• Seuls contre tous, de Lucy Connors

    Seuls contre tous

    Lucy Connors

    Seuls contre tous, de Lucy Connors

     

     

    Titre en VO : The lonesome young

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 393

    Editeur : La martinière jeunesse

    Site de l’éditeur : http://www.lamartinierejeunesse.fr/ 

    ISBN : 978-2-7324-6935-5 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://lucyconnors.com/ 

    Ma note : 9/10

    Publique conseillé : Tout public à partir de 14 ans.

    Quatrième de couverture :

    Issus de deux familles qui se haïssent, Victoria et Mickey n’auraient jamais dû tomber amoureux l’un de l’autre. Une interprétation moderne du mythe de Roméo et Juliette. À Whitfield County, la réputation sulfureuse des Rhodale, trafiquants notoires, n’est plus à faire. Et personne ne les déteste plus que les Whitfield, famille fondatrice de la communauté et l’une des plus puissantes de la région. Dernier né de la lignée Rhodale, Mickey Rhodale, lui, fait de son mieux pour ne pas suivre l’exemple de ses demi-frères trafiquants. Après des années de pensionnat, loin des tensions de la petite ville, la très sage Victoria Whitfield, elle, revient vivre dans le ranch familial. Entre Mickey et Victoria, c’est le coup de foudre. Et aucun sentiment n’a plus d’évidence qu’un coup de foudre. Cependant, leurs origines ne tardent pas à se rappeler à eux. Et plus ils tentent de lutter contre leurs héritages respectifs, plus l’évidence semble s’imposer : un Rhodale et une Whitfield ne peuvent s’aimer en paix. En tout cas, pas ici, à Whitfield County. Ni sans une rupture douloureuse avec les coutumes familiales.

     

    Mon avis :

    J’ai adoré cette lecture qui est une interprétation moderne de la pièce de théâtre tragique Roméo et Juliette.

    Je ne ferais pas de résumé, car il est assez complet.

     

    Les personnages sont attachants. Victoria est une jeune fille qui vit dans une famille aisée. Cette famille a créer le comté où se passe l’histoire. Elle revient chez sa grand-mère après avoir vécue deux ans en pension dans la ville voisine. Elle adore l’équitation et les chevaux et ne comprend pas la haine que sa famille a contre la famille Rhodale.

     

    Mickey Rhodale (oui c’est son prénom !) est un garçon qui tente de trouver sa place dans la famille. Ses frères ainés sont des vendeurs de drogue. Il est issu du second mariage de son père, shérif de la ville de Clark. On pourrait penser qu’il finira comme eux… Il a quand même une tendance à la violence.

    Ethan, l’un des demi-frères de Mickey, vendeur de drogue, arrogant au possible est adepte du chantage.

    Timothy (ou Buddy), le petit frère de Victoria est attachant.

    Melinda, la grande sœur de Victoria est fragile, alcoolique et consommatrice de drogue. Elle « touchera le fond » plusieurs fois.

     

    L’écriture de l’auteur est simple mais efficace. Les chapitres alternes les points de vue entre Victoria et Mickey. Ceux où le jeune homme parle ont été mes préférés.

    J’ai aimé la référence à Roméo et Juliette.

     

    La romance prend son temps et n’est pas très rapide à se mettre en place mais ce n’est pas dérangeant.

    J’ai quand même trouvé quelques longueurs au départ du livre.

     

    On peut croire que c’est un livre unique (ou one-shot) mais en fait non, ce qui es bien.

    Je vous le recommande !

    Extrait : (choix : beau)

    « On dit que la voix du sang est la plus forte, mais l’amour est à coup sûr la plus puissante des magies. »

     

    On adore : Les personnages, la romance, la référence à Roméo et Juliette, l’écriture.

    On regrette : Les petites longueurs au début.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :