• Confession d'une ronde, de Mélanie Baranger

     

    Confession d'une ronde

    Mélanie Baranger

     

     

    Confession d'une ronde, de Mélanie Baranger

     

      

    Titre en VO : Confession d'une ronde 

    Année de la première publication (France) : 2018

    Nombre de pages : 190 

    Editeur : Rebelle éditions

    Site de l’éditeur : https://www.rebelleeditions.com/ 

    ISBN : 978-2-36538-587-9 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://barangermelanie.blogspot.fr/ 

    Ma note : 7/10 

    Publique conseillé : Féminin 

    Quatrième de couverture :  

    Loewen Grâce Camille Chevalier n'est pas née sous une bonne étoile, elle en est certaine. Aucune fée ne s'est penchée sur son berceau, petite... la preuve : sa vie est un enchainement de catastrophe. Sa mère la déteste, son petit ami vient de la quitter et elle ne s'aime pas. L'image que lui renvoie son corps est fortement négative. Loewen se cache sous des vêtements informes et se laisse transporter par une routine : métro, boulot, dodo... jusqu'à ce que Solange, l'une de ses amie lui propose une idée des plus farfelue !

      

    Mon avis :  

    Avant de commencer, je tiens à remercier Rebelle éditions pour leur confiance !

     

      

    Vu qu'il s'agît d'un petit roman, je ne vous ferai pas de résumé pour vous laisser la surprise...

     

      

    Loewen est une jeune femme très sympathique. Elle a dû mal a supporter les formes de son corps et se cache derrière des vêtements "banal". 

    Elle travaille dans une agence d'intérim et passe son temps à s'occuper des autres. Malgré tout, son caractère va s'affirmer au fil du récit.

     

      

    Melissa, Solange et Eve; ses amies sont toujours là pour elle. Melissa et Eve tentent bien de dire à leur amie qu'il faudrait qu'elle perde un peu de poids. Solange, elle, l'apprécie comme elle est et n'hésite pas à tout faire pour cela.

     

      

    Les autres personnages sont bien mais peu présents.

     

      

    L'écriture est simple mais efficace, les chapitres sont inégaux mais dynamiques.

     

      

    Les thèmes abordés sont importants : le fait de s'accepter quand l'on a des formes, le regard que porte la société...

     

      

    J'ai quand même que certaines situations étaient répétitives comme par exemple quand l'héroïne s'occupe de son chat.

     

      

    Ce livre se trouve dans la catégorie "romance". Malgré tout, celle-ci arrive très tard dans l'histoire. Dommage !

     

      

    La fin est jolie.

     

      

    Encore une fois, je remercie la maison d'éditions !

      

    On adore : Les personnages, les thèmes abordés, l'écriture, la fin. 

    On regrette : Les situations répétitives, la romance qui arrive tard dans le récit.

    « Dis-moi si tu souris, d'Eric LindstromPretty Little Liars, saison 4 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :