• Birth marked

    Tome 1 Rebelle

    Caragh M. O’Brien

     

     

     

    Titre en VO : birthmarked

    Editeur : Mango

    Site de l’auteur : http://www.caraghobrien.com/ 

    Ma note : 8,5

    Publique conseillé : à partir de 13-14 ans.

    Quatrième de couverture :

    Ceux qui portent la marque sont la clé de l’avenir.

    Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveaux nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code…

     

    Mon avis :

    Et bien, pour commencer, ce livre est génial. Je remercie beaucoup la personne qui me l’a prêté et je suis impatiente de lire la suite.

    On nous raconte l’histoire de Gaia, une jeune fille (16 ans) qui succède à sa mère en tant que sage-femme quand celle-ci est arrêtée est conduite à l’Enclave. Il faut savoir qu’on est dans les années 2400, que le monde est détruit par des changements climatiques. Et que l’Enclave, c’est le lieu où vivent les privilégiés de la société, ceux qui ont accès aux maigres réserves d’énergie que l’on arrive à produire. On se la représente comme un idéal de vie à l’extérieur. Gaia vit en dehors de l’Enclave, dans Warfton. Elle ne sait pas si ses parents reviendront, ni quand. Il ne lui reste d’eux qu’un étrange ruban, qui à l’air d’être un code. Elle s’acquitte de son travail de sage-femme, qui comporte une particularité, il faut conduire quelques uns des bébés qu’elle a accouchés à la porte de l’Enclave, cela pour qu’ils soient élevés par des gens de l’intérieur. On dit que ces bébés auront une vie meilleure.  Lorsqu’elle apprend que ses parents ne reviendront pas, les choses changent pour Gaia. Elle décide de tout défier, de rentrer dans l’Enclave et de tout tenter pour les libérer. C’est un gros risque, et elle sait qu’elle risque la mort si elle se fait découvrir. Mais que va-t-elle découvrir ? Le monde rose auquel elle s’attend ? Ou quelque chose de totalement différent ? Et si on leur mentait depuis toujours ? Et surtout, comment fera-t-elle pour sortir d’ici vivante et avec ses parents ? Et sur qui pourra-t-elle compter ?

     

    L’histoire est mené d’une plume fluide est à suspens. A la fin d’un chapitre, on ne peut que se demander comment ça va continuer. C’est une lecture très agréable, on s’attache aux personnages (j’adore Gaia, malgré ou grâce à son caractère, je ne sais pas). L’auteur sait nous mener dans le suspens. Et sait tenir ses personnages sur un fil de semi-révélation. On les découvre comme il faut, chaque détail en son temps, juste au bon moment et de façon logique, avec juste assez d’éléments pour se dire « pourquoi je n’y ai pas pensé ? » et que l’idée ne nous vienne pas. Et tout cela, avec naturelle.

    Les détails sont fouillés, par exemple, on a des extrait du ruban et on peut s’amuser à le décoder si on veut, et ça marche vraiment (la clé m’a intriguée, alors j’ai essayé).

    Les personnages, maintenant.

    Gaia est une fille têtue et déterminée. Elle n’a pas très confiance en elle, du moins au début. La cicatrice qu’elle porte sur sa joue depuis toute petite et qui fait d’elle un phénomène (des gens avec des « tares » physiques) n’y est pas pour rien. Elle a un très fort instinct lorsqu’il s’agit de bébé. Je trouve aussi qu’elle ne réfléchie pas toujours assez et qu’il lui arrive de juger les gens un peu trop vite. Elle change énormément au cours du livre, en même temps que ses « croyances » sont remises en cause.

    L’autre personnage important est le sergent Grey. C’est un homme assez énigmatique au début. On a envie de le percer à jour. Et une fois que c’est fait, ça amène juste toujours et encore des questions. Je crois que lui-même au début n’a pas vraiment conscience de qui il est. On pourrait par moment le penser assez froid, peut-être d’ailleurs qu’il l’est un peu, c’est selon le point de vue.

    Les autres personnages restent secondaire, mais j’espère très franchement en revoir certains, qui m’ont particulièrement touchée ou intriguée.

    L’histoire comporte une petite romance, mais elle n’occulte pas le reste. Elle ne repose pas sur grand-chose, et elle est fragile. On ne sait pas si elle va naître ou avorter, et nos doutes sur ce qui va se passer son plutôt des espérances.

     

    Extrait : (choix : Je ne sais pas, comme ça.)

    « — Qui d’autre est au courant ? murmura-t-elle, les joues en feu.

    — Pas la peine de te tracasser. Une poignée d’entre nous a deviné qu’elle vous avait laissé une sorte de liste, à toi ou à la vieille Meg, même si je n’en étais pas sûr jusqu’à maintenant. On a posé la même question à d’autres sages-femmes. On se demandait si tu allais faire quelque chose à ce sujet.

    — Qui sont ces gens ? demanda Gaia.

    Pourquoi aucun d’eux ne lui avait-il parlé depuis que ses parents avaient été arrêtés ? Avaient-ils tous tellement peur ? »

     

    On adore : Les personnages, le suspens, les détails si bien inscrits, bref, tout.

    On regrette : De ne pas encore avoir lu la suite…

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/birth-marked-tome-2-de-caragh-m-o-brien-a106776768

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/birth-marked-tome-3-captive-de-caragh-m-o-brien-a113798774


  • Divergent tome 2 de Veronica Roth

    Divergent, tome 2 de Veronica Roth

     

    Titre en VO : Divergent, book 2 : Insurgent

    Editeur : Nathan

    Site de l’auteur : http://veronicarothbooks.blogspot.fr/ 

    Ma note : 10/10

    Quatrième de couverture : 

    Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elle les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être.

    MON AVIS SUR LE LIVRE

    J’ai relue ce tome 2 car je voulais lire le tome 3 juste après. Or, celui-ci, ne sort que le 4 avril 2014 mais ce n’est pas grave. J’ai tout simplement adorée cette relecture, tout comme la première fois voir encore plus.

    Attention : Je risque de raconter un peu la fin du tome 1 !

     

    Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome 2, c’est que, Veronica Roth s’attarde plus sur la psychologie de ses personnages, notamment celle de Tris et Tobias, le petit ami de cette dernière. L’auteure nous montre une ambiance plus noire, la pression monte d’un cran, le lecteur se doute que quelque chose d’horrible va se dérouler. J’ai aussi apprécie la fin qui est très surprenante et pleine de rebondissements.

    Ce que j’ai moins aimée – mais ce n’est qu’un détail -, c’est que la demoiselle se prend un peu trop pour une « martyr ». Elle pense qu’elle est seule pour résoudre les problèmes et que personne ne la comprend.

    Tobias, quant à lui, à toujours un caractère de feu et sait ce qu’il veut, il tient beaucoup à Tris mais peut se montrer très dur avec elle. Malgré tout, c’est mon personnage préféré dans la série.

     L’histoire commence le lendemain de l’attaque à l’encontre de la faction des Altruistes par les Erudits. Les factions sont des groupes de personnes qui ne se mélangent pas, chacune prône ses valeurs, elles sont au nombre de cinq. Il y a les Erudits, les Sincères, les Fraternels, les Altruistes et les Audacieux. A leurs 16 ans, les adolescents doivent choisir de rester dans leur faction  ou de partir. S’ils partent, ils ne reverront jamais leur famille. Le choix se fait lors de la Cérémonie du Choix. Tris, notre héroïne, est née chez les Altruistes et à choisi la faction des Audacieux mais elle a une particularité, elle est Divergente c’est-à-dire qu’elle peur aller dans plusieurs factions. Donc, à la fin du tome 1 Tris, son frère Caleb, Tobias, Marcus, le père de Tobias, et Peter, un Audacieux, se réfugient chez les Fraternels pour échapper aux Erudits. Tris est anéantie, car durant l’attaque elle a tué son meilleur ami, Will. Elle ne sait pas comment remonter la pente. La jeune fille cherche à sauver tout le monde au détriment de sa propre vie.

    En résumé, une lecture passionnante, de l’action et des rebondissements, des personnages toujours aussi attachants.

    Extrait du livre : Un passage très touchant.

    « Il m'embrasse de nouveau, plus insistant cette fois, ses mains serrant ma taille. Son souffle, son corps, mon corps, nous sommes si proches qu'il n'y a pas de différence. »

    ON ADORE : La fin qui est surprenante, l’action, les personnages attachants.

    ON REGRETTE : Que l’héroïne se prenne un peu trop pour une « martyr. » 

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/divergent-tome-1-de-veronica-roth-a84535398#

    Chronique du tome 1,5 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/free-four-de-veronica-roth-a108620690#

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/divergent-tome-3-de-veronica-roth-a108213048


  • Never sky, tome 2 : Ever dark de Veronica Rossi

    Never sky, tome 2 : Ever dark de Veronica Rossi

     

    Titre en VO : Through the Ever Night

    Editeur : Nathan

    Site de l’auteur : http://www.veronicarossi.com/ 

    Ma note : 10/10

    Quatrième de couverture :

    Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d’Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne resterait qu’un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe-il vraiment ? C’est ce qu’Arie et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu’elle est sous la menace d’un horrible chantage. Mais pourront-ils mener cette quête ensemble ? Une Sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s’aimer…

    MON AVIS SUR LE LIVRE

    Attention : risque de dévoiler des choses sur le tome 1

    J’ai encore plus aimé ce tome 2 qui est très palpitant et qui commence quelques temps après la fin du premier opus. Le lecteur suit toujours l’histoire d’Aria, une jeune fille de 17 ans qui est à moitié sauvage et plus précisément une Audile – personne capable de tout entendre -.  Ce don lui a été révélé par sa mère qui est morte à la fin du tome 1. Aria vit toujours dans le monde Extérieur et cherche à rejoindre la tribu de Perry, ils ont été séparé car la jeune fille devait accomplir une mission et lui, devait rejoindre sa tribu. Aria veut retrouver le jeune homme pour qu’il l’aide à accomplir sa mission qui est de trouver un endroit sûr où il n’y aurait plus de tempêtes d’Ether – c’est une sorte de décharge électrique qui est contenue dans les nuages et ces décharges s’abattent sur Terre et elles brulent tout sur leur passage -. La jeune fille cherche aussi à retrouver Talon, le neveu de Perry qui a été enlevé.

    Un chapitre sur deux, nous suivons Perry, le 2ème personnage principal. Le jeune homme à maintenant 19 ans et est devenue le chef de sa tribu, les Littorans – dans le livre, le chef d’une tribu est appelé Seigneur de sang  -. Perry est donc devenu le chef et doit faire face aux violentes tempêtes d’Ether qui s’abattent sur son territoire. Il rêve de retrouver Aria. Un événement va bousculer leur vie, vont-ils pouvoir rester ensembles ?

    Je tiens à vous dire que tout ce que je vous dis, plus haut est écrit dans le résumé du tome 1 qui est au début du roman donc pas de panique ! Talon va-il retrouver son oncle ? Aria va-elle trouver ce qu’elle cherche ? 

    Qu’est-ce que j’ai pensé de ce livre ? Eh bien, je l’ai adoré, encore plus que le premier. Veronica Rossi nous replonge dans son univers avec une facilité déconcertante, on n’est absolument pas perdu. J’ai adoré le suspense et l’univers très sombre que met en place l’auteur, on a envie de tourner les pages encore et encore.

    J’ai beaucoup apprécié les autres personnages. On retrouve bien entendu ceux que l’on avait connus dans le premier tome comme Roar, Marron et Cinder. Roar est toujours aussi bavard et rigolard mais il va aussi se montrer très sensible, ce qui va le rendre d’autant plus attachant. Marron est égal à lui-même. Cinder, quant à lui, est un adolescent qui a un pouvoir très étrange et qui est très touchant grâce à sa fragilité.

    Veronica Rossi introduit aussi de nouveaux personnages comme Bear, Reef et bien d’autres. Bear et Reef sont deux des quatre gardes du corps de Perry, ils le suivent comme son ombre.

    En conclusion, un livre pleins de suspens, un univers très sombre et haletant et des personnages que l’on a déjà envie de revoir. La sortie du tome 3 n’est pas encore prévue en France.

    Extrait du livre : j’aime bien ce passage, plein de réflexion.

    « Elle posa une main sur l'avant-bras de Roar. Étonnamment communiquer avec lui par télépathie lui semblait plus simple. Peut-être fallait-il moins de courage pour s'abandonner à ses pensées que pour les exprimer à voix haute.
    Et si c'était un signe ? Peut-être que je ne suis pas censée appartenir au Monde Extérieur.
    Roar la surprit en entrelaçant ses doigts avec les siens. 
    _ Tu lui appartiens déjà. Tu t’intègres partout. Seulement, tu n'en as pas encore conscience. ».

    ON ADORE : Les personnages, l’univers très sombre, le  suspens.

    ON REGRETTE : Rien !

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-i-de-veronica-rossi-a88384419#

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-3-always-blue-de-veronica-rossi-a113042482


  • Enclave, tome 1 de Ann Aguirre

    Enclave tome 1 de Ann Aguirre

     

    Titre en VO : Razorland, book 1

    Editeur : Hachette, collection Black Moon

    Site de l’auteur : http://www.annaguirre.com/ 

    Ma note : 9/10

    Quatrième de couverture :

    Trèfle a grandi sous terre. Lorsque l’enclave la bannit, c’est tout son univers qui s’effondre. Mais elle n’est pas seule. Del a choisi de partager son destin. Traqués par les Monstre, réduits à la survie, Trèfle et Del sont presque morts… ou plus vivants que jamais ?

    MON AVIS SUR LIVRE

    Ce livre est presque un coup de cœur. C’est un roman avec un univers assez riche et une intrique intéressante. Il se découpe en deux parties. L’histoire raconte les aventures de Trèfle (drôle de nom, vous ne croyez pas ?) Elle se nomme ainsi car quand elle s’est fait baptiser, au début du livre, son sang à couler sur un trèfle. Avant elle s’appelait Fille15 car avant leur baptême, les enfants s’appellent par un numéro. Cette jeune fille appartient à la caste des Chasseurs et doit protéger l’enclave qui est une sorte de monde souterrain, où les gens ne voient jamais la lumière du jour. L’enclave s’appelle Collège et Trèfle doit la protéger  des Monstres qui veulent l’envahir et manger les habitants. Elle a deux amis. Sable, qui est un Géniteur et qui s’occupe des naissances et Œillet, une ouvrière. Ils sont tous les trois très proches et essayent de faire un maximum de choses ensembles. Trèfle a aussi un coéquipier de chasse, Del. C’est un jeune homme qui ne se lie d’amitié avec presque personne, il est assez solitaire. Au début, il est méfiant envers Trèfle mais à la suite d’un évènement une amitié se crée entre les deux jeunes gens.  Dans ce livre dystopique, les dirigeants de l’enclave veulent tout contrôler et racontent tous un tas de mensonges aux habitants.

    Toutes les personnes qui entourent Trèfle tout au long du livre sont attachantes.

    J’ai trouvé que la première partie  du récit était assez longue car il n’y a pas vraiment d’action à part quelques scènes de combat. Cette partie raconte principalement la vie de l’héroïne dans l’enclave. L’auteur prend le temps de poser les bases de son univers qui est assez riche, on sent qu’il y a énormément de recherches qui ont été menées. La deuxième partie est plus dynamique, il  y a plus de révélations mais aussi pas mal de rebondissements.

    La fin du livre ne se termine pas sur une scène marquante mais on peut déjà s’attendre à ce qu’il se passe pas mal de péripéties dans le tome 2 qui sortira le 14 août 2013.

    ON ADORE : L’univers crée par Ann Aguirre, les personnages attachants, le dénouement du premier tome.

     

    ON REGRETTE : La première partie du récit est un peu longue.


  • Delirium, Livre I de Lauren Oliver

     

    Délirium livre I de Lauren Oliver

    Titre en VO : Delirium

    Editeur : Hachette romans, collection Black Moon

    Site de l’auteur : http://www.laurenoliverbooks.com/ 

    Ma note : 7/10

    Quatrième de couverture : 

    Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies.

    Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés.

    A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena inspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger.

    Jusqu’à ce  qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer.

    Avant, tout était simple, tout était organisé.

    Mais es-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ?

     

    MON AVIS SUR LE LIVRE 

    J’ai bien aimé dans l’ensemble ce livre. L’histoire raconte la vie de Lena, une jeune fille qui va bientôt atteindre sa majorité et subir son Protocole. Le Protocole est une opération que tous les jeunes gens de 18 ans doivent subir pour que l’on puisse leur enlever le sentiment amoureux. Lena est plutôt contente de subir cette opération car pour elle, amour signifie danger. Les habitants de la ville de Portland sont soumis à des règles très strictes imposés par le Gouvernement, notamment les Invulnérables – les jeunes adolescents n’ayant pas subi le Protocole -, pour assurer leur sécurité. Lena vit chez sa tante Carol et son oncle William avec ses deux petites cousines Grace – appelé par l’adolescente Gracie – et Jenny car la mère de la jeune fille est morte. Elle a aussi une sœur ainée, Rachel, mais dont on ne parle pas beaucoup dans le roman. Sa tante et son oncle ne parle jamais de la mère de leur nièce car c’est un sujet tabou et en quelque sorte un sacrilège. Lena a aussi une meilleure amie, Hana. C’est une jeune fille qui adore faire la fête, courir et braver les interdits à la différence de Lena qui suit scrupuleusement les consignes. Alors que l’adolescente va subir son opération et qu’elle parle avec le corps médical qui lui pose des questions pour choisir son futur mari, - car avant l’opération les adolescents doivent choisir leur moitié qu’ils épouseront après leur études, Lena voit un jeune homme qui la regarde d’une manière intensive. Cela la perturbe. Un jour qu’elle court avec Hana, elle le rencontre, ils font connaissance et s’apprécient. Il s’appelle Alex, c’est un jeune homme très mystérieux qui cache bien des secrets, il est assez mignon. Ils vont devenir amis. Alex va lui apprendre des tas de choses qu’elle ignorait  et après ces révélations, la jeune fille va douter de tout le monde. A la fin du livre, l’action qui se déroule ne nous donne qu’une envie : connaître la suite !! 

     

    Les personnages sont attachants notamment Alex qui se bat pour tout ce qu’il ne trouve pas juste. Lena, qui va se révéler être d’une vraie force de caractère, au fil des pages, ce qui est appréciable. Grace est une petite fille de 6 ans qui ne parle que, en présence de Lena, et qui essaye de l’aider son mieux. Jenny est une fille assez antipathique, elle casse tout le monde et n’apprécie pas du tout sa cousine. Carol est une femme qui ne pense qu’aux tâches ménagères – faire la vaisselle -, elle ne pense qu’au Protocole de sa nièce, elle la surveille en permanence. Son mari, William est très peu présent, on ne connaît rien de lui. Hana ferait tout pour Lena. Rachel ne veut qu’une chose : le bonheur de sa sœur.

     

    ON ADORE : Les personnages, la fin de l’histoire.

    ON REGRETTE : Que l’action soit longue à arriver, quelques longueurs.

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique