• Séries & films

  • Noël à Snow Falls

     

    Noël à Snow Falls 

     

     

    Réalisateur : Ernie Barbarash

    Scénariste : Dinah Eng

    Titre original : Christmas inheritance

    Acteurs principaux :

    *Eliza Taylor, dans le rôle d’Ellen

    *Jake Lacy, dans le rôle de Jake Collins (le gérant de l’hôtel de la ville)

    *Andie MacDowell, dans le rôle de Debbie (la tante de Jake et la gérante du café de la ville)

    *Anthony Sherwood, dans le rôle de Zeke (l’oncle à qui Ellen doit remettre de lettres à Snow Falls)

    *Michael Xavier, dans le rôle de Grey (le fiancé d’Ellen)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=-tTHy5mEUco

    Durée : 1h44

    Date de sortie : 15 décembre 2017

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Tout public

    Résumé :

    Afin d'hériter de son entreprise, une citadine frivole doit se rendre dans la petite ville natale de son père où elle découvre la valeur du travail et le sens des autres.

     

    Mon avis :

    Je me suis intéressée à ce film un peu par hasard.

    Ellen est une jeune femme qui aime faire la fête, centrée sur elle-même. A Snow Falls, elle va découvrir ce qu’est l’amitié et l’entraide.

     

    Le jeu des acteurs est plaisant.

    Ellen est égocentrique, ne pense qu’à son plaisir personnel mais va petit à petit changer de point de vue. Elle va se mettre dans de nombreuses situations cocasses.

     

    Jake, le gérant de l’hôtel de la ville semble détester une certaine chanson de noël mais on ne voit pas trop pourquoi au début. Il aime les autres et n’hésite pas à les aider.

     

    Debbie, la gérante du café est altruiste. Elle connaît bien la famille d’Ellen.

     

    L’ambiance des fêtes de fin d’année est bien présente, on s’y croirait.

     

    Les thèmes abordés – noël, l’amitié et l’entraide – sont bien ficelés.

     

    La fin est bien mais ne « casse pas trois pattes à un canard », elle est attendue.

     

    Par contre, je trouve que les situations décrites sont attendues et sans grande originalité lais bon, comme un peu dans tous les films du genre.

     

    En résumé, j’ai passé un bon moment !

     

    On adore : Le jeu des acteurs, les thèmes traités, l’ambiance, la fin.

    On regrette : Que les situations soient attendues.

                                                                                                      Debo


    votre commentaire
  •  

    The Holliday Calendar

     

    The Holliday Calendar

      

     

    Réalisateur : Bradley Walsh

    Scénariste : Amyn Kaderali

    Titre original : The Holliday Calendar

    Acteurs principaux :

    *Kat Graham, dans le rôle d’Abby

    *Quincy Brown, dans le rôle de Josh (le meilleur ami d’Abby

    *Ron Cephas Jones dans le rôle de Gramps (le grand-père d’Abby)

    *Ethan Peck dans le rôle de Ty Walker (un médecin qui est attiré par Abby)

    *Genelle Williams, dans le rôle de Sarah) la grande sœur d’Abby)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=58aOrHDw1qg

    Durée : 1h34

    Date de sortie : 2 novembre 2018

    Ma note : 9/10

    Public conseillé : Tout public

    Résumé :

    Une photographe de talent coincée dans un travail sans intérêt hérite d'un vieux calendrier de l'avent qui semble prédire l'avenir... et lui montrer le chemin de l'amour.

     

    Mon avis :

    Ce film inaugure la « saison des films de noël ».

    Je l’ai très apprécié !

     

    Nous suivons Abby, une jeune photographe qui est en galère niveau boulot. Elle reçoit de son grand-père un calendrier de l’avant qui va lui réserver bien des surprises et peut-être lui faire apprécier la période des fêtes de fin d’année…

     

    Le jeu des acteurs est pas mal.

    Abby est une jeune femme attachante qui aime faire plaisir à sa famille et ses amis. Elle va petit à petit succomber aux charmes de la magie de noël.

     

    Son meilleur ami, Josh est lui aussi photographe. Au début du film, il revient d’un an et demi de voyage où il a fait de nombreuses photos. Il adore la jeune femme.

     

    Le grand-père d’Abby est super gentil. On sent qu’il aime profondément ses petits-enfants.  C’est lui qui offre le calendrier à l’héroïne.

     

    Sarah, la sœur ainée de l’héroïne veut le bonheur de celle-ci. On ne la voit pas beaucoup.

     

    Les autres personnages plus secondaires apportent leur lot de surprises.

     

    Le thème des fêtes de fin d’année est très présent, on en est imprégné. Il y a également celui de la famille et de l’amitié.

     

    Contrairement à d’autres films, il n’y a pas beaucoup de romance, ce qui n’est pas dérangeant pour moi en tous cas.

     

    La fin est très jolie !

     

    Malgré tout, il m’a manqué un petit quelque-chose mais je ne sais pas quoi.

    En résumé, un très bon film où l’on passe un bon moment.

     

    On adore : Le jeu des acteurs, les thèmes abordés, la fin.

    On regrette : Un petit truc sans savoir vraiment quoi.

                                                                                                      Debo

     


    votre commentaire
  • Murder

    Saison 1

     

    Murder, saison 1 

     

     

    Réalisateur : Peter Nowalk

    Acteurs principaux :

    *Viola Davis, dans le rôle d’Annalise Keating

    *Alfred Enoch, dans le rôle de Wes Gibbins (un des étudiants qui travaille pour Annalise)

    *Jack Falahee, dans le rôle de Connor Walsh (un des étudiants qui travaille pour Annalise)

    *Aja Naomi King, dans le rôle de Michaeala Pratt (une des étudiantes qui travaille pour Annalise)

    *Matt McGorry, dans le rôle d’Asher Millstone (un des étudiants qui travaille pour Annalise)

    *Karla Souza, dans le rôle de Laurel Castillo (une des étudiantes qui travaille pour Annalise)

    *Katie Findlay, dans le rôle de Rebecca Sutter (une étudiante soupçonnée de meurtre)

    *Charlie Weber, dans le rôle de Franck Delfino (un collègue d’Annalise)

    *Liza Weil, dans le rôle de Bonnie Winterbottom (une collègue d’Annalise)

    *Billy Brown, dans le rôle de Nate Lahey (un « ami » d’Annalise)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=dy4WOo7TXus (en anglais)

    Durée d’un épisode : 42 minutes

    Nombre d’épisode : 15

    Ma note : 6/10

    Résumé :

    La série raconte l’histoire d'Annalise Keating, professeure de droit pénal et avocate renommée à la tête de son propre cabinet à Philadelphie. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre… 

     

    Mon avis :

    Cette série est une série judiciaire avec beaucoup de suspense. Ce n’est pas la « série du siècle » mais elle est bien.

     

    Les acteurs jouent bien surtout l’héroïne principale, Annalise.

    Annalise est une grande avocate du barreau et est aussi professeur de droit pénal à la fac de Pennsylvanie. Elle sait ce qu’elle veut.

     

    Bonnie et Franck, ses collaborateurs sont assez effacés, surtout Franck. Bonnie se prend pas mal de remarques de la part d’Annalise.

     

    Laurel, Connor, Asher, Michaela et Wes sont les cinq étudiants qui travaillent pour l’avocate en plus de leurs cours. Michaela est carriériste, elle souhaite une bonne situation maritale et professionnelle.

    Connor est homosexuel. Il utilise ses charmes pour avoir ce qu’il veut. Malgré tout, il est « droit dans ses baskets ».

    Laurel est la plus timide du groupe. Au fil des épisodes, elle va prendre de plus en plus d’ampleur.

    Asher est celui que l’on voit le moins. Il est le fils d’un procureur.

    Enfin, Wes a une relation particulière avec Annalise. Il est appelé « liste d’attente » par Connor.

     

    Rebecca est une jeune fille qui a des secrets. Elle va être l’un des éléments principaux de l’intrigue.

     

    L’intrigue, justement, est correcte. L’atmosphère est tendue, pleine de noirceur.

     

    Les épisodes sont de taille classique pour des séries. J’avoue eu un peu de mal à rentrer dans certains épisodes.

     

    La fin est bien, je me laisserai tenter par la suite !

     

    En bref, une bonne série.

     

    On adore : Le jeu des acteurs, l’atmosphère, l’intrigue, la fin.

    On regrette : Le fait d’avoir eu du mal à rentrer dans certains épisodes.

                                                                                                       Debo


    votre commentaire
  • How I Meet Your Mother

    Saison 6

     

    How I Meet Your Mother, saison 6

     

     

    Réalisateur(s) : Carter Bays et Craig Thomas

    Acteurs principaux :

    *Josh Radnor, dans le rôle de Ted

    *Jason Segel, dans le rôle de Marshall

    *Alyson Hannigan, dans le rôle de Lily

    *Neil Patrick Harris, dans le rôle de Barney

    *Cobie Smulders, dans le rôle de Robin

    *Jennifer Morrison, dans le rôle de Zoey (une militante contre la destruction des bâtiments)

    *Laura Bell Bundy, dans le rôle de Becky (la collègue de Robin)

    *Nazanin Boniadi, dans le rôle de Nora (la petite amie de Barney)

    Bande annonce : Pas trouvé

    Durée d’un épisode : 20 minutes

    Nombre d’épisode : 24

    Ma note : 6/10

    Résumé :

    Marshall et Lily veulent avoir un enfant. Ted, toujours professeur d’architecture est choisi pour dessiner les plans du nouveau siège de la GNB. Il va faire la rencontre de Zoey qui va lui donner du fil à retordre. Quant à Robin et Barney, ils poursuivent leur célibat.

     

    Mon avis :

    Cela va devenir une habitude désormais, cette série tire sur la corde.

     

    Le jeu des acteurs est ennuyeux, leurs répliques sont fades pour moi.

     

    Les intrigues sont par contre plus diversifiées que dans la saison précédente. Il y aussi plus d’émotions.

     

    On s’intéresse davantage à la vie personnelle de chaque personnage individuellement.

     

    Parlons des personnages maintenant. Ted est toujours aussi passionné par les cours qu’il donne à l’université. Il est encore « fleur bleue ».

     

    Marshall et Lily veulent fonder une famille et se retrouve dans la difficulté dans la conception.

     

    Robin a une nouvelle collègue de travail qui va tout doucement l’éclipser lors de la présentation des journaux télévisés.

     

    Enfin, Barney est le tombeur de la bande. Il va se retrouver dans des situations délicates plus d’une fois.

     

    La fin est correcte.

     

    En bref, une suite qui relève un peu le niveau.

     

    On adore : Les intrigues diversifiées, le fait que l’on s’intéresse aux personnages de manière individuelle, la fin.

    On regrette : Le jeu des acteurs, les répliques, la longueur de la série.

                                                                                                       Debo


    votre commentaire
  • The Good Place

    Saison 2

     

    The Good Place, saison 2 

     

     

    Réalisateur : Michael Schur

    Acteurs principaux :

    *Kristen Bell, dans le rôle d’Eleanor

    *Ted Danson, dans le rôle de Michael

    *Jameela Jamil, dans le rôle de Tahani

    *William Jackson Harper, dans le rôle de Chidi

    *Manny Jacinto, dans le rôle Jianyu Li/Jason

    *D’Arcy Carden, dans le rôle de Janet (une femme-robot qui sait tout)

    *Marc Evan Jackson, dans le rôle de Shawn (le patron de Michael)

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=eMMJoOBlevs 

    Durée d’un épisode : 20 minutes

    Nombre d’épisode : 13

    Ma note : 5/10

    Résumé :

    A sa mort, Eleanor Shellstrop se retrouve au bon Endroit, là où seules les personnes exceptionnelles aux âmes pures arrivent, les autres étant envoyées au Mauvais Endroit. Chaque nouvel arrivant est logé dans une maison idéale, aménagée selon les goûts de l’arrivant, puis fait connaissance avec son âme sœur. Problème, Eleanor n’est pas vraiment une bonne personne et découvre qu’elle a été envoyée au Bon Endroit par erreur. Depuis son arrivée, des choses étranges arrivent au Bon Endroit.

     

    Mon avis :

    Déjà que la première saison n’était pas top, la suite n’a pas relevé le niveau.

     

    Le jeu des acteurs est à peu près potable. Ils sont stéréotypés.

    Eleanor est assez égoïste même si au fil des épisodes elle va modifier son comportement et devenir meilleure.

     

    Chidi est toujours aussi indécis. Il ne parle que de morale et d’éthique. Il s’affirme quand même un petit peu.

     

    Les autres personnages principaux – Tahani, Jason, Janet et Michael – sont comme dans la première saison.

     

    L’intrigue tourne en rond, il se passe un peu les mêmes actions, ce qui est dommage !

     

    Les épisodes sont courts, ce qui fait que l’on peut les enchaîner.

     

    L’univers est par contre intéressant, on en apprend plus sur comment il a été créer.

     

    La fin est moyenne.

     

    En bref, une suite de série très moyenne.

     

    Je suis désolé si cette chronique est courte mais je n’en ai pas grand-chose à dire.

     

    On adore : L’univers, les courts épisodes.

    On regrette : Le jeu des acteurs, l’intrigue, la fin.

                                                                                                       Debo


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique