• Avalon high, un amour légendaire, de Meg Cabot

     Avalon high, un amour légendaire

    Meg Cabot 

     

     

     

    Titre en VO : Avalon high

    Editeur : le livre de poche jeunesse

    Site de l’auteur : http://www.megcabot.com/ 

    Ma note : 7

    Quatrième de couverture :

    Moi, Ellie, je crois que je suis tombée amoureuse de Will, le capitaine de l’équipe de football du lycée. J’ai l’impression de le connaître depuis toujours. D’ailleurs, Will aussi est persuadé de m’avoir déjà vu ! Quoi qu’il en soit, pas la peine de rêver, parce qu’il a déjà une petite amie. Laquelle petite amie semble très proche de Lance, le meilleur ami de Will… Quel imbroglio ! Et quel est mon rôle au milieu de ce trio ?

     

    Mon avis :

    Sympathique, bien pour les vacances les histoires d’amours.

    Elaine Harrison arrive tout droit du Minnesota et va passer l’année près de Washington, pour cause d’une année sabbatique de ses parents, qui sont profs. Et, détail important dans le livre, ses parents sont médiévistes.  

    Au lycée, elle tombe amoureuse de Will. Et lui l’aime bien aussi. Mais il a une petite amie, Jennifer. Qui semble trop proche de Lance, le meilleur ami de Will. Et Ellie (elle déteste son prénom, que ses parents lui on donné à cause d’Elaine d’Astolat, la Dame de Shallot, qui, dans la légende du roi Arthur, se tue à cause de l’amour non réciproque qu’elle a pour Lancelot) se retrouve au milieu de cette histoire entre le trio le plus populaire du lycée. Aussi, lorsqu’elle découvre à une fête de Will que ses meilleurs amis le trompe, elle est troublée. Et le frère de Will, Marco, a l’air de vouloir que Will le découvre. Plus tard elle fera l’analogie entre cette histoire et la légende du roi Arthur. Will pourrait être Arthur, Jennifer, Guenièvre, Lance, Lancelot, Marco, Mordred. A part elle, qui devrait être la Dame de Shalot et donc être amoureuse de Lance mais qui préfère Will, tout colle à la perfection. Même le chien et le bateau de Will pourrait être ceux de la légende ! Ça la fait bien rire jusqu’à ce que…

    Une histoire romantique aux accents un peu fantastiques. Les personnages sont sympas. Jennifer est un peu clichée quand même selon moi, mais ça va. C’est la pimbêche blonde. Lance est très protecteur, personne ne touche à Will sans avoir affaire à lui. Will est autoritaire et a un cœur d’or. Il a aussi des problèmes familiaux. Marco est pénible, méchant et arrogant. Et Ellie, elle, adore se laisser flotter sur l’eau dans sa piscine. Elle est drôle et vraiment amoureuse.

    A chaque début de chapitre, il y a un passage d’un poème sur la Dame de Shallot.

    C’est un roman tranquille, Meg Cabot nous mène au fil des mots.  J’ai bien aimé, mais sans plus. Je le conseil aux filles romantiques, rêveuses, et qui aiment les légendes du Moyen-âge où le prince dit ma mie à son amoureuse.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    Heureusement, je faisais confiance à mes jambes. Et si quelqu’un tentai de se jeter sur moi, je n’hésiterai pas à lu envoyer un coup de pied à la tête et à le maintenir à terre jusqu’à l’arrivée des secours.

    C’est exactement à ce moment-là, alors que je m’imaginais en train de terrasser un adversaire, que je l’ai vu.

     

    On adore : L’analogie entre l’histoire d’Ellie et la légende du roi Arthur.

    On regrette : Le côté cliché de certains détails.

      

    Lien vers la chronique du film

    « Prévisionnel lectures : Septembre 2013Un avion sans elle, de Michel Bussi »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 10:25

    Un roman sympathique de Cabot, on passe un agréable moment de lecture!

    1
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 20:33

    Un livre sympa même si ça n'est pas le meilleur de cette auteure

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :