• Voyage interdit, de Tara Jones

    Voyage interdit

    Tara Jones

    Voyage interdit, de Tara Jones

     

    Titre en VO : Voyage interdit

    Année de la première publication (en France) : 2018

    Nombre de pages : 434

    Editeur : Hugo et cie

    Site de l’éditeur : http://www.hugoetcie.fr/?s=voyage+interdit

    ISBN : 9782755637779 (format poche)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/TaraJones.author/ (sa page facebook)

    Ma note : 8/10

    Publique conseillé : A partir de 15 ans, qui aime la romance.

    Quatrième de couverture : 

    La rentrée à L’Excel Academy de Boston est une nouvelle vie qui commence pour Stella. Elle est encore très jeune mais a déjà traversé une terrible épreuve : un grave accident de voiture a coûté la vie à sa meilleure amie et lui a valu quelques jours de coma. Depuis, Stella bénéficie d’un curieux don qu’elle préfère garder secret : elle peut voyager hors de son corps et voler où son esprit la conduit. C’est inquiétant mais aussi libérateur ; dans ces voyages, elle oublie un peu son deuil, ses remords, sa douleur. Cependant, elle y est toujours toute seule. Jusqu’au jour où elle y rencontre Sebastian. Elle découvre vite qu’il est le hockeyeur vedette de l’équipe du lycée. Il est arrogant, énervant… et très séduisant. Mais que vient-il faire dans ses voyages astraux ? Et pourquoi peut-il la voir et lui parler alors que cela semble impossible pour tous les autres ? Stella et Sebastian vont apprendre à se connaître lors de ces voyages et surtout découvrir qu’ils pourraient peut-être avoir un avenir commun dans la vie réelle

     

    Mon avis :

    Voilà une romance qui donne aussi dans la fantasy. J'ai bien aimé cette lecture.

    C'est l'histoire de Stella, une jeune fille qui vient d'emménager à Boston avec sa famille. Ce déménagement à eu lieu à la suite d'un accident qu'a eu la jeune fille, dans lequel elle a perdue sa meilleure amie. Elle est donc en deuil, et elle se sent terriblement coupable. Elle souhaite faire profil bas, et qu'on la laisse tranquille. Stella est aussi du genre curieuse.

    Aussi, lorsque plusieurs fois dans son nouvel établissement on lui interdit de s'assoir à la place d'un certain Sebastian, elle se pose des questions sur ce dernier, absent dans la classe mais pourtant indéniablement présent pour ses amis. La curiosité l'emporte, et elle choisit de se servir de son don pour se renseigner sur lui. Son don qui est de faire des voyages astraux pour quitter son enveloppe corporelle et se déplacer comme bon lui semble sans être vue de personne. Et c'est là qu'elle rencontre le fameux Sebastian. Sauf que lui peut la voir et lui parler. Si les raisons demeurent un mystère pour Stella au début, la curiosité est forte et elle choisit de retourner le voir toutes les nuits. Ils apprennent donc à se connaitre en rêve. Mais viendra le jour où Sebastian se réveillera, et que se passera-t-il dans la vie réelle ?

     

    On a donc parler de Stella, cette jeune fille en deuil, triste, qui cherche une échappatoire. Une fille curieuse et aussi sensible. Elle n'a pas des relations très faciles avec ses parents.

    Sebastian, lui, est un peu stéréotypé à mon goût. Hockeyeur vedette de l'équipe de son lycée, apprécié de tous, une vraie star et très sympa avec tout le monde. Courageux et protecteur avec ça. Bref, le garçon rêvé et bien romancé. Mais je l'ai quand-même apprécié. Parce que son coté protecteur m'a fait craquer, parce que j'aime beaucoup la relation qu'il a avec sa petite sœur que je trouve mignonne comme tout, et parce que en ce moment ce genre de romance avec un garçon parfait est adaptée à mon état d'esprit et me fait du bien.

    Sinon, il y a aussi la meilleure amie de Stella, Ever. Bien que morte dans l'accident avant le début de l'histoire, elle est très présente. Parce que Stella pense beaucoup à elle, et qu'on apprend à la découvrir au travers de son amie. Parce que son esprit plane au dessus de nos héros. Ever, j'ai des impressions ambiguës avec elle, car Stella en a et que ça nous influence, et parce qu'elle a l'air d'avoir été une fille très complexe à réellement cerner.

    On a Jenny, la meilleure amie de Sebastian, et qui deviendra aussi une très bonne amie de Stella. C'est une fille pétillante, pleine de malice, et assez gourmande. Elle a aussi un don, tout comme Stella, elle est médium. Je l'ai beaucoup aimé comme personnage, avec son petit caractère, sa façon de faire tourner ses amies en bourrique, et en même temps sa sensibilité, sa façon de savoir quoi dire ou ne pas dire.

    Il y a aussi Mark, qui a très tôt un faible pour Stella, un gentil garçon. Il aime la danse, il est galant et serviable. C'est lui aussi un ami de Sebastian. On a aussi Brian, un autre ami de Sebastian et Jenny, intelligent, assez discret. Et enfin, Alexendra, la peste de service, qui veut à tout pris sortir avec Sebastian et que la jalousie rend odieuse avec Stella.

    Voilà pour les personnages. Certains sont un peu cliché, mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ma lecture.

     

    Si la romance est absolument évidente dès le début de l'histoire, qu'on sait comment ça va se finir (ou presque), le coté fantasy prend une place qui m'a plu, qui change un peu. La fin est à la fois évidente (c'est une romance après tout) et surprenante dans sa forme. Et si elle m'a plu, il n'empêche qu'avec le recul, je trouve que certain point de la fin aurait pu être plus détaillé. Il manque quelques éléments pour en faire une très bonne fin je trouve.

     

    Dans la forme du livre, on trouve régulièrement des passages avec le point de vue de Sebastian, ce qui est sympa, j'aime bien avoir les deux points de vue croisés. Bon, c'est passage là montre encore plus le coté cliché de Sebastian, on voit bien sa mentalité, sa passion pour le hockey, etc, mais ça ne m'a pas dérangée comme je l'ai dit ci-dessus. Et ça permet aussi de montrer ses questionnements intérieurs, c'est intéressant pour l'histoire.

    Concernant le style de l'auteur, il y a un élément que j'ai trouvé déstabilisant au début, c'est que le récit est écrit au présent. Personnellement, ça m'a fait tiquer sur les premiers chapitres, habituellement on a plutôt du passé. Mais on s'y habitue très vite et ça ne gène pas la lecture au final. Même si je préfère les temps du récit classique (imparfait passé simple).

     

    En bref, une lecture agréable, surtout si vous êtes à la recherche d'un livre pour passer un moment sans prise de tête, mais pas la lecture du siècle non plus.

     

     

    Extrait : (choix : parce que ça représente ce que ressent Stella, ce qui la ronge au début du livre)

    " Je me sentais coupable de vivre, de respirer, de parler, de rire – ou au moins d’essayer – alors qu’Ever n’était plus en mesure de le faire."

     

     

    On adore : la romance malgré les clichés, lecture sans prise de tête, idéal pour un moment de vacances. Et le coté fantasy.

    On regrette : le temps de l'histoire au présent, c'est dommage. Et certains trucs qui aurait mérité à être plus détaillé à la fin, notamment dans le dernier chapitre.

    Jiji

    « Un petit mot sur WattpadL'assassin royal, tome 2, de Robin Hobb »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :