• Quand l'amour s'en mail, de Tamara Balliana

     Quand l’amour s’en mail

    Tamara Balliana 

     

    Quand l'amour s'en mail, de Tamara Balliana

     

     

    Titre en VO : Quand l’amour s’en mail

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 303

    Editeur : Montlake, collection Romance

    Site de l’éditeur : Pas trouvé

    ISBN : 978-2-9198-0619-5 (format kindle) 

    Site de l’auteur : https://tamaraballiana.com/ 

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Féminin

    Quatrième de couverture :

    Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !
    Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

     

    Mon avis :

    J’ai trouvé ce roman un peu par hasard et je dois dire que cela a été une bonne lecture.

    Je trouve que le résumé en dit un peu trop, pas besoin d’en dire davantage.

     

    Les personnages sont attachants quoiqu’un peu clichés.

    Solène a 24 ans et vit dans un petit village du sud de la France. Elle a un frère jumeau, Jules qui est toujours là pour elle dans les moments difficiles. Elle a un fort caractère et ne se laisse pas faire. Solène cache un élément de son passé qu’elle ne souhaite pas voir dévoiler.

     

    Jules, le frère jumeau de Solène a été dans sa jeunesse un rebelle. Il travaille avec ses parents dans le bar familial et souhaite développer une activité de restauration dans celui-ci, ce que son père refuse. Il est toujours présent pour sa sœur.

     

    Laetitia, la meilleure amie de l’héroïne s’apprête à se marier et souhaite que son amie et témoin lui organise son enterrement de vie de jeune fille. Elle est très protectrice envers Solène et arrive très bien à détendre l’atmosphère.

     

    Léo a 27 ans et travaille en tant qu’architecte dans le cabinet de son père. Lui aussi a un secret qu’il aimerait oublier. Solène et lui vont se rencontrer virtuellement par l’envoi de mails – je ne vous gâche pas le suspense c’est écrit dans la quatrième de couverture -. Léo aime aider les autres, voir peut-être un peu trop.

     

    Les personnages dits « secondaires » apportent une touche de légèreté au récit.

     

    L’écriture est simple mais efficace et pleine de fraîcheur. Les chapitres alternent entre le point de vue de Solène et celui de Léo, ce qui apporte une dynamique à l’histoire.

     

    Les thèmes abordés – l’amitié, l’amour ou le handicap – sont bien abordés.

     

    La romance, car oui, il y en a une arrive, pour moi, un peu tardivement dans l’intrigue c’est-à-dire à peu près à 80% du livre ce qui est dommage.

     

    La fin est jolie mais assez attendue.

     

    J’ai trouvé qu’il y avait quelques petites longueurs à certains moments.

     

    En bref, une bonne lecture qui se lit très bien en été !

     

    Extrait : (choix : la vie est une autoroute)

    « - Dans ma tête, la vie, c’est comme une multitude de routes. Tu as l’autoroute, celle qui va exactement où tu voulais aller. Parfois, tu es obligé de la quitter pour emprunter un itinéraire secondaire, ou tu choisis de le faire volontairement. Et tu peux avoir de belles surprises. Même si le chemin est un peu plus long, tu peux rejoindre ta destination initiale, tu prends du plaisir à faire ce détour. Tu peux même te retrouver à un endroit où tu n’avais pas prévu d’aller, mais peu importe si au final l’endroit est brai, tu ne crois pas ?

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’alternance des points de vue, les thèmes traités, la fin.

    On regrette : Les petites longueurs, la romance qui arrive tardivement.

                                                                                                       Debo

    « La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie VareilleLe carnet d'Allie, tome 1, de Meg Cabot »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 2 Septembre à 13:35
    Kimysmile

    J'ai passé un très bon moment avec cette lecture !

      • Lundi 2 Septembre à 17:10

        J'ai également appréciée cette histoire happy

        A très vite !

        Debo

    2
    Samedi 31 Août à 11:09
    Kimysmile
    J'ai vraiment adoré cette histoire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :