• Never Sky tome I de Veronica Rossi

    Never sky tome 1 de Veronica Rossi

     

    Never Sky tome I de Veronica Rossi

    Titre en VO : Under the Never Sky

    Editeur : Nathan

    Site de l’auteur : http://www.veronicarossi.com/ 

    Ma note : 7/10

    Quatrième de couverture : 

    Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais, un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autres choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais.

     

    MON AVIS SUR LE LIVRE

    Never Sky est un très bon roman de science-fiction de 377 pages. Veronica Rossi plonge ses lecteurs dans un univers où la société ne se mélange pas, chacun reste à sa place, la hiérarchie prend une place importante, il n’y a qu’une minorité de personnes  qui peut prendre des décisions, - ce qui est très fréquent dans les livres de dystopie/science-fiction -. Pour parler plus précisément de ce livre on suit l’histoire d’Aria, une jeune fille de 17 ans qui fait partie du groupe des Sédentaires et en parallèle celle de Perry, un jeune homme qui fait partie du groupe des Etrangers. En ce qui concerne, les groupes dans cette société, les Sédentaires sont des gens qui passent leur temps libre dans les Domaines, sortes de mondes virtuels où ils peuvent voyager dans les différentes époques. Aria fait donc partie de ce groupe et vit avec ses amis Paisley et Caleb dans une sorte de globe de verre géant, aussi appelée Capsules, ce sont des sortes de ville. Celle où vit Aria se nomme Réverie et toutes les Capsules se trouvent à l’abri des dangers du monde extérieur. Cette jeune fille vit donc dans ce globe géant, elle ne connait pas son père, et sa mère, Lumina a dû partir poursuivre ses recherches de génétiques dans une autre Capsule, se nommant Euphorie. Un jour où Aria et son amie Paisley veulent rentrer chez elles, on leur apprend qu’il y a un problème dans Euphorie… Alors qu’Aria s’inquiète pour sa mère, le fils de l’agent de sécurité de la ville, Soren, déclenche un incendie et Aria est sauvée de justesse par un inconnu.

    L’entourage d’Aria se compose de Paisley, Caleb, Bane, Echo, Lumina et Soren bien qu’elle n’apprécie que très modérément celui-ci. Paisley est la meilleure amie d’Aria, elle est froussarde et ne fait que pleurnicher. Caleb, est le frère de Paisley, on ne sait que très peu de chose sur lui, il adore jouer dans les Domaines. Bane et Echo sont deux frères très farceurs. Lumina est la mère d’Aria, c’est une femme très mystérieuse sur ses activités professionnelles et sa vie privée. Soren est un jeune homme au caractère enjôleur qui peut faire ce qu’il veut de tout le monde.

    En parallèle, nous suivons un chapitre sur deux l’histoire de Peregrine - ou Perry -, jeune homme mystérieux qui a un physique peu attrayant mais, à qui on s’attache très vite. Il vit dans le groupe des Etrangers qui sont des gens qui habitent en tribus dans la nature. Il est très proche de son neveu Talon, un petit garçon très attachant. Il n’est pas très apprécié au sein de sa tribu. Perry convoite le titre de seigneur de tribu de Vale, son frère ainé. Il a de nombreux amis comme Roar et Marron. Roar est un homme qui aime bien faire des blagues et se battre. Marron est un scientifique très joviale qui va aider Perry dans son périple. Les chemins d’Aria et de Perry vont finir par se croiser à cause d’un événement dont Aria va être victime. Entre eux, au fil des pages un lien va se tisser.

    Pour terminer, Never sky est un roman où il y a énormément de rebondissement et quand on tourne la dernière page on n’a qu’une seule envie : savoir la suite !

    Pour cela, il faudra attendre le tome 2 qui sort cet automne.

     

    ON ADORE : Les personnages supers attachants, le fait que l’on suive deux personnages en parallèle, la fin du livre.

    ON REGRETTE : Le fait que certains passages soient un peu longs.

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-2-ever-dark-de-veronica-rossi-a101286449

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/never-sky-tome-3-always-blue-de-veronica-rossi-a113042482

    « Nos étoles contraires de John GreenC'est où ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :