• Syndrome de Stockholm, de Philémon Le Bellégard

     

    Syndrome de Stockholm

    Philémon Le Bellégard

     

      

    Syndrome de Stockholm, de Philémon Le Bellégard

     

     

     

    Titre en VO : Syndrome de Stockholm 

    Année de la première publication (France) : 2016 

    Nombre de pages : 237 

    Editeur : Librinova 

    Site de l’éditeur : http://www.librinova.com/ 

    ISBN : 979-10-262-0754-2 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : Non trouvé 

    Ma note : 5/10 

    Publique conseillé : Adultes à partir de 18 ans 

    Quatrième de couverture :

    De Stockholm à Los Angeles, Stendriëk Börgen, artiste suédois génial et mystérieux, entretient une relation occulte avec Enstenov Khalinek, puissant homme d'affaires aux méthodes discutables. A l'apogée de sa carrière, Börgen dévoile son grand œuvre , un ensemble monumental de plus de 3 000 toiles occupant la gigantesque Gallery of the immortality du Titanium Palace de Los Angeles. Börgen et Khalinek jubilent, mais aussitôt surviennent de nombreuses questions : quels liens unissent vraiment les deux hommes ? Comment une telle entente, aussi inattendue que suspecte, est-elle possible ? Quelle est cette étrange matière dont les œuvres sont faites... ? Anna James, journalise et critique d'art de haute renommée, se retrouve malgré elle au centre d'une histoire qui dépasse le monde de l'art. Elle va en effet découvrir que, derrière la création et le travail de Stendriëk Börgen se cachent de sombres vérités...

     

     

    Mon avis :  

    Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Librinova qui ont accordé leur confiance au blog et de nous l'avoir fait parvenir !

     

     

    Vu que le résumé est très long et que je souhaite vous laisser la surprise, je n'en dirais pas plus à ce sujet.

     

     

    Les personnages sont ambigus.  

    Du début à la fin, il est très difficile de comprendre leurs intentions.

     

     

    Le peintre, Börgen est sombre. C'est un personnage à "deux faces". L'une possède des sentiments humains et "normaux". L'autre, est plus "animale" dépourvue de toute humanité, au sens propre du terme. 

    Il ne vit que pour sa peinture, sa Création, quitte parfois à en perdre la notion du temps et de la réalité. A des moments, il semble "habiter" par un autre être et de devenir un autre homme.

     

     

    Khalinek, son mécène et son ange gardien, est un riche homme d'affaires russe très influent dans tous les domaines (art, politique, médias...).

    Il ne sait pas vraiment où se placer par rapport au peintre, qu'il considère un peu comme son enfant.

    Il est manipulateur, machiavélique et n'hésite pas à se servir de ses relations pour arriver à ses fins. 

    Finalement, c'est l'anti héros par excellence et le personnage central de l'histoire car on le voit davantage que le peintre. Ce dernier étant plus en retrait.

     

     

    Anna James est journaliste et va être très intéressée par les tableaux du peintre. C'est une femme forte qui va, de temps en temps, avoir des instants de faiblesse mais qui sait rebondir.

     

     

    Ce qui m'a le plus dérangée est l'écriture assez crue et violente de l'auteur. Certes, il souhaite décrire de manière réaliste ce qu'il se passe mais, des fois, cela en est même malsain et met mal à l'aise le lecteur.

     

     

    Le livre est découpé en six grandes parties. Les chapitres sont très longs, voir trop peut-être (des fois, plus de 2h !).

     

     

    On ne comprend que tardivement pourquoi le roman s'intitule "Syndrome de Stockholm".

     

     

    Je n'ai pas vraiment compris la fin. 

    En résumé, une lecture mitigée.

     

     

    Merci encore aux éditions Librinova pour leur confiance !

     

     

    Extrait : (choix : aucun

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers de l'art. 

    On regrette : Les chapitres longs, l'écriture crue, la fin.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :