• Bit-lit

    Dans cette rubrique, vous trouverez mes avis sur :

  • Piper Fallon

    Tome 1 : Chasseuse de primes

    Kel Carpenter

     

    Piper Fallon, tome 1, de Kel Carpenter

    PODCAST : https://youtu.be/OANqC3kRP4g

     

    Titre en VO : Touched by Fire

    Année de la première publication (France) : 2022

    Nombre de pages : 296

    Editeur : MxM Booksmark, collection Infinty

    Site de l’éditeur : https://editionsbookmark.com/

    ISBN : 979-10-381-043-10

    Site de l’auteur : https://kelcarpenter.com/

    Ma note : 4/10

    Public conseillé : Lecteurs aimant la bit-lit

    Quatrième de couverture :

    Piper est hantée par son passé et par ses échecs. Elle va devoir en assumer les conséquences. Quoi qu’il en coûte.
    Pendant une décennie, j’ai traqué les surnaturels qui ont envahi mon monde.
    Et maintenant, par le plus formidable coup du destin, me voilà liée à l’un d’entre eux.
    Lorsqu’une invocation tourne mal, l’être qui entre dans ce monde bouleverse tout.
    J’ignore s’il s’agit d’un démon ou d’un dieu, mais une chose est sûre?: il en a après moi. Qu’il essaie donc.
    J’ai une promesse à tenir et je ne reculerai devant rien.
    Une seule option pour se sortir de ce bourbier?: sa mort. Ou la mienne. Et je n’ai aucune intention de passer l’arme à gauche.
    Même si ça signifie conclure un pacte avec le diable.

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je remercie Delhia du blog Between dreams and reality d’avoir organisé ce blog tour.

    Malheureusement, je n’ai pas accroché à ce premier tome.

     

    Piper est une chasseuse de créatures surnaturelles. A cause d’une invocation ratée, elle se retrouve aux prises avec un démon. Comment va-t-elle s’en sortir ?

     

    Les personnages sont assez stéréotypés. Piper est une jeune femme qui n’a pas peur de se salir les mains. Son comportement m’a agacée.

     

    Les personnages secondaires sont peu présents, ce qui est dommage.

     

    L’écriture est simple et incisive. L’auteur n’épargne pas ses protagonistes.

     

    L’intrigue est simple, efficace et sombre.

     

    Tout comme l’intrigue, l’univers est sombre.

     

    La fin ne me donne pas vraiment envie de poursuivre la découverte de cette saga.

     

    Extrait : (choix : aucun)

     

    Les points forts : L’écriture.

    Les points faibles : Les personnages, l’univers, l’intrigue, la fin. 

     

    Articles précédents :

    - Sorties littéraires - Avril 2022

    - Bilan : Fais vriller ta PAL 2022

    - Er que ne durent que les moments doux, de Virginie Grimaldi dans catégorie "contemporain"


    votre commentaire
  • Arcadia Bell

    Tome 1 : Transpercer la pénombre

    Jenn Bennett

     

    Arcadia Bell, tome 1, de Jenn Bennett

     

    PODCAST : https://youtu.be/WyRcKGrjTWE

     

    Titre en VO : Kindling the Moon

    Année de la première publication (France) : 2022

    Nombre de pages : 423

    Editeur : Alter Real, collection Imaginaire

    Site de l’éditeur : https://editions-alter-real.com/

    ISBN : 978-2-378-12482-3

    Site de l’auteur : http://www.jennbennett.net/

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Lecteurs aimant les créatures surnaturelles

    Quatrième de couverture :

    Un soir, son passé lui explose en pleine figure. Elle tombe sur un flash info à la télévision : ses parents, des adeptes de la magie noire accusés d’avoir assassiné des membres éminents de plusieurs Ordres magiques, ont refait surface. Les ennemis publics numéro un sont de retour !
    Sauf qu’ils ont toujours clamé leur innocence.
    Il est peut-être temps pour Arcadia de faire éclater la vérité. De toute façon, elle n’a plus le choix : si elle ne fait rien, elle sera livrée à Luxe, le plus puissant des Ordres magiques, qui réclame la tête de ses parents, et à défaut, la sienne.
    Et le pire ? Elle n’a que deux semaines pour sauver sa peau. Une partie de plaisir...
    Pour avoir une chance de s’en sortir, elle doit faire appel à l’exaspérant Lon Butler. Elle le sent, ce démonologiste aussi arrogant que mystérieux cache bien des secrets.
    Une course contre la montre s’engage, et cette fois, la fuite n’est pas une option.

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je remercie Delhia du blog Between dreams and reality pour avoir organisé ce blog tour.

    J’ai bien aimé cette lecture, malgré quelques bémols.

     

    Les personnages sont assez stéréotypés. Arcadia est une barmaid qui est une Terrestre – c’est-à-dire une personne qui a des capacités démoniaques -. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.

     

    Lon est un homme charismatique qui a beaucoup de succès auprès des femmes. Il aime les livres.

     

    Jupiter, le fils de Lon, est excentrique. Il n’a pas sa langue dans sa poche.

     

    Les autres protagonistes sont intéressants.

     

    L’écriture est bien. Il y a des mots particuliers pour décrire l’univers. Elle donne envie de tourner les pages.

     

    L’intrigue, tout comme l’écriture donne envie de tourner les pages. Elle est sombre.

     

    L’univers est recherché.

     

    Par contre, il y a des petites longueurs.

     

    La fin donne envie de connaître la suite.

     

    En bref, une assez bonne lecture.

     

    Merci encore à Delhia pour ce blog tour !

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « J’appréciais vraiment Lon. Il m’avait sauvé la vie quand ce démon Pareba m’avait attaquée, et il m’aidait à sauver mes parents…Il avait dressé une barrière magique autour de ma maison... Qui serait prêt à faire tout ça pour quelqu’un qu’il ne connaissait que depuis deux semaines ? Démon ou pas, c’était quelqu’un de bien. Et pour couronner le tout, il était intelligent et prévenant. Drôle, même, surtout pour un grincheux comme lui. Nous avions beaucoup en commun. »

     

    Les points forts : L’écriture, l’univers, l’intrigue, la fin.

    Les points faibles : Les petites longueurs, les personnages. 

     

    Articles précédents :

    - Mon hiver cosy, de Caroline Millet

    - Gossip Girl, saison 2

    - 5 livres à lire pour la Saint-Valentin dans catégorie "Blabla"


    1 commentaire
  • Black Blade

    Tome 1 : Froid brûlant

    Jennifer Estep

     

    Black Blade, tome 1, de Jennifer Estep

     

    PODCAST : https://youtu.be/Vp0UBTvLmKI

     

    Titre en VO : Cold Burn of Magic

    Année de la première publication (France) : 2021

    Nombre de pages : 372

    Editeur : Alter Real éditions

    Site de l’éditeur : https://editions-alter-real.com/

    ISBN : 2646-6899

    Site de l’auteur : https://www.jenniferestep.com/

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Jeunes adultes à partir de 16 ans

    Quatrième de couverture :

    « Visitez Cloudburst Falls, la ville la plus magique d’Amérique ! »
    Cloudburst Falls est le seul endroit au monde où les magicks – des gens dotés de pouvoirs –, et les êtres surnaturels peuvent vivre au grand jour. Des Familles rivales, véritables mafias aux facultés redoutables, dirigent la cité, assurant la protection des quartiers qu’ils se sont octroyés.
    Et moi dans tout ça ? J’essaie d’éviter les ennuis. Après tout, squatter le sous-sol de la bibliothèque municipale et ne jamais sortir sans l’épée en sang-fer qui a appartenu à ma mère sont des risques suffisants. Mon CV parle pour moi : voleuse hors pair, rien ne me résiste. Pas le choix, je dois me faire discrète. Et s’il n’y avait que ça… J’ai un autre don, très convoité, qui pourrait me mettre en danger.
    Un jour, j’assiste à un règlement de comptes. Le sexy Devon de la Famille Sinclair est sur le point de se faire tuer, et je n’ai que deux options : rester dans l’ombre et le laisser mourir, ou m’exposer pour lui sauver la vie. Bon, ben, j’ai dû me planter. Les Familles ont assassiné ma mère, et on dirait bien que je vais finir comme elle…

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je remercie Delhia du blog Between dreams and reality et la maison d’édition d’avoir organisé ce blog tour.

    Cela faisait très longtemps (quelques années) que je n’avais pas lu de la bit-lit. J’ai apprécié ma lecture.

    Le résumé étant long, je n’en parlerais pas plus.

     

    Les personnages sont attachants quoique clichés. Lila est une jeune fille solitaire qui est une magick – une personne qui a des capacités sur-développées -. Elle est solitaire et a un fort caractère.

     

    Devon est un garçon très séduisant qui fait partie d’une des Familles les plus puissantes de la ville. Il est conscient de son charme et est doué au combat.

     

    Claudia, la mère de Devon, est froide et mystérieuse. Mais pourquoi ?

     

    Les autres protagonistes servent à l’intrigue.

     

    L’intrigue est palpitante, on a envie de tourner les pages et de savoir la suite ! Elle est très sombre.

     

    L’univers est classique.

     

    La fin donne envie de lire le tome 2.

     

    Par contre, les chapitres sont assez longs.

     

    En bref, une bonne découverte.

     

    Merci encore pour l’organisation de ce blog tour.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Elle passa devant moi et se dirigea vers la porte. Dans le couloir, il y avait Mo qui rôdait, en compagnie de Grant, Félix, Devon et Reginald. Ils firent bien sûr comme s’ils n’avaient pas eu l’oreille collée au battant pendant toute notre conversation. Quelle bande de petits curieux…
    Je restai là, au milieu du tatami, à me demander dans quoi je venais de m’engager. Il ne me fallut pas longtemps pour prendre conscience d’un truc fondamental.
    Les gardes qui m’avaient pourchassée sur les toits. L’attaque du dépôt-vente. Et maintenant ça.
    Ouais, c’était donc vrai : les problèmes marchaient toujours par trois. »

     

    Les points forts : Les personnages, l’univers, l’intrigue, la fin.

    Les points faibles : Les chapitres longs. 

     

    Articles précédents :

    - 1993, mon été décoiffant, de Laura Joansen

    - Les couteaux étoilés, tome 1, d'Emeline Arca

    - Bilan lectures - Août 2021 dans catégorie "nouveautés"


    1 commentaire
  • InCrypid

    Tome 1 : Tango endiablé

    Seanan McGuire

     

     

    InCryptid, tome 1, de Seanan McGuire

     

    PODCAST : https://youtu.be/eI_8LoktgMg

     

    Titre en VO : Dicount armageddon

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 352

    Editeur : Alter Real, collection imaginaire

    Site de l’éditeur : https://editions-alter-real.com/

    ISBN : 978-2-378-12138-9

    Site de l’auteur : http://www.seananmcguire.com/

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Jeunes adultes à partir de 16-17 ans

    Quatrième de couverture :

    Cryptide : Toute créature dont l'existence n'a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à "Monstre" Cryptozoologue : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à "Idiot" Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit.... Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s'efforce de les protéger. Verity Price, elle, a d'autres plans d'avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s'intéresser aux démons. Elle décide donc de s'installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que... Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l'ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l'habitent. Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s'attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d'étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu'un s'amuse à répandre des rumeurs à propos d'un dragon soi-disant endormi sous la ville.... Une vie simple ? Pas si sûr !

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je remercie Delhia du blog Between dreams and reality et la maison d’édition pour avoir organisé ce blog tour. J’ai bien aimé ma lecture.

    Le résumé étant long, je n’en dirais pas plus.

     

    Les personnages sont corrects. Verity est une jeune danseuse de salon et cryptozoologue, c’est-à-dire qu’elle veille sur les cryptides qui sont des créatures surnaturelles. Elle a beaucoup de franc-parler. Elle habite avec une colonie de souries qui parlent et qui ont de nombreuses fêtes religieuses.

     

    Dominic De Luca est un membre du Covenant – une organisation qui chasse les cryptides -. Il est arrogant et lance des piques à l’héroïne.

     

    Dave est un croquemitaine et est le patron d’un bar. Il adore l’obscurité et faire peur aux gens.

     

    Les autres protagonistes apportent des éléments à l’intrigue.

     

    L’intrigue, justement, est bien, on a envie de savoir la suite. Elle est sombre.

     

    L’univers mis en place est, pour moi, assez original. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu des romans avec des créatures surnaturelles.

     

    L’écriture est simple, efficace et contient des pointes d’humour.

     

    La fin donne envie de connaître la suite !

     

    Par contre, les chapitres sont longs.

     

    Merci encore à Delhia pour ce blog tour.

     

    Extrait : (choix : aucun)

     

    Les points forts : Les personnages, l’intrigue, l’écriture, l’univers, la fin.

    Les points faibles : Les chapitres longs.

     

    Articles précédents :

    - Virgin River, saison 3

    - #PLIB2021 : Participez à la Voix des lecteurs

    - Statera Mundi, de Lucie Gohier dans catégorie "romance"


    1 commentaire
  • Meredith

    Morgane Stankiewiez

     

    Meredith, de Morgane Stankiewiez

    PODCAST : https://youtu.be/KW-Q4fju3TI

     

    Titre en VO : Meredith

    Année de la première publication (France) : 2021

    Nombre de pages : 108

    Editeur : Noir d’absinthe

    Site de l’éditeur : https://www.noirdabsinthe.com/ 

    ISBN : 978-2-490417-91-9 

    Site de l’auteur : Pas trouvé

    Ma note : 9,5/10

    Public conseillé : Adultes

    Quatrième de couverture :

    Nouvelle Angleterre, 1813. Caleb Vance est destiné à un avenir ennuyeux : épouser la fille du maire, reprendre l'entreprise familiale et perpétuer la lignée. Pour lui qui rêvait d'aventures, le futur s'avère peu reluisant. L'arrivée d'Elias Morrington et sa fille, deux Anglais fuyant la guerre qui fait rage au Nord, contrarie ce gris destin. La sulfureuse Alethea, sirène noire au charme aussi vénéneux qu'envoûtant, éveille l'intérêt de Caleb, que cette noire passion pourrait bien mener à sa perte. Les Vance ont invité le diable en leur demeure, et il semble bien qu'ils en paieront le prix...

     

    Mon avis :

    Avant de commencer, je tiens à la remercier la maison d’édition pour m’avoir permis de lire ce roman grâce au site Simplement. Ce livre est presque un coup de cœur !

     

    Nous rencontrons Caleb, un jeune aristocrate qui vit dans la ville de Meredith. Il va rencontrer deux étrangers qui vont bouleverser sa vie….

     

    Les personnages sont très attachants. Caleb est un jeune homme qui aime la vie et les femmes. Il fait tout pour déplaire à son père. Il peut montrer de grandes fragilités. Il doit épouser Prudence, la fille du maire, mais n’en a pas du tout envie.

     

    Alethea est une jeune femme d’une grande beauté que notre héros va inviter chez lui. Elle est très mystérieuse et a de nombreux atouts physiques. L’attirance avec Caleb est certaine.

     

    Elias, l’autre étranger qui va se rendre dans le manoir de Caleb, est également très mystérieux. Il peut être très violent. Qui est cet homme ?

     

    Les protagonistes plus secondaires sont aussi très bien travaillés aussi bien physiquement que psychologiquement.

     

    L’écriture de l’autrice est magnifique et onirique. A travers les mots, le lecteur a l’impression de se retrouver dans cette petite ville perdue des États-Unis.

     

    L’univers est onirique et plein de mystères. Il est très, très sombre.

    Le mythe qui est évoqué est extrêmement bien traité. Je vous laisse la surprise de la découverte !

     

    L’intrigue est bien, on a envie de connaître la suite et le fin mot de cette histoire. D’ailleurs, les chapitres ne sont pas très longs.

     

    La fin par contre m’a un petit peu « déçue ». Je m’attendais à autre chose.

     

    En bref, une très bonne lecture et je remercie la maison d’édition Noir d’absinthe pour sa confiance.

     

    Extrait : (choix : aucun)

     

    Les points forts : Les personnages, l’univers, le mythe traité, l’écriture, l’intrigue.

    Les points faibles : La fin.

     

    Articles précédents :

    - La Noctis, d'Antonin Robin

    - Attachement, de Rainbow Rowell

    - Virgin River, saison 2 dans catégorie "séries & films"

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique