• Policier/thriller

  • C’est pas ma faute

    Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon

     

    C'est pas ma faute, de Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon

    PODCASThttps://www.youtube.com/watch?v=YMcw8dXW7X0

     

    Titre en VO : C’est pas ma faute

    Année de la première publication (France) : 2020

    Nombre de pages : 384

    Editeur : Pocket jeunesse

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/pocket-jeunesse/18 

    ISBN : 978-2-823-87387-0 (format numérique)

    Sites des auteur(ices):

    Samantha Bailly : http://www.samantha-bailly.com/ 

    Anne-Fleur Multon : https://www.facebook.com/AnneFleurMulton/ (sa page facebook)

    Ma note : 6/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 15 ans

    Quatrième de couverture :

    Un clic, et la vie de Lolita se retrouve sur YouTube... quel secret cache-t-elle ?
    Prudence est la plus grande fan de Lolita, la célèbre youtubeuse. Or un jour, Lolita disparaît des réseaux sociaux. Quel secret dissimule son image si parfaite ?
    Entre disparition et enquête, caméras et écrans, mensonges et vérité, Prudence et Lolita dansent un ballet qui pourrait se révéler mortel… 

     

    Mon avis :

    Je dois dire que je suis déçue de cette lecture, car j’en attendais beaucoup !

    Je souhaite vous laisse la surprise, donc il n’y aura pas de résumé.

     

    Les personnages sont clichés. Prudence est une jeune fille de couleur qui adore la danse et étudie au conservatoire de Bordeaux. C’est la benjamine de sa famille et elle a l’impression que tout le monde veut contrôler sa vie.

     

    Lolita a 16 ans, elle est youtubeuse. Elle est très connue mais a une famille un peu dysfonctionnelle. Sa mère ne pense qu’à sortir et ne se préoccupe pas vraiment de sa fille. La jeune fille est en fait très seule.

     

    Les personnages secondaires démontrent bien que la vie de célébrité n’est pas faite que de paillettes, qu’elle peut détruire.

     

    Le livre est écrit « à quatre mains ». Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon écrivent en alternance un chapitre sur l’une des héroïnes. Je pense que Samantha fait ceux de Lolita et Anne-Fleur ceux de Prudence. J’ai préféré ceux de Lolita car je suis plus familière avec le style d’écriture de Samantha Bailly.

     

    Les styles d’écritures sont assez différents. Prudence est plus spontanée dans ses remarques et réflexions. Quand à Lolita, elle est plus réfléchie.

     

    Ce roman est mis dans la catégorie des thrillers. C’est vrai qu’il y a une enquête pour découvrir pourquoi la jeune youtubeuse a disparue, mais pour moi, je n’ai pas trop compris son utilité. Les chapitres alternent entre les jours qui précèdent la disparition de la jeune fille et les jours qui suivent celle-ci.

     

    La fin est correcte et clôt bien le roman.

     

    En bref, une lecture mitigée.

     

    Extrait : (choix : la folie)

    « Il y a dans la folie des éclairs de lucidité qui brûlent. C’est tellement compliqué de savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Es-ce que c’est ça, au fond, la question ? Être normal ou anormal? »

     

    J’ai aimé : L’écriture, la fin.

    Je n’ai pas aimé : Les personnages, l’enquête.


  • Un couple irréprochable

    Alafair Burke

     

    Un couple Irréprochable, d'Alafair Burke

    PODCAST : https://www.youtube.com/watch?v=fa_En4gfQqI&feature=youtu.be

     

    Titre en VO : The Wife

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 363

    Editeur : Presse de la cité

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/presses-de-la-cite/6 

    ISBN : 978-2-258-16262-4 (format numérique)

    Site de l’auteur : http://alafairburke.com/ 

    Ma note : 9,5/10

    Public conseillé : Adultes

    Quatrième de couverture :

    Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable avec Jason, un brillant professeur d'économie devenu une personnalité médiatique, et leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l'une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu'une de ses collaboratrices l'accuse de viol. De quoi donner à Angela l'impression qu'elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie. Pourtant, face à l'obstination d'une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d'épouse et de le défendre, envers et contre tout.
    La disparition soudaine d'une des deux jeunes femmes donne cependant une autre dimension à l'affaire. Tandis que la presse se repaît du scandale, Angela est tiraillée entre la honte, le doute et le besoin de préserver un sombre secret... 

     

    Mon avis :

    Ce roman est génial, c’est presque un coup de cœur !

    Je ne parlerai pas du résumé car il en dit assez sur l’histoire.

     

    Les personnages sont particuliers. Angela est une jeune femme qui a un lourd passé. Elle défend corps et âme son mari, Jason. Elle est très protectrice envers son fils, Spencer. Elle est attachante.

     

    Jason, le mari d’Angela est professeur d’économie à l’université de New-York et chef d’entreprise. Il fait vivre sa famille mais de graves accusations vont peser sur lui.

     

    Rachel et Kerry sont deux femmes qui accusent Jason d’agression sexuelle. Rachel est étudiante et stagiaire au sein de l’entreprise de Jason. Elle va être très présente durant la première partie du récit. Progressivement, Alafair Burke en parle moins.

    Kerry, la deuxième femme travaille dans la société Oasis qui est un client de Jason. Elle est très secrète sur sa vie et est très ambiguë.

     

    Spencer, le fils d’Angela est proche de sa mère. Il va en vouloir beaucoup à son père.

     

    Corinne Duncan est l’inspectrice chargée des enquêtes impliquant Jason. Elle va tout faire pour découvrir la vérité mais va, petit à petit, voir ses convictions s’ébranler.

     

    Les autres protagonistes sont tout aussi importants dans l’intrigue, ils ne sont pas laisser de côté.

     

    Alafair Burke a une écriture agréable, les chapitres sont courts ce qui apporte du dynamisme au récit. L’histoire est découpée en quatre parties, la meilleure, pour moi, étant la seconde. L’autrice n’hésite pas à malmener ses personnages et à faire douter les lecteurs, on croit savoir ce qu’il va se passer mais en fait, pas du tout !

     

    Les thèmes abordés – les agressions sexuelles, le viol, la libération de la parole des femmes… - sont bien traités et sont de grands sujets d’actualité.

     

    La fin est incroyable, on ne s’y attend pas !

     

    Par contre, j’ai trouvé qu’une fois que la partie sur Rachel se termine, on n’en parle pas assez et je trouve que cela est mis au second plan, ce qui est dommage !

     

    En bref, une très bonne lecture que je vous conseille à 100 % !

     

    Extrait : (choix : les malentendus)

    « Les malentendus ne surviennent pas quand les situations sont parfaitement claires. Ils naissent d’un certain flou, qui peut donner lieu à plusieurs versions d’un même événement. »

     

    J’ai aimé: Les personnages, l’écriture, les thèmes traités, la fin.

    Je n’ai pas aimé : Le fait que l’on ne parle pas assez de Rachel.


  • Qui ment ?

    Karen M. McManus

      

    Qui ment ?, de Karen M. McManus

     

     

    Titre en VO : One Of Us Is Lying

    Année de la première publication (France) : 2018

    Nombre de pages : 449

    Editeur : Nathan

    Site de l’éditeur : http://www.lireenlive.fr/ 

    ISBN : Pas trouvé

    Site de l’auteur : https://www.karenmcmanus.com/ 

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 15-16 ans

    Quatrième de couverture :

    5 lycéens - 1 mort = 4 suspects

    Tous cachent un secret.Qui ment ? Bronwyn l'intello, Cooper le sportif, Nate le délinquant, Addy la reine de beauté et Simon le gossip boy se retrouvent en retenue un après midi.Seulement, ce dernier ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle ... Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n'est pas accidentelle.

    Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre lorsqu'on découvre un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d'eux.

    Jusqu'où sont-ils prêts à aller pour protéger leurs secrets ?

     

    Mon avis :

    En ce moment, je lis pas mal de thrillers.

    Comme le résumé dit le principal, il est inutile d’en dire davantage.

     

    Les personnages sont très clichés : quatre lycéens populaires en Californie et un autre qui est un peu « mis de côté » et qui ne se gène pas pour dévoiler les petits secrets de tout le lycée.

     

    Bronwnyn est une jeune fille intello qui doit être la meilleure dans tout ce qu’elle entreprend. Elle est perfectionniste depuis toute petite car elle a l’impression qu’il faut qu’elle réussisse à la fois pour elle et aussi pour sa sœur cadette, Maeve qui a eu une leucémie quand elle était enfant et qui est guérie.

     

    Cooper est la star du baseball. C’est un grand sportif mais il a l’impression que son père ne l’aime qu’au travers de ses performances. Il vit avec ses parents, son petit frère et sa grand-mère qui est d’une grande perspicacité. Il cache un secret à sa famille qui risque bien de tout faire voler en éclats.

     

    Addy – ou Adelaïde – est une fille effacée qui ne vit que pour Jake, son petit-ami depuis trois ans. Elle est toujours d’accord avec lui. Sa sœur essaye tant bien que mal de la faire changer d’avis au fil des pages.

     

    Nate est le « bad boy » de l’histoire.  Il vend de la drogue et a des ennuis judiciaires. Il n’a pas une vie facile entre une maison qui tombe en ruine, un père alcoolique et une mère morte depuis plusieurs années. Malgré tout, c’est un gentil garçon.

     

    Et enfin, le dernier personnage est Simon. Il n’est pas très populaire, a peu d’amis et tient l’application Askip qui raconte tous les petits et gros potins du lycée.

     

    L’écriture de l’autrice est agréable, simple et efficace, sans prise de tête. Les chapitres alternent les points de vue des quatre premiers adolescents. Au milieu d’un chapitre, le point de vue change.

     

    L’intrigue m’a fait penser un peu à la série Gossip Girl (dont vous trouverez la chronique de la saison 1 en cliquant sur le titre de la série). De plus, l’enquête policière est bien mais un peu longue par moments.

     

    La fin est étonnante car je ne me serai jamais attendu à ce dénouement.

     

    Par contre, j’ai noté quelques longueurs qui peuvent alourdir le récit.

     

    En bref, une bonne lecture !

     

    Extrait : (choix : attirer les filles)

    « Si on m'avait demandé il y a dix minutes, j'aurais dit que je n'ai pas de truc particulier pour attirer les filles. Tout à coup, je réalise que si : je les attire justement parce que je m'en fous. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’intrigue, l’alternance des ponts de vue dans les chapitres, la fin.

    On regrette : Les longueurs et l’enquête un peu longue.

                                                                                                       Debo


  • De fric et d’eau fraîche

    F.P.A. Upellini

      

    De fric et d'eau fraîche, de F.P.A. upellini

     

     

    Titre en VO : De fric et d’eau fraîche

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 269

    Editeur : Librinova

    Site de l’éditeur : https://www.librinova.com/ 

    ISBN : 979-10-262-2814-1 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://www.librinova.com/auteur/f-p-a-upellini (page auteur)

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Jeunes adultes à partir de 17 ans

    Quatrième de couverture :

    Qui n’a jamais eu besoin des siens pour s’en sortir ? Dans cette famille, il n’y en a pas un pour tenir la route : Fabio n’a pas l’argent pour se marier et Lino en doit à des mafieux Kosovars. Alors, pourquoi ne pas inviter leurs deux autres frères Rico et Nello et leur sœur Sofia à trouver la solution qui se trouve peut-être dans un road trip ? Pourquoi pas les États-Unis ? Un voyage sentimental et littéraire palpitant, à l’horizon duquel se trouve une tentative de percer le secret de ce qui nous lie vraiment, malgré les soucis, au-delà de la fratrie et de la volonté d’être heureux. De Fric et d’Eau Fraîche, ou comment amour et fraternité font et défont le roman de la vie.
    Les frères écorchés de De Fric et d’Eau Fraîche vous toucheront par leur solidarité sans failles au fil de leurs nombreuses aventures. Un roman au rythme effréné qui ravira les amateurs d’adrénaline !
     

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Librinova pour leur confiance !

     

    Nous suivons une fratrie de trois italiens, trois frères et une sœur où le jour de son mariage, l’ainé, Fabio, va être dans le coma suite à un terrible événement. A partir de ce moment, nous allons revivre les événements qui se sont déroulés avant ce drame et si la famille va s’en sortir.

     

    J’ai été déçue par cette lecture. Les personnages sont un peu clichés.

    Fabio a 27 ans et souhaite se marier avec Sabrina. Il est professeur de français et on pourrait penser que c’est le plus réfléchie de la famille, mais en fait pas vraiment. Il va se laisser entraîner dans des histoires qui le dépasse.

     

    Lino, le benjamin, est un petit dealer. Il est instable dans sa vie et a de gros ennuis. Avec Fabio, ce sont les deux protagonistes principaux de l’histoire.

     

    Sofia, Nello et Rico sont très attachés aux deux autres même s’ils ont chacun des caractères très différents. Eux, ils ont les pieds sur terre et essaye que les problèmes ne leur retombent pas dessus.

     

    L’écriture est assez vulgaire et familière. Il y a des passages qui m’ont perturbé de par les situations dans lesquelles les personnages se trouvent.

     

    J’ai trouvé les thèmes de l’entraide et de la famille bien exploités. Cela semble important pour l’auteur.

     

    La fin est correcte mais n’est pas exceptionnelle.

     

    En résumé, une petite lecture rapide de par la longueur du récit – 269 pages – mais qui est mitigée.

     

    Je remercie encore une fois les éditions Librinova pour l’envoi de ce roman.

     

    Extrait : (choix : un road trip)

    « Sur la longue autoroute traversant la Louisiane du sud vers le nord, les passagers de la Toyota Camry, enfin ceux encore éveillés, contemplaient le plat paysage se fondre sur leur passage en zébrures irisées, nostalgiques, encore, de l’excitation procurée par les Brass-Band, les jeux, l’euphorie et l’ivresse de la généreuse cité de la Nouvelle Orléans, et à la fois angoissés de se retrouver avec autant de place sur la banquette arrière… »

     

    On adore : Les thèmes abordés, la fin.

    On regrette : Les personnages un peu clichés, l’écriture trop familière pour moi.

                                                                                                       Debo


  •  

    Agatha Raisin enquête

    Tome 1 : La quiche fatale

    M.C. Beaton  

     

    Agatha Raisin enquête, tome 1, de M.C. Beaton

     

     

    Titre en VO : Agatha Raisin, book 1 : And The Quiche of Death 

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 320 

    Editeur : Albin Michel

    Site de l’éditeur : http://www.albin-michel.fr/

    ISBN : 978-2-226-37601-5 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.mcbeaton.com/uk/ 

    Ma note : 6/10 

    Publique conseillé : Tout public 

    Quatrième de couverture

    Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.

     

     

    Mon avis : 

    Je n'ai pas vraiment été emballée par cette lecture.

     

     

    Les personnages sont assez stéréotypés. Agatha est responsable d'une agence de communication à Londres. Elle décide d'emménager dans un petit village du nom de Carsely, dans la campagne anglaise. 

    Elle a l'âme d'une détective en herbe. Franche et directe dans ses propos, elle s'adoucira un petit peu au fil du récit.

     

     

    Mrs Cummings-Browne est une bourgeoise assez hautaine avec ses voisins. Elle semble ne pas apprécier Agatha.

     

     

    Mrs Barr est une vieille harpie rancunière car sa femme de ménage ne travaille plus pour elle.

     

     

    Mrs Bloxby, l'épouse du pasteur du village a le "cœur sur la main". Elle anime la société des dames de Carsely - des réunions où sont conviées les femmes de ce petit coin tranquille.

     

     

    Roy, un ancien collègue de l'héroïne est extravagant. Il aime s'amuser et s'attribuer tous les mérites.

     

     

    Les autres personnages apportent une touche de légèreté.

     

     

    L'écriture de l'auteur est simple mais efficace. Elle différencie bien les habitants dans leur façon de s'exprimer.

     

     

    On sent bien que l'intrigue est construite selon les romans d'Agatha Christie - nom du personnage principal, le fait que les habitants l'appellent à quelques reprises Miss Marple, le huit clos... -.

     

     

    La fin est correcte mais je ne sais pas si je lirais la suite car j'ai trouvé des longueurs.

     

     

    En bref, une lecture mitigée.

     

      

    Extrait : (choix : au hasard) 

    "Steve posa sa fourchette et la regarda une fois de plus avec gravité. "alors tu l'as tué."
    Roy hurlait de rire. Il donna des coups de pied en l'air, tomba sur sa chaise et se roula sur la moquette en se tenant les côtes. Les autres convives l'observèrent, arborant ces sourires polis et figés avec lesquels les anglais accueillent les comportement inquiétants. "

     

     

    On adore : Les personnages, l'intrigue à la "Agatha Christie", l'écriture, la fin. 

    On regrette : Les longueurs.

     

     

                                                                                                                    Debo





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique