• Kel, tome 1 : noir et blanc d'Andréa Schwartz

    Kel, tome 1 : Noir et blanc d’Andréa Schwartz

    Kel, tome 1 : noir et blanc d'Andréa Schwartz

    Titre en VO : Noir et blanc

    Editeur : Rebelle, collection Chimères fantasy

    Site de l’auteur : www.andrea-schwartz.com 

    Ma note : 5/10

    Quatrième de couverture :

    A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre.

    Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance.

    Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés…

     

    Mon avis sur le livre :

    Je n’ai que très modérément apprécié ce roman de fantasy. Il raconte la vie de Shelun, jeune fille de 17 ans, une  Cheveux-Noirs – appelé aussi Kel’bai -. Elle habite une petite ville nommée Maldai. Sa famille est tuée lors d’une attaque organisée par les ennemis, les Cheveux-Blancs – appelés Kel’yons -. Elle est recueillie par un homme étrange. Elle décide de se venger, et entre dans l’armée.

    L’histoire se passe dans un univers assez complexe, il y a énormément de noms propres et de définitions relatifs à cet univers qui est assez bien imaginé. Néanmoins je trouve que le petit lexique qui se trouve à la fin du livre est assez pauvre en définition quand on voit le nombre de mots à expliquer au lecteur.

    Le début est assez difficile à appréhender car il se concentre exclusivement sur l’univers militaire et l’avancée de Shelun dans l’armée, il y a très peu d’action à part quelques batailles par-ci, par-là, la jeune fille ne sait pas trop ce qu’elle veut faire. Elle change tout le temps d’avis, à la longue, cela devient agaçant. A environ 200 pages du récit, l’histoire commence à avancer quand arrive un autre personnage, mais assez doucement. La fin remonte un peu le niveau du livre, mais je ne sais pas si je continuerai la série.

    On adore : l’univers créé par Andréa Schwartz.

    On regrette : l’héroïne et son caractère indécis. Ainsi que l’univers militaire trop présent à mon goût.

     

     

    « Quatre filles et un jean, tome 1 d'Ann BrasharesJe t'attends de Thierry Lefèvre et Françoise Grard »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :