La fin est correcte même si elle est attendue. En même temps, quand on commence une romance, je pense que l’on s’attend à ce qu’il va se passer non ?

     

    La romance justement est pour moi le plus gros bémol de cette histoire. Elle est trop rapide et précipitée à mon goût. Le lecteur n’est même pas à la moitié du récit que les deux protagonistes principaux sont déjà en couple.

     

    En bref, une lecture moyenne.

     

    Je remercie encore une fois So romance éditions pour cet envoi.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Seuls un fumeur invétéré, un alcoolique ou les deux à la fois comprendraient ce qu’elle ressentait. Dans ces moments-là, elle se focalisait sur de belles choses, abreuvant son cerveau de pensées positives. Elle avait découvert cette méthode sur un magazine. Ma foi, ça marchait plutôt pas mal ! Elle finit par se plonger dans le paysage défilant à toute vitesse sous ses yeux. »

     

    J’ai aimé : La fin et l’écriture.

    Je n’ai pas aimé : Les personnages, la romance qui va trop vite.


  • Le Bal de l’engagement

    La génération Z

    Aurora

     

    Le Bal de l'engagement : La génération Z, d'Aurora

    PODCAST : https://www.youtube.com/watch?v=THCXGbvimA0&feature=youtu.be

     

    Titre en VO : Le Bal de l’engagement : La génération Z

    Année de la première publication (France) : 2020

    Nombre de pages : 85

    Editeur : Librinova

    Site de l’éditeur : https://www.librinova.com/ 

    ISBN :  979-10-262-4635-0 (format numérique)

    Site de l’auteur : https://www.librinova.com/auteur/aurora (sa « fiche auteur »)

    Public conseillé : Tout public

    Quatrième de couverture :

    En 2107, les temps ont bien changé, pourtant le royaume de Scalia affectionne particulièrement le bal de l'engagement, vestiges d'un ordre que la monarchie tente de retrouver.
    Entre apparences et faux-semblant, le sort va réunir Amaya et Kewan qui devront prendre en main leur destin malgré les codes de l’Élite.

     

    Mon avis :

    Je remercie Librinova pour l’envoi de ce roman que j’ai lu dans le cadre du Prix des lecteurs. Je l’ai beaucoup apprécié !

     

    Amaya est une jeune fille qui va participer au Bal de l’engagement pour trouver son futur mari. Elle va se lier à Kewan mais les parents de celui-ci ne veulent pas entendre parler d’elle. Vont-ils y arriver ?

     

    Les personnages sont attachants. Amaya est une jeune fille rebelle qui ne ne se laisse pas faire. Elle est amie avec Hugo et souhaite se marier avec lui. Elle se lie d’amitié avec Lenka, la sœur cadette de Kewan qui est une artiste.

     

    Kewan est un jeune homme que l’on apprend à apprécier au fil du récit. Il va petit à petit s’attacher à la jeune fille.

     

    Eve est la « peste » de l’histoire. Elle est détestable !

     

    Les personnages secondaires ne sont pas très présents, ce qui est dommage.

     

    Les chapitres sont très courts, ce qui apporte du dynamisme. Le récit est court – 85 pages – ce qui fait que l’on ne peut pas trop développer les situations.

     

    La romance est présente. D’ailleurs, pour moi, le roman est principalement une histoire d’amour.

     

    La fin est très bien.

     

    Encore une fois je remercie Librinova pour cet envoi.

     

     

    Extrait : (choix : il n’y a pas pour cette fois)

     

    J’ai aimé : Les personnages principaux, le style d’écriture, la romance, la fin.

    Je n’ai pas aimé : Le fait que les personnages secondaires ne soient pas assez présents.

    Le Bal de l'engagement : La génération Z, d'Aurora


  • Prendre son âme en main.

    Ingrid Arginthe

     

    Prendre son âme en main, d'Ingrid Arginthe

     

    PODCAST https://www.youtube.com/watch?v=FWZeBKvdgIw&feature=youtu.be

     

    Titre en VO : Prendre son âme en main

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 44

    Editeur : Librinova

    Site de l’éditeur : https://www.librinova.com/ 

    ISBN : 979-10-2626-4612-1 (format numérique)

    Site de l’auteur : https://www.librinova.com/auteur/ingrid-arginthe 

    Public conseillé : Tout le monde

    Quatrième de couverture :

    D'une prière dite avec foi, à la réalisation de ses vœux d'une façon inattendue. Julie passe par différentes phases. Des expériences inimaginables vont la transformer en sa vraie nature qui est l'amour inconditionnel. Entre âme sœur et âme jumelle, Julie n'aura pas à choisir.

     

    Mon avis :

    J’ai lu ce livre dans le cadre du Prix des lecteurs des éditions Librinova et je remercie la maison d’éditions de me l’avoir fait découvrir. Malheureusement, c’est une déception pour moi.

     

    Nous suivons Julie, une psychologue qui va du jour au lendemain faire des rêves étranges et va avoir un besoin impérieux de se rendre à Madagascar.

     

    Les personnages sont superficiels. Julie a envie de trouver son âme sœur et l’amour. Elle va aller à Madagascar et va découvrir ce pays qu’elle ne connaît pas du tout mais va, dès son arrivée se sentir chez elle. Elle dit oui à tout ce qu’elle apprend sans se poser de questions. Pour moi, elle est un peu « irresponsable ».

     

    Andry, son guide dans le pays est tout comme l’héroïne assez mal travaillé. Il fait tout pour sa famille et va très vite devenir ami avec Julie. D’ailleurs, les deux personnages principaux vont très vite passer du vouvoiement au tutoiement.

     

    Les autres personnages secondaires comme la famille restée en France de la jeune femme ou bien encore les gens qu’elle va rencontrer durant son périple n’apportent pas grand-chose au récit. La psychologie des personnages n’est pas assez mise en avant.

     

    L’écriture est bancale, je trouve que certaines scènes s’enchaînent mal et il manque beaucoup de mots.

     

    L’intrigue est elle aussi bancale, je ne l’ai pas comprise.

     

    Tout comme l’intrigue, je n’ai pas compris la fin.

     

    Le récit est très court (44 pages), ce qui fait qu’il se lit très rapidement.

     

    En résumé, une lecture qui ne m’a pas convaincue.

     

    j’ai aimé : Je ne sais pas.

    Je n’ai pas aimé : Les personnages, l’écriture, l’intrigue, la fin.


  • Nos âmes tourmentées

    Morgane Moncomble

     

    Nos âmes tourmentées, de Morgane Moncomble

     

     

    Titre en VO : Nos âmes tourmentées

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 476

    Editeur : Hugo & Cie, collection New Romance

    Site de l’éditeur : http://www.hugoetcie.fr/ 

    ISBN : 978-2-755-65129-4 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/blunicorn05/ (page facebook de l’auteur)

    Ma note : 6/10

    Public conseillé : Jeunes adultes à partir de 18 ans

    Quatrième de couverture :

    Lorsqu'Azalea revient à Charleston, sa ville natale, ce n'est pas de gaîté de cœur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal. Sa mère, avec qui elle n'avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler. Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu'elle espère le plus bref possible.
    Jusqu'à ce qu'elle fasse la connaissance d'Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu'elle a rencontrés jusqu'alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu'elle avait trouvé loin d'ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement. Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d'oublier tout ce qui s'est passé ici ? Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l'aider.
    Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l'amour et le bonheur.

     

    Mon avis :

    C’est le titre et la couverture qui m’ont attirée vers cette lecture.

    Le résumé étant long et en disant trop pour moi, pas besoin d’en dire plus.

     

    Les personnages sont clichés. Azalée ou Azalea est une jeune femme mal dans sa peau qui cherche à combler son mal-être dans des relations sans lendemain. Elle a de l’humour noir et fait des podcasts féministes. Elle va revenir dans sa ville natale suite au décès de sa mère et va tout faire pour cacher son secret.

     

    Eden a 23 ans et est mécanicien. Il a des ennuis avec la justice et a une situation personnelle difficile. Il va très vite être attiré par Azalée qui est sa voisine. Entre eux, ce sera des joutes verbales à répétition.

     

    Alyssa, Josh, Andrew et Alec, les amis d’Eden bien que secondaires sont tout de même présents dans l’intrigue.

    Alyssa et Josh sont fiancés et ne vont pas tarder à se marier. Alyssa est espagnole, elle est serveuse dans le bar de la ville. Elle ne semble pas beaucoup appréciée Azalée au début. Josh, lui est l’ex petit ami de l’héroïne. Il a une grande affection pour elle.

    Alec est le plus effacé du groupe. Il est très honnête.

    Enfin, Andrew est l’ex meilleur ami d’Azalée. C’est lui qui manifeste la plus grande réticence envers elle.

     

    L’écriture est sympathique, simple et efficace. Le roman est découpé en trois parties et chaque chapitre alternent entre Azalée et Eden. J’ai préféré ceux du jeune homme.

     

    Les thèmes abordés sont très importants, il faut en parler comme la violence, les viols…

     

    La fin est correcte et apporte du positif.

     

    Par contre, il y a énormément de longueurs selon moi et je me suis ennuyée à certains moments car il y avait des « coups de mou ».

     

    En bref, une bonne lecture.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « J'aimerais être aussi courageuse que toi et dévoiler toute l'étendue de mon cœur meurtri. J'aimerais pouvoir te dire que je me cache parce que c'est facile, pendant que d’autres parlent et s'insurgent à ma place.
    Je ne le fais pas parce que j'ai honte. Mais surtout parce que j'ai peur. »

     

    On adore : L’écriture, les thèmes traités, l’alternance des points de vue, la fin.

    On regrette : Les personnages clichés, les longueurs.

                                                                                                       Debo


  •  Quand l’amour s’en mail

    Tamara Balliana 

     

    Quand l'amour s'en mail, de Tamara Balliana

     

     

    Titre en VO : Quand l’amour s’en mail

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 303

    Editeur : Montlake, collection Romance

    Site de l’éditeur : Pas trouvé

    ISBN : 978-2-9198-0619-5 (format kindle) 

    Site de l’auteur : https://tamaraballiana.com/ 

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Féminin

    Quatrième de couverture :

    Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !
    Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

     

    Mon avis :

    J’ai trouvé ce roman un peu par hasard et je dois dire que cela a été une bonne lecture.

    Je trouve que le résumé en dit un peu trop, pas besoin d’en dire davantage.

     

    Les personnages sont attachants quoiqu’un peu clichés.

    Solène a 24 ans et vit dans un petit village du sud de la France. Elle a un frère jumeau, Jules qui est toujours là pour elle dans les moments difficiles. Elle a un fort caractère et ne se laisse pas faire. Solène cache un élément de son passé qu’elle ne souhaite pas voir dévoiler.

     

    Jules, le frère jumeau de Solène a été dans sa jeunesse un rebelle. Il travaille avec ses parents dans le bar familial et souhaite développer une activité de restauration dans celui-ci, ce que son père refuse. Il est toujours présent pour sa sœur.

     

    Laetitia, la meilleure amie de l’héroïne s’apprête à se marier et souhaite que son amie et témoin lui organise son enterrement de vie de jeune fille. Elle est très protectrice envers Solène et arrive très bien à détendre l’atmosphère.

     

    Léo a 27 ans et travaille en tant qu’architecte dans le cabinet de son père. Lui aussi a un secret qu’il aimerait oublier. Solène et lui vont se rencontrer virtuellement par l’envoi de mails – je ne vous gâche pas le suspense c’est écrit dans la quatrième de couverture -. Léo aime aider les autres, voir peut-être un peu trop.

     

    Les personnages dits « secondaires » apportent une touche de légèreté au récit.

     

    L’écriture est simple mais efficace et pleine de fraîcheur. Les chapitres alternent entre le point de vue de Solène et celui de Léo, ce qui apporte une dynamique à l’histoire.

     

    Les thèmes abordés – l’amitié, l’amour ou le handicap – sont bien abordés.

     

    La romance, car oui, il y en a une arrive, pour moi, un peu tardivement dans l’intrigue c’est-à-dire à peu près à 80% du livre ce qui est dommage.

     

    La fin est jolie mais assez attendue.

     

    J’ai trouvé qu’il y avait quelques petites longueurs à certains moments.

     

    En bref, une bonne lecture qui se lit très bien en été !

     

    Extrait : (choix : la vie est une autoroute)

    « - Dans ma tête, la vie, c’est comme une multitude de routes. Tu as l’autoroute, celle qui va exactement où tu voulais aller. Parfois, tu es obligé de la quitter pour emprunter un itinéraire secondaire, ou tu choisis de le faire volontairement. Et tu peux avoir de belles surprises. Même si le chemin est un peu plus long, tu peux rejoindre ta destination initiale, tu prends du plaisir à faire ce détour. Tu peux même te retrouver à un endroit où tu n’avais pas prévu d’aller, mais peu importe si au final l’endroit est brai, tu ne crois pas ?

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’alternance des points de vue, les thèmes traités, la fin.

    On regrette : Les petites longueurs, la romance qui arrive tardivement.

                                                                                                       Debo





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique