• Fantasy/fantastique

    Dans cette rubrique, vous trouverez les chroniques des livres :

    • L'héritage, tome 1 : Eragon, de Christopher Paolini happy
    • Des sorciers et des hommes, de Thomas Geha yes
    • Les Sœurs Carmines, tome 1, d'Ariel Holzl clown
    • Night school, tome 1. de C.J. Daugherty he
    • Nevermoor, tome 1, de Jessica Townsend glasses
    • Shades of magic, tome 1, de Victoria E. Schwab no
    • Heartless, de Marissa Meyer aww
    • L'assassin royal, tome 1, de Robin Hobb oh
    • L'assassin royal, tome 2, de Robin Hobb intello
    • Un palais d'épines et de roses, tome 1, de Sarah J. Maas zzz
    • Une braise sous la cendre, tome 1, de Sabaa Tahir cool
    • Chroniques homérides, tome 1, d'Alison Germain tongue
    • Aura de feu, tome 1, d'Eline Coves he
    • Aura de feu, tome 2, d'Eline Coves happy
    • Lady Helen, tome 1, d'Alison Goodman glasses
    • Bélézia, tome 1, partie 1, de Guillaume Bagnol biggrin
    • Bélézia, tome 1, partie 2, de Guillaume Bagnol arf
    • Korss'Hanes, tome 1, de Benjamin Lebrun et Yohann Carouge cool
    • La Passe-miroir, tome 1, de Christelle Dabos  clown
    • La Passe-miroir, tome 2, de Christelle Dabos intello
    • La Passe-miroir, tome 3, de Christelle Dabos ouch
    • A comme Association, tome 1, de Erik l'Homme ^^
    • A comme Association, tome 2, de Pierre Bottero yes
    • A comme Association, tome 3 et 4, de Erik l'Homme et Pierre Bottero happy
    • Les Outrepasseurs, tome 1, de Cindy Van Wilder arf
    • Les Outrepasseurs, tome 2, de Cindy Van Wilder glasses
    • Les Outrepasseurs, tome 3, de Cindy Van Wilder erf
    • Chroniques du monde Emergé, livre 1, de Licia Troisi ^^
    • Chronique du monde Emergé, livre 2, de Licia Troisi smile
    • Half bad, tome 1 : traque blanche, Sally Green yes
    • La Dernière terre, tome 1, de Magali Villeneuve mad
    • Multiversum, tome 1, de Leonardo Patrignani frown
    • Jennifer Strange, tome 1, de Jasper Fforde mad
    • Lux, tome 1 de Jennifer L. Armentrout tongue
    • Lux, tome 2 de Jennifer L. Armentrout happy
    • Les étoiles de Noss Head, tome 1 : vertige, de Sophie Jomain happy
    • Eternels, tome 1 : Evermore, d'Alyson Noël ^^
    • Eteernels, tome 2 : Lune bleue, D'Alyson Noël wink2
    • L'heure de l'ange, Anne Rice no
    • L'élue, tome 1 : les clans, de Christel Besnard happy
    • L'élue, tome 2 : le piège, de Christel Besnard wink2
    • Gone, tome 1, de Michael Grant ^^
    • La quête d'Ewilan, tome 1 : d'un monde à l'autre, de Pierre Bottero happy
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 1 glasses
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 2 wink2
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 3 zzz
    • The mortal instruments, tome 1 : la cité des ténèbres, de Cassandra Clare cool
    • The mortal instruments, tome 2 : la cité des cendres, de Cassandra Clare yes
    • The mortal instruments, tome 3 : la cité de verre, de Cassandra Clare biggrin
    • The mortal instruments, tome 4 : la cité des anges déchus, de Cassandra Clare happy 
    • The mortal instruments, tome 5 : la cité des âms perdues, de Cassandra Clare ^^
    • The mortal instruments, tome 6 : la cité du feu sacré, de Cassandra Clare sarcastic
    • Fille de lune, tome 1, Naïla de Brume, d'Elisabeth Tremblay sarcastic
    • Oksa Pollock, tome 1, l'inespérée, de Cendrine Wolf et Anne Plichota
    • Kel, d'Andréa Schwartz, tome 1
    • La dernière flèche, de Jérôme Noirez
    • April, May et June, de Robin Benway
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 1
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 2 oops
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 3 arf
    • Beautiful dark, de Jocelyn Davies, tome 1  
    • Coeur d'encre de Cornelia Funke  
    • Sang d'encre, de Cornelia Funke
    • Mort d'encre, de Cornelia Funke
    • Les Haut Conteurs, d'Olivier Peru et Patrick Mc Spare, tome 1 
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 1 biggrin
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 2 oh
    • Autre-Monde, de Maxime Chattam, tome 1 aww
  • L'héritage

    Tome 1 : Eragon

    Christopher Paolini

    L'héritage, tome 1 : Eragon, de Christopher Paolini

    Titre en VO : Inheritance, book 1 :Eragon

    Année de la première publication (en France) : 2004

    Nombre de pages : 679

    Editeur : Editions bayard

    Site de l’éditeur : https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/des-12-ans/eragon-2

    ISBN : 2747033341 (format papier poche)

    Site de l’auteur : https://www.paolini.net/

    Ma note : 9,5/10

    Publique conseillé : Tous les fans de fantasy, ceux qui aiment les dragons, la magie et les combats à l'épée. L'éditeur dit à partir de 10 ans, personnellement, je me serais assez mal vu lire ça à cette âge là, je dirais plutôt 12 ans, donc on va dire 10-12 ans. A conditions que le nombre de pages ne fassent pas peur, évidemment. Et pour tous les lecteurs plus âgés, c'est un régal aussi à l'âge adulte.

    Quatrième de couverture : 

    Eragon mène une vie simple, jusqu'au jour où il ramasse dans la forêt une étrange pierre bleue. Le garçon découvre qu'il s'agit d'un œuf et assiste bientôt à la naissance... d'un dragon ! En décidant de l'élever, il devient Dragonnier, héritier d'une caste d'élite que le terrible roi Galbatorix veut éliminer. Eragon n'a que seize ans, mais le destin du royaume de l'Alagaësia est entre ses mains.

     

    Mon avis :

    C'est un livre qui est sorti il y a plusieurs années (juste 15 ans, je suis pas si en retard que ça...). A sa sortie, j'étais trop jeune pour m'y intéresser, mais ça fait quand-même depuis le collège que je me disais "je le lirai un jour". Soit environ une dizaine d'année. Mais j'ai fini par le faire ! Et je regrette grandement de ne pas l'avoir fait plus tôt ! Nous avons ici un quasi coup de cœur, c'est vraiment passé très près du 10/10.

     

    Nous avons donc là l'histoire d'un jeune garçon, Eragon, qui mène une vie tranquille dans son village au nord de l'empire d'Alagaësia, enclavé entre les montagnes. Il mène une vie paisible avec son oncle et son cousin, même si pas toujours facile face au rude climat glacial en hiver et à l'isolement par rapport au reste de l'empire.

    Mais un jour au cours d'une expédition de chasse en quête de viande pour se nourrir durant l'hiver, il trouve tout autre chose. Une pierre bleue. Il l'a ramasse, sans savoir ce à quoi ça le mènera... Puisqu'il s'agit d'un œuf de dragon ! Et lorsque l’œuf éclot, Eragon décide d'élever le dragon, sans savoir vers quelles aventures ça le mènera. Car en effet, en Alagaësia, le roi est à la recherche de ce nouveau dragonnier, caste disparue depuis longtemps, pour en faire un de ses serviteurs ou, à défaut, faire en sorte qu'il ne serve jamais personne. S'ensuit donc un voyage, une quête initiatique pour Eragon, qui va devoir comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire qui l'entoure, apprendre à maitriser ses nouveaux pouvoirs, et faire des choix qui ne seront pas faciles.

    En bref, une histoire dont le fil est assez classique de loin, mais si on s'approche d'un peu plus prêt, quand on découvre nous aussi, en même temps qu'Eragon, les tenants et les aboutissants de cette aventure, on ne peut s'empêcher de la vivre en même temps que le personnage, on est entièrement happé par l'histoire. J'étais plongé dedans tête la première, à m'en empêcher de dormir tellement j'ai aimé ! (Le dernier soir, quand j'ai fini le livre, j'ai regardé l'heure, il était juste quatre heure du mat et je ne m'en étais pas rendue compte.) Les nœuds de l'histoire, les rebondissements rendent cette aventure palpitante, on n'a pas le temps de s'ennuyer en découvrant cet empire d'Alagaësia en long en large et en travers tandis qu'Eragon poursuit son voyage. Monde qui est d'ailleurs assez développé, dans sa politique et ses guerres de pouvoirs notamment, auxquelles Eragon devra prendre part.

     

    Pour sa quête, Eragon n'est pas seul. Ce qui nous amène donc à présenter les personnages.

    Commençons par le principal intéressé, Eragon. Jeune homme de 16 ans, avec un certain caractère, il ne réfléchit pas toujours avant d'agir (ce qui pourrait lui poser quelques problèmes). Un peu râleur parfois, assez têtu et curieux, il souhaite ardemment connaître tout ce qu'il peut pour essayer de comprendre le monde dans lequel il évolue. Un personnage que j'ai apprécié, pas parfait mais attachant, on a envie de suivre ses aventures, j'ai envie de le voir évoluer, grandir, et voir ce que son évolution va donner dans les prochains livres.

    Il est accompagné, vous vous en doutez, par son dragon. Enfin, sa dragonne en fait, Saphira, une magnifique dragonne bleue. Elle aussi a son caractère. Elle est protectrice envers Eragon. Les dragons ne sont pas de simples animaux, ce sont des êtres dotés d'une sagesse particulière. Intelligente, courageuse, c'est une amie fidèle du jeune homme. Ils ont un lien particulier, celui de dragonnier et dragonne, qui les unit solidement. Et ils ont aussi une relation particulière, parfois ils se disputent un peu pour rien, Saphira est très protectrice, parfois jalouse des chevaux qu'Eragon utilise au cours de son voyage comme monture. Et en râlant contre Eragon, c'est aussi une façon pour Saphira de montrer à Eragon qu'elle tient beaucoup à lui.

    L'accompagnant dans son voyage, il y a aussi Brom. Conteur dans son village d'origine, il s'avère qu'il en sait beaucoup sur les dragons et sur l'empire. Eragon découvre en lui un mentor, car il connait la magie, beaucoup d'histoires, et le maniement des armes. Un homme sage, intelligent et assez malicieux, il joue des tours à ceux qui souhaitent se mettre en travers de sa route. Aussi un homme plein de secrets, qu'Eragon rêve de percer à jour.

    On rencontre également Murtag, un jeune homme qui semble avoir des secrets à cacher mais qui n'en sera pas moins un allié (plutôt inattendu) pour Eragon.

    Enfin, il y a toute une ribambelle d'autres personnages plus secondaire, telle qu'Angela une herboriste assez spéciale dans sa manière d'être mais impressionnante magicienne, qui est accompagnée de son chat-garou, et tout deux auront de bon conseil pour le jeune homme. Il y a aussi Arya, une elfe dont on apprend le rôle important dèa le début de l'histoire (malgré le fait qu'elle apparaisse après) sur le tard du livre, mais qui aura probablement une plus grande importance dans le tome suivant.

    Il y a aussi les méchants, notamment le roi Galbatorix, qu'on ne voit jamais apparaitre dans le livre mais dont l'ombre plane au dessus d'Eragon tout du long, notamment avec ses envoyés personnels, les Ra'zacs, des créatures aux pouvoirs puissants et voués au mal. On croise aussi une Ombre cruelle et puissante, et des Urgals, créatures violentes voir sanguinaires.

    Des personnages principaux dont les relations sont élaborées et m'ont plu, des personnages moins principaux mais qui servent l'histoire de part leur passé et leur position dans l'intrigue et n'en sont pas moins travaillé pour les rendre intéressant (peut-être pas avec un caractère aussi travaillé, mais avec leur histoire propre, leur passé et leur convictions). Et des personnages plus secondaires nombreux, qui seront pour certains développés plus tard je pense.

    Bref, des personnages que j'ai pris plaisir à découvrir et à suivre, auxquels je me suis attachée.

     

    Concernant le style de l'auteur, il est assez travaillé, il m'a plu, m'a embarquée dans le livre sans retour arrière possible. J'y mets juste un petit bémol, ce sont certaines descriptions de lieu, notamment les lieux fastes et grandioses. Les descriptions de ces lieu font bien comprendre le genre de lieu dont il s'agit (en citant par exemple les pierres précieuses qui les constituent, les tailles imposante des éléments, etc), mais permettent parfois assez mal de se les représenter réellement dans leur disposition. Et donne aussi parfois une ou deux petites longueurs. Mais c'est réellement le seul bémol que j'ai à émettre sur la plume de l'auteur, qui est par ailleurs extrêmement plaisante à lire et très prenante, entrainante.

     

    Enfin, il y a le coté dragon, combat à l'épée, magie, etc... ce genre d'éléments typiquement du domaine de la fantasy, qui m'ont beaucoup plu, qui sont utilisés avec brillo et qui font rêver de ce monde.

     

    En bref, une lecture quasi coup de coeur, que j'ai adorée, et que je recommande fortement ! Il va sans dire que je vis rapidement me jeter sur le tome 2 ;)

     

    Extrait : (choix : ça exprime bien la relation entre Eragon et Saphira)

    "S'il arrive quoi que ce soit, je t'attacherai de force sur mon dos et je ne te laisserai plus jamais mettre pied à terre."
    "Moi aussi, je t'aime."

     

    On adore : le style de l'auteur, les personnages, l'histoire, le coté fantasy, les rebondissemnt, le fait que l'on ne voit pas le temps passé lors de la lecture.

    On regrette : certaines descriptions, mais c'est pour chipoter un peu ;)

    Jiji


    votre commentaire
  • Des sorciers et des hommes

    Thomas Geha

     

    Titre en VO : Des sorciers et des hommes

    Année de la première publication (en France) : 2018

    Nombre de pages : 318

    Editeur : éditions critic

    Site de l’éditeur : http://editions.critic.fr/nos-auteurs/thomas-geha.html

    ISBN : 978-2-38-7579-047-2 (format papier)

    Site de l’auteur : https://gehathomas.wordpress.com/

    Ma note : 8,5/10

    Publique conseillé : Plutôt fin d'adolescence, âge adulte. Les plus jeunes risqueraient de moins apprécier je pense.

    Quatrième de couverture :

    Sur la grande île de Colme, quand on sait mettre toute morale de côté, la vie offre de nombreuses opportunités. Boire, voler, rudoyer ou tuer, tel est le quotidien de Hent Guer, un guerrier redoutable, et de Pic Caram, un sorcier aux rubans. Tous deux écument routes et cités à la recherche de proies faciles. Toutefois, leurs plans se trouvent contrariés lorsqu’un matin de gueule de bois, Hent constate, impuissant, la disparition de Pic. Sur la grande île de Colme comme ailleurs, les talents d’un sorcier aux rubans attirent bien des convoitises ! Pour le mercenaire, pas question d’abandonner son partenaire de crime : spolier son prochain est beaucoup plus drôle avec l’aide d’un sorcier à la morale légère. Voici donc le récit des aventures de Hent Guer et Pic Caram, et les mésaventures de ceux qui ont la malchance de croiser leur route !

     

    Mon avis :

    Voilà un roman de fantasy, mais qui cette fois-ci se destine à un public adulte pour changer de ce que j'ai l'habitude de lire.

    C'est donc l'histoire de Pic Caram et Hent Guer, un sorcier et un guerrier de peu de moral qui sillonnent les routes de leur pays pour trouver des missions qui leur rapportent. Peu importe la mission, tant que la prime vaut le coup. Et nous suivons donc leurs aventures, au gré desquelles ils se font pas mal d'ennemis.

     

    Pic Caram, un homme bon vivant dans sa physionomie, est un sorcier aux rubans. La particularité de ces sorciers (outre le fait d'être rare) est de pouvoir lire dans l'âme des gens qui les entourent et de pouvoir y trifouiller pour apporter quelques modifications s'ils le souhaitent. Pourquoi "aux rubans" ? Parce que pour ces sorciers, les âmes des gens s'assimilent à un entrelacs de rubans rouge. Donc Pic est un sorcier. Il est puissant. Mais il a sa faiblesse, c'est que les mains liées, il ne peut pas utiliser son pouvoir. Il s'est donc associé avec un guerrier pour pallier les imprévues.

    Le guerrier est Hent Guer. Un guerrier qui vient d'une île, Scalèpe, réputée pour ses hommes et femmes d'armes puissants. Il ne fait pas défaut à cette réputation, c'est un homme de combat, fort, puissant, pour qui tuer n'est pas si grave tant que ça l'arrange. Il aime aussi l'alcool et les femmes. Bref, dit comme ça, ça fait un peu stéréotyper, mais ça n'en reste pas moins un personnage intéressant à suivre.

    Les autres personnages sont secondaires (ou tardifs dans l'histoire), donc je ne vais pas m'attarder dessus.

     

    L'histoire est découpée en plusieurs épisodes, et donc en plusieurs aventures. Personnellement, ce découpage me convenait assez bien. Ça permet de passer d'une aventure à la suivante sans avoir à faire de transition, ce qui auraient pu donner des longueurs, donc ça m'allait bien.

    L'histoire est prenante, on arrive au bout d'un épisode de plus de 50 pages sans même s'en rendre compte. Mais le dernier épisode m'a un peu moins plu. Même s'il est pas mal, que c'est un bonne conclusion à ce livre, j'ai un peu moins accroché, je ne sais pas pourquoi, mais ça m'a fait diminuer un peu ma note.

    J'ai trouvé l'univers plutôt creusé et approfondi, pour un one-shot, ce que j'ai aimé. Et on continu a découvrir cet île de Colme et ses particularités tout au long du livre, jusqu'à la fin. Et j'ai beaucoup apprécié ça.

    C'est un livre assez sombre, qui n'hésite pas à mettre en scène le vice et le mal. C'est ce que la quatrième de couverture laissait penser, ce à quoi je m'attendais, et je n'ai pas été déçue sur ce point. On exploite la nature humaine et surtout son coté obscur.

     

    Le style est recherché, avec du vocabulaire. J'ai pris mon dictionnaire pour certains mots, j'avoue. Note, ce n'est pas réellement nécessaire en réalité, on devine parfaitement le sens des mots dans le contexte. Mais personnellement, j'ai préféré avoir une définition exacte pour les mots que je ne connaissais pas.

    Cette recherche donne au style de l'auteur une maturité que j'ai appréciée. Sinon, ça se lit très bien. Ce n'est pas le genre léger, mais la plume est fluide. J'ai bien aimé.

     

    En bref, une histoire fantasy que je recommande.

     

    Extrait : (choix :représente assez bien la façon d'être de Hent Guer)

    " - Bah, déjà mort ? s'étonna-t-il, un bref instant ennuyé. C'était bien la peine de prier les dieux avec autant de ferveur "

     

    On adore : Les personnages, le coté obscur et sombre, l'univers approfondi.

    On regrette : Un peu la fin à laquelle j'ai un peu moins accrochée que le reste du livre.

    Jiji


    votre commentaire
  •  

    L’assassin royal

    Tome 2 : L’assassin du roi

    Robin Hobb 

     

    L'assassin royal, tome 2, de Robin Hobb

     

     

    Titre en VO : Royal Assassin

    Année de la première publication (France) : 1996

    Nombre de pages : 415

    Editeur : Editions Audible

    Site de l’éditeur : https://www.audible.fr/ 

    ISBN : Aucun (livre audio)

    Site de l’auteur : https://www.robinhobb.com/ 

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 17-18 ans

    Quatrième de couverture :

    Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui comme son père et tous les nobles du royaume porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s'appelle t'il Vérité et leur demi-frère, né d'un second lit, Royal.
    Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu'avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s'assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l'Assassin royal. Au service de son roi il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison..
     

     

    Mon avis :

    Un jour, ne sachant pas quoi lire, je me suis dit : « et si je continuais d’écouter L’assassin royal tome 2 ? »

     

     

    Fitz a grandi et est devenu un adolescent. Il continue de vivre sa vie à Castelcerf entre les intrigues de cour et sa vie d’assassin du roi. Va-il tenir face à tous les événements ?

     

     

    Les personnages sont toujours aussi bien travaillés et complexes.

    Fitz, adolescents est indécis entre ses devoirs envers le roi et Molly, la jeune femme dont il est amoureux. Il est attendrissant et essaye de tout concilier.

     

     

    Molly est égale à elle-même. Elle a beaucoup de répartie même s’il lui arrive des choses compliquées. Intelligente, elle ne se laisse pas faire.

     

     

    Royal et Vérité, les deux oncles de Fitz sont les parfaits opposés. Quand le premier est sournois et manipulateur, le second est d’une très grande franchise.

     

     

    Burrich est toujours présent même si un tout petit peu plus effacé. Il n’a pas sa langue dans sa poche mais il peut se montrer gentil à sa manière.

     

     

    Contrairement au tome 1, le livre est moins long et certains personnages dits « secondaires » prennent plus d’ampleur, ce qui est appréciable.

     

     

    L’écriture de l’autrice et la façon dont la personne – Sylvain Agaësse – raconte le récit est très bien car il y a toujours de très belles descriptions et les voix des personnages sont réussies.

     

     

    La fin est correcte, même si je m’attendais à autre chose.

     

     

    Il y a tout de même des longueurs.

     

     

    En résumé, une bonne suite.

     

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Je connais peu d'hommes assez patients pour empoisonner une bouteille de vin, puis la mettre à vieillir. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture et la manière dont cela est raconté, la fin.

    On regrette : Les longueurs.

     

     

                                                                                                      Debo


    votre commentaire
  • Les Sœurs Carmines

    Tome 1 : Le complot des corbeaux

    Ariel Holzl

      

    Les sœurs Carmines, tomme 1, d'Ariel Holzl

     

     

     

    Titre en VO : Le complot des corbeaux

    Année de la première publication (France) : 2017

    Nombre de pages : 263

    Editeur : Mnémos, collection Naos

    Site de l’éditeur : https://www.mnemos.com/

    ISBN : 978-2-35408-558-2 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://arielholzl.com/auteur/

    Ma note : 9/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 14 ans

    Quatrième de couverture :

    Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.
    Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

     

     

    Mon avis :

    Cette série m’a attirée de par sa couverture magnifique !

    Comme d’habitude, le résumé étant long, pas besoin d’en dire davantage.

     

     

    Les personnages sont attachants quoiqu’un peu clichés.

    Merryvère -Merry -, la cadette de la famille Carmine est une monte-en-l’air c’est-à-dire une voleuse qui passe par les toits. C’est elle qui rapporte l’argent à ses sœurs même si elle n’est pas très douée. Elle est débrouillarde et ne laisse pas faire par les bandits qui peuplent la ville.

     

     

    Tristabelle, sa sœur ainée est insupportable. La jeune fille ne pense qu’à elle et adore les bals. On ne la voit pas beaucoup.

     

     

    Dolorine, la benjamine est encore moins présente que Tristabelle. Elle est rigolote et détend l’atmosphère. On la voit par l’intermédiaire de son journal « secret et mystérieux ». Elle est accompagnée de Monsieur Nyx, une poupée de chiffon qui semble lui parler.

     

     

    Les autres personnages sont secondaires mais apporte quelque chose à l’intrigue.

     

     

    L’écriture de l’auteur et l’univers sont très bien travaillés. Les chapitres sont courts et dynamiques.  La ville de Grisaille est perpétuellement plongée dans la brume ce qui donne un aspect sombre et onirique.

     

     

    La fin est très intéressante et donne envie d’en savoir plus.

     

     

    En bref, une bonne lecture qui n’est pas un coup de cœur car il manquait un petit truc sans savoir quoi.

     

     

    Extrait : (choix : pour montrer comment cela se passe dans la ville)

    « D'autres soutenaient que la Reine avait trouvé le taux de mortalité de ses sujets préoccupant...pour les finances du royaume. Elle souhaitait donc qu'ils restent vivants un peu plus longtemps pour payer un peu plus d'impôts. 
    En revanche, tout le monde connaissait les méthodes de ses agents avec précision. Et pour cause : nobles, bourgeois ou gueux des bas-fonds, le meurtre était le passe-temps favori à Grisaille. »

     

     

    On adore : Les personnages, l’univers, l’écriture, la couverture, la fin.

    On regrette : Un petit truc mais je ne sais pas quoi.

     

     

                                                                                                      Debo


    votre commentaire
  • Night school

    Tome 1

    C.J. Daugherty

     

    Night school, tome 1, de C.J. Daugherty

     

     

    Titre en VO : Night School

    Année de la première publication (France) : 2012

    Nombre de pages : 466

    Editeur : Robert Laffont, collection R

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/robert-laffont/2

    ISBN : 978-2-221-13232-6 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://christidaugherty.com/

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Adolescents entre 12 et 15 ans

    Quatrième de couverture :

    Qui croire quand tout le monde vous ment ?
    Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire.
    Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
    Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
    Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

     

     

    Mon avis :

    Cela fait des années que ce premier tome est dans ma PAL et je l’ai relativement bien apprécié.

    Le résumé étant assez long, je ne vous en dirais pas plus.

     

     

    Les personnages sont attachants, même s’ils sont un peu clichés.

    Allie ou Alyson est une jeune fille rebelle qui s’est fait expulsée de plusieurs lycées. Elle est courageuse, ne se laisse pas « marcher sur les pieds ». Malgré tout, elle se laisse vite submergé par ses sentiments envers deux garçons.

     

     

    Jo est la meilleure amie de l’héroïne. Elle va la prendre sous son aile et l’aide à s’acclimater à sa nouvelle vie. Très intelligente, elle est fragile psychologiquement et sa relation avec ses parents est compliqué.

     

     

    Carter est un garçon rebelle mais protecteur. Il est plein de gentillesse et veut dévoiler à Allie ce qui se passe dans l’école mais ne le peut pas.

     

     

    Sylvain est le deuxième garçon qui gravite autour de la jeune fille. Attentionné, parlant avec un accent français très prononcé, il cache des secrets.

     

     

    Katie est la pimbêche de l’école mais elle va se révéler plus sympathique vers la fin.

     

     

    Isabelle, la directrice va tout de suite s’attacher à Allie. Elle dirige l’établissement d’une « main de fer dans un gant de velours ».

     

     

    L’écriture de l’autrice est simple mais efficace. Les chapitres sont longs.

     

     

    La fin est correcte et donne envie de connaître la suite.

     

     

    Par contre, le triangle amoureux Allie-Sylvain-Carter est pénible car la jeune fille est un peu girouette.

    L’action est longue à se mettre en place, on sent que ce roman est introductif.

     

     

    En résumé, une bonne lecture !

     

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Tant qu'ils existeront tous les deux sur la même planète, rien ne pourra le séparer d'elle. Il est amoureux d'elle, mais cela va au-delà. Elle est tout pour lui. Il est persuadé qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais elle, non. Alors il va consacrer sa vie entière à essayer de l'en convaincre. »

     

     

    On adore : L’écriture, les personnages, la fin

    On regrette : L’action qui met du temps à se mettre en place, les chapitres longs, le triangle amoureux.

     

     

                                                                                                       Debo


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique