• Fantasy/fantastique

    Dans cette rubrique, vous trouverez les chroniques des livres :

    • Nevermoor, tome 1, de Jessica Townsend glasses
    • Shades of magic, tome 1, de Victoria E. Schwab no
    • Heartless, de Marissa Meyer aww
    • L'assassin royal, tome 1, de Robin Hobb oh
    • Un palais d'épines et de roses, tome 1, de Sarah J. Maas zzz
    • Une braise sous la cendre, tome 1, de Sabaa Tahir cool
    • Chroniques homérides, tome 1, d'Alison Germain tongue
    • Aura de feu, tome 1, d'Eline Coves he
    • Aura de feu, tome 2, d'Eline Coves happy
    • Lady Helen, tome 1, d'Alison Goodman glasses
    • Bélézia, tome 1, partie 1, de Guillaume Bagnol biggrin
    • Bélézia, tome 1, partie 2, de Guillaume Bagnol arf
    • Korss'Hanes, tome 1, de Benjamin Lebrun et Yohann Carouge cool
    • La Passe-miroir, tome 1, de Christelle Dabos  clown
    • La Passe-miroir, tome 2, de Christelle Dabos intello
    • La Passe-miroir, tome 3, de Christelle Dabos ouch
    • A comme Association, tome 1, de Erik l'Homme ^^
    • A comme Association, tome 2, de Pierre Bottero yes
    • A comme Association, tome 3 et 4, de Erik l'Homme et Pierre Bottero happy
    • Les Outrepasseurs, tome 1, de Cindy Van Wilder arf
    • Les Outrepasseurs, tome 2, de Cindy Van Wilder glasses
    • Les Outrepasseurs, tome 3, de Cindy Van Wilder erf
    • Chroniques du monde Emergé, livre 1, de Licia Troisi ^^
    • Chronique du monde Emergé, livre 2, de Licia Troisi smile
    • Half bad, tome 1 : traque blanche, Sally Green yes
    • La Dernière terre, tome 1, de Magali Villeneuve mad
    • Multiversum, tome 1, de Leonardo Patrignani frown
    • Jennifer Strange, tome 1, de Jasper Fforde mad
    • Lux, tome 1 de Jennifer L. Armentrout tongue
    • Lux, tome 2 de Jennifer L. Armentrout happy
    • Les étoiles de Noss Head, tome 1 : vertige, de Sophie Jomain happy
    • Eternels, tome 1 : Evermore, d'Alyson Noël ^^
    • Eteernels, tome 2 : Lune bleue, D'Alyson Noël wink2
    • L'heure de l'ange, Anne Rice no
    • L'élue, tome 1 : les clans, de Christel Besnard happy
    • L'élue, tome 2 : le piège, de Christel Besnard wink2
    • Gone, tome 1, de Michael Grant ^^
    • La quête d'Ewilan, tome 1 : d'un monde à l'autre, de Pierre Bottero happy
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 1 glasses
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 2 wink2
    • Rose Morte, de Céline Landressie, tome 3 zzz
    • The mortal instruments, tome 1 : la cité des ténèbres, de Cassandra Clare cool
    • The mortal instruments, tome 2 : la cité des cendres, de Cassandra Clare yes
    • The mortal instruments, tome 3 : la cité de verre, de Cassandra Clare biggrin
    • The mortal instruments, tome 4 : la cité des anges déchus, de Cassandra Clare happy 
    • The mortal instruments, tome 5 : la cité des âms perdues, de Cassandra Clare ^^
    • The mortal instruments, tome 6 : la cité du feu sacré, de Cassandra Clare sarcastic
    • Fille de lune, tome 1, Naïla de Brume, d'Elisabeth Tremblay sarcastic
    • Oksa Pollock, tome 1, l'inespérée, de Cendrine Wolf et Anne Plichota
    • Kel, d'Andréa Schwartz, tome 1
    • La dernière flèche, de Jérôme Noirez
    • April, May et June, de Robin Benway
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 1
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 2 oops
    • Soeurs sorcières, de Jessica Spotswood, livre 3 arf
    • Beautiful dark, de Jocelyn Davies, tome 1  
    • Coeur d'encre de Cornelia Funke  
    • Sang d'encre, de Cornelia Funke
    • Mort d'encre, de Cornelia Funke
    • Les Haut Conteurs, d'Olivier Peru et Patrick Mc Spare, tome 1 
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 1 biggrin
    • l'Apprentie de Merlin, de Fabien Clavel, tome 2 oh
    • Autre-Monde, de Maxime Chattam, tome 1 aww
  •  

    Nevermoor

    Tome 1 : Les défis de Morrigane Crow

    Jessica Townsend 

     

     

    Nevermoor, tome 1, de Jessica Townsend

     

      

    Titre en VO : Nevermoor : The Trials of Morrigane Crow 

    Année de la première publication (France) : 2018 

    Nombre de pages : 472

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/pocket-jeunesse/18

    ISBN : 978-2-823-86049-8 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : Pas trouvé 

    Ma note : 8/10 

    Public conseillé : Adolescents entre 11-15 ans

    Quatrième de couverture :

    Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
    1. Elle est maudite.
    2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
    Son cercueil l'attend.
    Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l'emmène dans le royaume magique de Nevermoor...

     

     

    Mon avis :  

    Je dois dire que ce premier tome m'a largement intrigué. 

    Morrigane est destinée à mourir le jour de ses 11 ans. Elle va être sauvée in extremis et va atterrir dans l'univers magique de Nevermoor. Elle va devoir accomplir des épreuves pour rentrer dans une société secrète. Va-elle y arriver ?

     

     

    Les personnages sont attachants. 

    Morrigane est une jeune fille qui a du caractère. Victime d'une malédiction, elle va découvrir le monde de Nevermoor qui lui réserve bien des surprises. Elle est loyale et a toujours peur de mal s'y prendre.

     

     

    Jupiter Nord, son mécène est un membre de la société Wundrous - l'élite de la société de Nevermoor -. Il cache des choses à l'héroïne. Il se comporte un peu comme un "père qu'elle n'a pas vraiment eu" pour elle.

     

     

    Fenestra est une Magnifichatte - une chatte qui parle - avec un sacré tempérament. Elle semble ne pas trop aimer Morrigane mais son comportement va changer au fil des pages.

     

     

    Noelle est l'ennemie de la jeune fille. Elle est hautaine et veut mettre tout le monde plus bas que terre.

     

     

    Hawthorne est le meilleur ami de Morrigane. Toujours enclin à faire des bêtises, il apporte son aide et sa bonne humeur quand il le faut.

     

     

    Le Wundereur est le méchant de l'intrigue. Homme ou chose, on ne sait pas trop ce que c'est.

     

     

    L'écriture est simple mais efficace. 

    A chaque début de chapitre, il y a des illustrations. Ils sont assez longs pour la plupart.

     

     

    L'univers m'a fait penser en quelques points à celui d'Harry Potter mais il y a quand même des différences.

     

     

    J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire mais une fois que l'on est à Nevermoor, on ne peut plus le lâcher !

     

     

    La couverture est juste sublime. 

    La fin donne très envie de connaître la suite !

     

     

    En résumé, une très bonne découverte ! 

     

      

    Extrait : (choix : les chats aiment les sardines) 

    "– Fen ?
    – Quoi ?
    – T’as une haleine de sardine.
    – Bah ouais. Je suis un chat.
    – Et maintenant mon visage sent la sardine.
    – Je m’en fiche. Je suis un chat."

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers, l'écriture, la couverture, la fin. 

    On regrette : Des difficultés pour rentrer dans l'histoire.

     

     

                                                                                                                        Debo


    votre commentaire
  •  

    Shades of magic

    Tome 1

    Victoria E. Schwab 

     

    Shades of magic, tome 1, de Victoria E. Schawab

     

     

     

    Titre en VO : A Darker Shade Of Magic 

    Année de la première publication (France) : 2017 

    Nombre de pages : 505 

    Editeur : Lumen éditions 

    Site de l’éditeur : https://www.facebook.com/lumeneditions/ (page facebooh, le site est en construction) 

    ISBN : 978-2-37102-118-1 (format Kindle)

    Site de l’auteur : http://www.veschwab.com/ 

    Ma note : 6/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 15 ans

    Quatrième de couverture :

    Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
    Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
    Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

     

     

    Mon avis :  

    Je pense que j'ai mis la barre un peu trop haute.

    Le résumé étant très long, pas besoin d'en rajouter.

     

     

    Les personnages sont attachants. Kell est un jeune Antari - magicien qui peut passer d'un monde à l'autre grâce à la magie -, et fils adoptif de la famille royale du Londres rouge. Il adore son frère Rhy. Il ramène de ses différents voyages divers objets de contrebande.

     

     

    Lila est une jeune voleuse issue du Londres gris - le monde où la magie est inexistante -. Elle est recherchée par les autorités sous les traits d'un homme. Elle a un sacré caractère et ne se laisse pas faire.

     

     

    Holland, un autre Antari du Londres blanc - où la magie est tellement rare que les habitants seraient capables de tuer pour en posséder une miette -. C'est un homme froid et calculateur, on pourrait même dire qu'ils n'ait plus vraiment maître de lui.

     

     

    Rhy, le frère adoptif de Kell et prince héritier du Londres rouge est jovial. Il n'a pas une grande aptitude pour apprendre la magie. Le peuple l'adore.

     

     

    Les personnages secondaires sont peu présents.

     

     

    L'écriture de l'autrice est agréable et fluide. Les chapitres alternent entre Kell et Lila voir même au milieu d'un chapitre. J'ai préféré les passages du jeune homme car je le trouve plus sensible.

     

     

    L'univers est original. En effet, la ville de Londres est le point central de ce monde dont nous ne connaissons pas le nom. Chaque version de la capitale britannique a donc ses particularités.

     

     

    La couverture est magnifique !

     

     

    La fin est bien mais ne me donne pour le moment pas envie de poursuivre.

     

     

    Par contre, j'ai trouvé que Lila, une "simple humaine" accepte trop facilement et trop vite les révélations sur la magie à partir du moment où elle rencontre le jeune Antari. 

    L'action est également longue à se mettre en place.

     

     

    En résumé, une bonne lecture mais sans plus.

     

     

    Extrait : (choix : au hasard) 

    "- Prêt ?
    - Non, répondit Kell, tourné vers le château.
    - Tant mieux, répliqua-t-elle avec un sourire acéré. Ceux qui se croient prêts finissent toujours par mourir."

     

     

    On adore : Les personnages, l'écriture, l'univers, la couverture, la fin 

    On regrette : Lila qui accepte trop facilement les choses, l'action qui tarde à démarrer.

     

     

                                                                                                                          Debo


    votre commentaire
  •  

    Heartless

    Marissa Meyer

     

     

    Heartless, de Marissa Meyer

     

     

      

    Titre en VO : Heartless

    Année de la première publication (France) : 2017

    Nombre de pages : 599 

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/pocket-jeunesse/18 

    ISBN : 978-2-823-85781-8 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : https://www.marissameyer.com/ 

    Ma note : 5/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 15 ans 

    Quatrième de couverture

    Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ?
    La Reine de Cœur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.
    Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son cœur : Badin, le bouffon du Roi.
    Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…

     

     

    Mon avis :  

    Je dois dire que j'ai été très déçue par ce roman, ayant beaucoup apprécié Les chroniques lunaires

    Le résumé étant long, je n'en dirais pas plus.

     

     

    Les personnages sont clichés. 

    Catherine est une jeune aristocrate du royaume de Cœur. Fille d'un marquis, passionnée de pâtisserie, elle rêve d'en ouvrir une. C'est une jeune femme très ambitieuse et douce.

     

     

    Mary Ann, sa servante, meilleure amie et confidente. Elle pousse l'héroïne à réaliser ses rêves. Elle est discrète.

     

     

    Margaret Mearle est une pimbêche. Elle connaît Catherine depuis son enfance. Elle est très hautaine.

     

     

    Les parents de Catherine sont très ambitieux pour leur fille. Sa mère aimerait la voir épouser le Roi. Elle adore sa fille mais semble assez changeante dans ses humeurs.

     

     

    Le Roi de Cœur, justement est un homme jovial. Il est puéril et immature, toujours à se réjouir de tout même dans les pires moments.

     

     

    Badin, le Fou de la cour est mystérieux. Il semble avoir un grand secret. Il est charmeur et ne laisse pas  la jeune fille indifférente.

     

     

    L'écriture de l'autrice est agréable. Les chapitres sont inégaux. 

    Cette fois-ci, elle nous offre une réécriture d'Alice au pays des Merveilles de Lewis Caroll. On retrouve les éléments du conte - le royaume de cœur, de carreau, de trèfle et de pique, le Chapelier Fou... -. Elle a quand même quelques libertés pour nous donner sa propre version, ce que j'ai apprécié !

     

     

    Il y a quand même deux gros bémols : les grosses longueurs. En effet, il faut attendre les 100 dernières pages - sur un roman de 599 - pour que l'action et les rebondissements se mettent en place.

     

     

    La fin est bof, pour moi sans grand intérêt...

     

     

    En bref, une lecture très, très mitigée !

     

     

    Extrait : (choix : beau passage) 

    "Elle s'efforça de se rappeler l'une de ses histoires. Celles qui parvenaient à émouvoir un banc de poissons égarés. Celles qui pouvaient faire pleurer les nuages et mettre les montagnes à genoux."

     

     

    On adore :  L'écriture, l'univers. 

    On regrette : Les personnages clichés, la fin, les longueurs, le fait que l'action est longue à se mettre en place.

     

     

                                                                                                                        Debo


    votre commentaire
  •  

    La Passe-miroir

    Tome 3 : La mémoire de Babel

    Christelle Dabos

     

     

    La Passe-miroir, tome 3, de Christelle Dabos

      

     

    Titre en VO : La mémoire de Babel 

    Année de la première publication (France) : 2017 

    Nombre de pages : 496 

    Editeur : Gallimard 

    Site de l’éditeur : http://www.gallimard.fr/ 

    ISBN : 978-2-07-508189-4 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.passe-miroir.com/ (site de la série) 

    Ma note : 6/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 14 ans 

    Quatrième de couverture

    Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance retrouver la trace de Thorn ?

     

     

    Mon avis :  

    Je suis assez déçue par ce troisième opus.

     

     

    Ophélie décide de se rendre sur l'arche de Babel pour retrouver Thorn qu'elle n'a pas vu depuis plus de deux ans. Là-bas, elle va faire de nouvelles rencontres et se rendre compte que, ici aussi, il y a des manigances.

     

     

    L'autrice introduit de nouveaux protagonistes. 

    Ophélie, notre héroïne est attachante. On sent qu'elle commence à murir. Elle ne veut plus être le pantin de personne ! 

    Elle possède une grande force de caractère.

     

     

    Sa tante décide de retourner au Pôle pour épauler son amie. Contrairement, aux deux tomes précédents, on ne la voit que très peu tout comme Berenilde.

     

     

    Ambroise, un jeune homme qu'Ophélie va rencontrer à Babel est en fauteuil roulant. Il a les quatre membres inversés. Il a une grande gentillesse en lui et fait preuve d'un civisme exemplaire. Il vit chez son père, un inventeur d'automates.

     

     

    Elisabeth est une jeune femme ambitieuse qui va aider la jeune femme dans son apprentissage. Elle s'exprime toujours avec des "Hum ?".

     

     

    Mediana est hautaine. Ce n'est pas une Babelienne puisque son pouvoir est différent. Elle est devineresse.

     

     

    Victoire, la fille de Berenilde et Farouk a deux ans. Ophélie est sa marraine. Elle a un étrange pouvoir : elle peut sortit de son corps et "voyager" où bon lui semble.

     

     

    L'écriture est agréable. Les chapitres suivent principalement la progression d'Ophélie mais à plusieurs reprises le lecteur suit Victoire au Pôle. Dans ce cas, le titre du chapitre est en gras et raconté à la première personne du singulier.

     

     

    L'univers de Babel est intéressant. La cité est cosmopolite puisque des habitants de toutes les arches y habitent. D'ailleurs, il y a un code vestimentaire à respecter en fonction que l'on est des pouvoirs ou non. Il faut aussi surveiller son langage et ne pas dire des mots mis à l'Index - sorte de tabou -. Les habitants utilisent très souvent des mots anglophones dans leurs phrases. 

     

     

    La fin est bien mais ne me donne pas particulièrement hâte de poursuivre.

     

     

    Il y a quelques bémols : l'action est très longue à se mettre en route et j'ai trouvé que quand elle était présente, il ne se passait pas grand-chose quand même.

     

     

    Je trouve que l'on ne suis pas assez Victoire. Pourtant, cela aurait pu être intéressant. Dommage !

     

     

    En résumé, une lecture mitigée.

     

     

    Extrait : (choix : au hasard) 

    "- Il m’a fallu plus de deux ans pour mettre en place des groupes de lecture qualifiés afin de passer au crible toutes les collections. Le premier ouvrage que vous prenez par inadvertance est le bon. Votre propension à malmener les statistiques est effrayante."

     

      

    On adore : Les personnages, l'écriture, l'univers, la fin. 

    On regrette : Des longueurs; l'action qui tarde à se mettre en place, le fait que l'on ne suive pas souvent Victoire, sa mère et la tante d'Ophélie.

     

    Chronique du tome 2 

     

     

                                                                                                                       Debo


    votre commentaire
  •  

    L'assassin royal

    Tome 1 : L'apprenti assassin

    Robin Hobb 

     

     

    L"assassin royal, tome 1, de Robin Hobb

     

      

    Titre en VO : Assassin's Apprentice

    Année de la première publication (France) : 1998

    Nombre de pages : 505

    Editeur : Editions Audible 

    Site de l’éditeur : https://www.audible.fr/ 

    ISBN : Aucun (livre audio) 

    Site de l’auteur : http://www.robinhobb.com/ 

    Ma note : 6,5/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir de 17-18 ans 

    Quatrième de couverture

    Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame…

     

     

    Mon avis :  

    Cela faisait longtemps que quand je voyais les romans de Robin Hobb sur Youtube, je me disais "il faut que je teste l'assassin royal". Je n'osais pas me lancer car on m'avais dit que c'était très descriptif. 

    Je l'ai testé en livre audio avec l'application Audible d'Amazon. 

    J'ai bien aimé.

     

     

    Fitz est le fils illégitime, le "bâtard" de Chevalerie, le fils ainé du roi des six Duchés. Il est amené au château à l'âge de 6 ans par son grand-père maternel. Là-bas, il sera éduqué par le maître des écuries. Le petit garçon va devoir s'habituer à la vie à la cour et déjouer ses pièges...

     

     

    Les personnages sont très bien travaillés. 

    Fitz a 6 ans. C'est un garçon adorant les animaux - surtout les chiens - avec qui il se lie vite d'amitié grâce au Vif qui permet de communiquer avec eux par la pensée. Il va être élevé "à la dure" mais cela sera nécessaire. C'est lui le narrateur de l'histoire.

     

     

    Burrich, le maître des écuries, est un homme dure mais au grand cœur. Il adore les animaux mais n'hésite  pas à réprimander Fitz quand il le faut.

     

     

    Vérité et Royal, les deux autres fils du roi portent ces noms car cela correspond à la qualité que les parents veulent les voir développés. Vérité est sage er a une grande affection pour son neveu.

     

     

    Royal est mesquin et tout le contraire de son demi-frère. Il est dangereux.

     

     

    Molly est une amie d'enfance du héros. Elle doit sans cesse esquiver les coups de son père alcoolique. Elle a un grand sens de la répartie.

     

     

    Umbre est le maître assassin du palais. Il est chargé d'assassiner les ennemis du roi. Il va être d'une grande importance dans l'intrigue.

     

     

    Le Fou est mystérieux. On ne sait d'ailleurs pas si c'est un homme ou une femme. Il parle par énigme et fait des prophéties.

     

     

    L'écriture de l'autrice est très descriptive et immersive, extrêmement recherchée. 

    Sylvain Agaësse , le conteur du roman a une très belle voix ! On se croirait vraiment dans ce royaume.

     

     

    L'intrigue est prenante mais elle met du temps à se mettre en route.

     

      

    Je regrette quand même les longueurs de par le grand nombre de description.

     

     

    La fin est bien et donne envie de poursuivre la série qui se décompose en plusieurs cycles.

     

     

    Je vous le recommande si vous aimez la pure fantasy !

     

     

    Extrait : (choix : la diplomatie) 

    "Tout l'art de la diplomatie, c'est de connaître plus de secrets sur votre rival qu'il n'en connaît sur vous. Toujours traiter en position de pouvoir. "

     

     

    On adore : Les personnages, l'intrigue, l'écriture, la voix du livre audio, la fin. 

    On regrette : Les longueurs.

     

     

                                                                                                                     Debo


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique