• Never sky, tome 3 : Always Blue de Veronica Rossi

    Never sky

    Tome 3 : Always Blue

    Veronica Rossi 

    Never sky, tome 3 : Always Blue de Veronica Rossi

     

     

    Titre en VO : Into the Still Blue

    Année de la première publication (France) : 2014

    Nombre de pages : 359

    Editeur : Nathan

    Site de l’éditeur : http://www.lireenlive.fr/ 

    ISBN : 978-2-09-253715-2 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.veronicarossi.com/ 

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : Tout publique à partir de 14 ans.

    Quatrième de couverture :

    Alors que le domaine de Rêverie s'est effondré, Sédentaires et Sauvages tentent tant bien que mal de cohabiter dans les grottes où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s'épuisent et le départ devient inéluctable, même si les tempêtes font rage au dehors. S'ils veulent survivre, il leur faut rejoindre le Calme Bleu, un lieu encore épargné par les ravages de l'Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent délivrer Cinder, un mystérieux garçon qui peut contrôler l'Ether. Il est retenu prisonnier par Sable, le cruel chef de la tribu des Cornans... 

     

     

    Mon avis :

    La fin d’une histoire avec cette série. Ce dernier tome est, pour moi, le meilleur de la série !

    ATTENTION : Risque de spolier sur les tomes 1 et 2

    Aria et Roar sont revenus du territoire Cornan où ils étaient partis chercher Olivia, la sœur de Perry. Quand ils reviennent, le territoire a changé et les tempêtes d’Ether s’intensifient. Il faut trouver le Calme Blue coûte que coûte ! Vont-ils y arriver ?

     

    Les personnages. Aria est toujours aussi combative mais l’on peut ressentir une petite pointe de jalousie à l’égard de Brooke (l’ex petite amie de Perry).

    Perry est égal à lui-même, gentil et attentionné. Il est perturbé par sa dispute avec Roar, son meilleur ami.

    Brooke est une jeune fille loyale à la tribu.

    Roar, le meilleur ami d’Aria et Perry est plus taciturne que dans les tomes précédents.

    Molly, la « maman » de la tribu est joviale, maternelle.

    Soren, un « ami » d’Aria change beaucoup de comportement durant le récit et va évoluer au fil des pages.

     

    Le style d’écriture est toujours aussi bien, les chapitres se terminent rapidement. Le côté dystopique est beaucoup plus présent qu’avant et plus complexe.

     

    La fin est bien, elle est comme je le souhaitais. Malgré tout, je ne sais pas si c’est vraiment la fin car on pourrait peut-être pensé à une suite de l’histoire mais, je ne pense pas.

    Je suis quand même triste qu’elle se termine car c’est une très bonne trilogie que je vous recommande chaleureusement !

     

    Extrait : (choix : très beau  passage)

    « Pourquoi était-il si difficile de réunir les gens qu'elle aimait et de les protéger ? Pourquoi ne pouvait-elle pas passer une seule journée sans fuir, se battre, ou perdre quelqu'un ? » 

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien !

     

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-i-de-veronica-rossi-a88384419#

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-2-ever-dark-de-veronica-rossi-a101286449#

    « Prévisionnel lectures : Novembre 20141984, de George Orwell »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :