• Nouveautés

    Bienvenue sur mon blog....

    N'hésitez pas à parcourir le blog et à le partager avec vos amis.

    http://oceanlivresque.eklablog.fr/

    Vous avez aimé un livre et vous souhaitez m'en en faire part, des suggestions à me faire, envie d'échanger!

    Envoyez moi un mail à oceanlivresque@gmail.com ou aller sur contact.

    A bientôt

    J'attends vos courriels

    Debo

     

  • Les Chroniques du Gran Paradiso

    Tome 1 : Lorenzo

    Christine Müller

     

    Les Chroniques du Gran Paradiso, tome 1, de Christine Müller

     

    PODCAST : https://youtu.be/p6faUPdDFGQ

     

    Titre en VO : Lorenzo

    Année de la première publication (France) : 2020

    Nombre de pages : 292

    Editeur : Jets d’encre

    Site de l’éditeur : https://www.jetsdencre.fr/

    ISBN : 978-2-355233-58-6

    Site de l’auteur : Pas trouvé

    Ma note : 4/10

    Public conseillé : Adultes

    Quatrième de couverture :

    Quand le soir tombe, l’Indienne emmène Tshupa, son husky, se balader en forêt. La chienne, avide de liberté et de découvertes, s’échappe toujours, avant de rejoindre sa maîtresse. Une nuit, pourtant, elle ne rentre pas. Car elle a rencontré Lorenzo, un maître loup qui l’observe depuis quelque temps déjà. Il a décidé qu’elle serait son élève et qu’il réveillerait la louve qui sommeille en elle. Une fois initiée, Tshupa pourra rejoindre la meute, secrètement installée au Gran Paradiso…

     

    Mon avis :

    Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Jets d’encre pour m’avoir proposé de recevoir ce roman grâce au site Simplement.

    Malheureusement, je n’ai pas accroché.

     

    Nous suivons Tshupa, une petite chienne, qui à la nuit tombée va rencontrer un loup, Lorenzo qui va lui apprendre à maîtriser son côté sauvage. Elle va raconter ses souvenirs.

     

    Je n’ai pas réussi à m’attacher aux protagonistes qui sont froids. Vous me direz, « c’est normal, ce sont des animaux et non des êtres humains ». Cela ne m’a pas permis de rentrer dans l’histoire.

     

    Tshupa est une chienne qui a davantage de traits sauvages. Elle est impétueuse et n’en fait qu’à sa tête. Elle relate ses souvenirs dans plusieurs « cahiers ».

     

    L’Indienne, la maîtresse de Tshupa est une femme qui a pris l’habitude de la promener la nuit et de ne pas s’inquiéter si elle ne revient pas.

     

    Lorenzo est un loup et le mentor de la chienne. On sent qu’il a une certaine domination sur elle.

     

    Je n’ai pas vraiment compris où l’intrigue voulait en venir à part les souvenirs du chien.

     

    L’écriture de Christine Müller est très immersive, on est plongé dans la forêt et c’est une véritable ode aux animaux, particulièrement aux loups.

     

    Comme pour l’intrigue, je n’ai pas vraiment compris la fin et ne lirai pas la suite.

     

    En résumé, une lecture mitigée.

     

    Je remercie encore une fois les éditions Jets d’encre pour leur confiance !

     

    Extrait : (choix : aucun)

     

    Les points forts : L’écriture.

    Les points faibles : Les personnages, l’intrigue, la fin.

     

    Articles précédents :

    - #PLIB2021 : La ville sans vent, tome 1, d'Eléonore Devillepoix

    - Un Noël en Californie

    - Noir d'absinthe dans catégorie "éditeurs"


    votre commentaire
  • La ville sans vent

    Tome 1

    Éléonore Devilleppoix

     

    #PLIB2021 : La ville sans vent, tome 1, d'Eléonore Devillepoix

     

    PODCAST : https://youtu.be/JHO_uCptu4U

     

    Titre en VO : La ville sans vent

    Année de la première publication (France) : 2020

    Nombre de pages : 448

    Editeur : Hachette

    Site de l’éditeur : https://www.lecture-academy.com/

    ISBN : #978-2-017-10844-3

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/LaVilleSansVent/ (la page facebook)

    Ma note : 6,5/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 13 ans

    Quatrième de couverture :

    À dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
    Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ça tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
    Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
    Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, j’ai lu ce livre dans le cadre du PLIB2021 qui fait partie des cinq finalistes. C’était une bonne lecture.

     

    Lastyanax est un jeune mage de 19 ans, qui, au début du récit s’apprête à présenter son invention et à devenir mage de la ville. Son mentor va mourir dans d’étranges circonstances et le jeune homme va mener sa petite enquête. Comment cela va-t-il se terminer ?

     

    Les personnages sont assez « classiques » mais attachants. Lastyanax est un jeune mage qui vient des quartiers malfamés de la ville. Il est absorbé par ses nouvelles fonctions et est autoritaire. Au début, je l’ai trouvé antipathique puis, au fil des pages, il va se montrer sous un meilleur jour.

     

    Arka est une jeune fille de 13 ans qui veut rentrer dans Hyperborée pour rencontre son père qu’elle n’a jamais connu. Elle va être, par un pur hasard propulsé dans les plus hautes sphères de la ville. Arka est très débrouillarde.

     

    Silène est professeur de mystographie – il apprend la magie aux élèves -. C’est un homme affable. Méfiez-vous des apparences !

     

    Phréton est un camarade de classe de la jeune fille. C’est le fils de l’intendant de la ville. Il est arrogant et détestable.

     

    Mézance, le père de Phréton est vil. Il est près tout pour arriver à ses fins.

     

    Le Basileus est le monarque d’Hyperborée. Il a 162 ans et immortel. L’est-il vraiment ?

     

    Les autres protagonistes ont leurs spécificités et servent à l’intrigue.

     

    L’intrigue est assez commune pour un livre de fantasy et possède des petites longueurs.

     

    L’univers mis en place est plaisant à découvrir.

     

    Le roman est découpé en plusieurs parties. Il est polyphonique, c’est-à-dire que nous suivons un certain nombre de personnages. Ici, il y en a peut-être un peu trop.

     

    La fin donne très envie de découvrir la suite et fin de cette histoire, car il s’agît d’un diptyque.

     

    En bref, une bonne lecture malgré quelques petits bémols.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « La vie est si fantasque qu’on s’étonne parfois de la voir se conformer, malgré les hasards et les incertitudes, à un plan décidé des années auparavant. »

     

    Les points forts : Les personnages, l’univers, la fin.

    Les points faibles : L’intrigue un peu commune, les longueurs.

     

    Articles précédents :

    - Un Noël en Californie

    - Noir d'absinthe

    - Mechanical, d'Aurore Nox dans catégorie "romance" 

    #PLIB2021 : La ville sans vent, tome 1, d'Eléonore Devillepoix


    votre commentaire
  • Un Noël en Californie

     

    Un Noël en Californie

    PODCAST : https://youtu.be/fG1DHDxmMXU

     

    Réalisateur : Shaun Paul Piccinino

    Scénariste : Lauren Swickard

    Titre original : A California Christmas

    Acteurs principaux :

    *Lauren Swickard, dans le rôle de Callie

    *Josh Swickard, dans le rôle de Joseph

    *Amanda Detmer, dans le rôle de Wendy (la mère de Callie)

    *Ali Afshar, dans le rôle de Leo (le collaborateur de Joseph)

    *David Del Rio, dans le rôle de Manny (un ouvrier agricole)

    *Gunnar Anderson, dans le rôle de Connor (un ami de Callie)

    *Natalia Mann, dans le rôle d’Hannah (la petite sœur de Callie)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=28MO3ngJNto&t=1s (en anglais)

    Durée : 1h46

    Date de sortie : 14 décembre 2020

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Tout le monde

    Résumé :

    Un charmant riche se fait passer pour l'employé d'un ranch afin d'amener une fermière à vendre sa terre familiale avant Noël...

     

    Mon avis :

    Ce film seulement disponible sur Netflix ne m’a pas vraiment convaincue. Je sais que ce n’est pas la saison pour voir un film de Noël mais j’avais besoin de quelque-chose sans prise de tête.

     

    Nous rencontrons Joseph qui est riche et travaille dans la multinationale familiale. Il doit se rendre dans un ranch en Californie pour conclure une vente. Il va rencontrer Callie et tout ne va pas se passer comme prévu.

     

    Le jeu des acteurs n’est pas top. Callie est une jeune fermière qui s’occupe du ranch de ses parents. Elle a eu une vie difficile et pleine de drames. Elle adore sa vie et s’occupe de sa petite sœur et de sa mère, malade.

     

    Joseph est un jeune homme riche qui travaille dans l’entreprise familiale. Il n’y connaît rien aux travaux de la ferme. Petit à petit, son comportement va changer.

     

    Wendy, la mère de Callie est atteinte d’un cancer probablement en phase terminale. Elle est très humble et aime profondément ses filles.

     

    Manny est un ouvrier agricole qui va aider Joseph dans les travaux de la ferme.

     

    Hannah, la sœur de Callie est une petite fille pleine de joie de vivre. Elle aime faire la pâtisserie et s’occuper des animaux.

     

    L’intrigue se passe une semaine avant les fêtes de fin d’année. Malheureusement, l’ambiance n’est pas au rendez-vous, dommage !

     

    La romance est, par contre assez jolie.

     

    La fin est correcte.

     

    En bref, un visionnage mitigé.

     

    Les points forts : La romance, la fin.

    Les points faibles : Le jeu des acteurs, l’intrigue, l’ambiance.

     

    Articles précédents

    - Noir d'absinthe

    - Mechanical, d'Aurore Nox

    - Le ciel est aveugle, de Sam Riversag dans catégorie "policier/thriller"


    votre commentaire
  • Bilan lectures - Mars 2021

     

    PODCAST : https://youtu.be/yzrw_fIrlpc

     

    Avril est à notre porte. Le printemps aussi avec les beaux jours et les températures qui se réchauffent. Qu’ai-je lu en mars ?

     

    J’ai lu 6 romans pour un total de 1253 pages. 6 livres dans des genres variés. Tous mes avis sont disponibles.

     

    1. Le tome 1 de la saga de dark romance Déchéance de Maze Perkins que j’ai reçu en service presse de la part des éditions Royal dont c’est la deuxième publication. La psychologie des personnages est très bien travaillée.

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    2. Le Triptyque : Asphyxie de Clélia Valmont : Merci à l’autrice pour m’avoir proposé ce texte grâce au site Simplement. Il m’a déçue.

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    3. Le tome 1 de la saga Christmas de William V. Amaral : J’avais reçu ce roman pour le Prix des lecteurs Librinova 2020, merci à la maison d’édition pour sa confiance. J’ai bien aimé.

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    4. Attachement de Rainbow Rowell : ce roman était depuis une éternité dans ma pile à lire ! Je l’ai enfin découvert et c’était une assez bonne lecture.

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    5. La Noctis d’Antonin Robin : Je l’avais aussi reçu pour le Prix des lecteurs Librinova 2020. Je n’ai pas vraiment accroché.

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    6. Enfin, le dernier livre est Meredith de Morgane Stankiewiez reçu en service presse par les éditions Noir d’absinthe grâce à Simplement. Merci à eux. Ce texte est un coup de cœur !

    Bilan lectures - Mars 2021

     

    Ce dernier mois a été assez productif niveau lecture.

     

    Et vous, qu’avez-vous lu ?

     

    Articles précédents :

    - Sorties littéraires - Avril 2021

    - Meredith, de Morgane Stankiewiez

    - La Noctis, d'Antonin Robin dans catégorie "dystopie"


    votre commentaire
  • Sorties littéraires - Avril 2021

     

    PODCAST : https://youtu.be/aBxbib8CgoA

     

    Salut tout le monde !

     

    Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler des sorties littéraires du mois d’avril. C’est un petit mois avec « seulement trois romans ».

     

    • Qui meurt ? de Karen M. McManus qui sort chez Nathan le 1 : C’est une suite du roman Qui ment de la même autrice.

     Sorties littéraires - Avril 2021

    Les héros de Qui ment ? sont de retour
    Le lycée de Bayview est de nouveau le théâtre d’un jeu macabre.
    Action ou Vérité, vous connaissez ? On relève un défi, ou un de ses secrets est dévoilé…
    Maeve, Knox et Phoebe ont décidé de se tenir à l’écart après que leurs vérités ont été révélées. Mais quand un de leur camarade meurt en plein défi, et qu’ils deviennent suspects, ils n’ont d’autre choix que de chercher qui se cache derrière ces SMS anonymes…

     

    • Promis, on reste amis ! de Juliette Bonte qui sort chez Harlequin le 7 : La couverture est très jolie !

     Sorties littéraires - Avril 2021

    Washington. Ils sont 4 amis qui partagent une maison... et tout le reste : les courses et le ménage, les rires et les peines, les bonnes nouvelles et les problèmes !

    JANHVI aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.

    PETER aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l'évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.

    GRAHAM aimerait vraiment que la procédure d'adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent ; tout ce qu'il n'a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.

    LEANDRO, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

     

    • Le dernier livre est le tome 1 de la saga Un parfum de frangipane de Morgane Destrée qui sortira chez Royal éditions début avril : C’est une romance historique avec une couverture sublime !

     Sorties littéraires - Avril 2021

    Bretagne 1789, peu de temps avant la Révolution…

    Mewenn, seize ans, belle, vive et audacieuse, se morfond dans le manoir familial en rêvant de son amour d'enfance. Son père décide de lui faire épouser un riche et vieux baron, mais Mewenn, éprise de liberté et d'indépendance, refuse obstinément ce mariage.

    Un nouveau destin s'ouvre à elle quand sa route croise celle du chevalier Philippe de Saint-Kaast, héros de la guerre d'Indépendance américaine et libertin à la réputation sulfureuse, dont le cœur de pierre cache un terrible secret. Qu'importe, pour fuir un avenir indésirable, Mewenn est prête à tout, quitte à s'allier avec le diable.

    Entre mensonges et manipulations, elle ne recule devant rien pour parvenir à ses fins, allant jusqu'à contraindre au mariage cet homme glacial. Une aventure houleuse et tumultueuse qui la conduira bien plus loin qu'elle n'aurait jamais imaginé, jusqu'à l'île de Saint-Domingue, la plantation Frangipane et ses immenses champs de fleurs.

     

    Comme vous pouvez le voir, c’est une très petite sélection.

     

    Et vous, quels romans vous plaisent ?

     

    Articles précédents :

    - Meredith, de Morgane Stankiewiez

    - La Noctis, d'Antonin Robin

    - Attachement, de Rainbow Rowell dans catégorie "contemporain"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique