• Losing it, tome 1 de Cora Carmack

    Losing it

    Tome 1 : Ce si joli trouble

    Cora Carmack

    Losing it, tome 1 de Cora Carmack

     

     

    Titre en VO : Losing it

    Année de la première publication (France) : 2014

    Nombre de pages : 288

    Editeur : De La Martinière

    Site de l’éditeur : http://www.editionsdelamartiniere.fr/ 

    ISBN : 978-2-7324-6059-8 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://coracarmack.blogspot.fr/ 

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : Tout public à partir de 18 ans

    Quatrième de couverture :

    Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
    La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
    Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
    L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
    Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…
     

     

    Mon avis :

    ATTENTION : Des scènes de sexe assez explicites peuvent choquer les plus jeunes !

    Cela faisait longtemps que je voulais lire ce livre. Je ne ferais pas de résumé car celui de la quatrième de couverture est assez long.

    Les personnages sont très drôles et attachants. Bliss – oui, elle s’appelle vraiment comme çà ! – a 22 ans et n’est pas très sûre d’elle. Elle va inventer pleins de mensonges quand elle est dans des situations délicates.

    Sa meilleure amie, Kelsey est extravagante. Elle adore Bliss et fait tout pour l’aider.

    Cade, le meilleur ami de Bliss est secrètement amoureux de la jeune femme. Il est touchant, c’est mon personnage préféré !

    Garrick, l’homme que Bliss rencontre dans une boite de nuit, et qui est aussi un de ses professeurs de théâtre à l’université, est comme on peut s’y attendre très charmant.

     

    L’univers du théâtre est très bien exploité. Cela m’a fait sourire car j’ai aussi fait une activité théâtre pendant quelques années.

     

    L’écriture de l’auteur n’a rien d’extraordinaire mais passe bien. Il y a des touches d’humour qui font bien rire.

    Les scènes de sexe sont à certains moments assez explicites.

     

    Je recommande ce tome 1 aux lecteurs ayant au moins 18 ans car certains passages pourraient perturber les plus jeunes.  

     

    Extrait : (choix : très beau)

    « L’éternité était dans nos yeux et sur nos lèvres, le bonheur sur nos fronts ; aucune partie de nous-mêmes qui ne goutât la félicité du ciel. »

    On adore : Tout.

    On regrette : Je ne sais pas…

    « Le manoir, tome 4 : Nic et le Pacte des démons d'Evelyne Brisou-PellenRose Morte, tome 2 : Trois Epines de Céline Landressie »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :