• Chrysalide, tome 1, de George Lerouge

    Chrysalide

    Tome 1 : Les Clefs perdues

    George Lerouge

     

    Chrysalide, tome 1, de George Lerouge

    PODCASThttps://www.youtube.com/watch?v=_48yUdNl2Nw

     

    Titre en VO : Les Clefs perdues

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 612

    Editeur : Malysa éditions

    Site de l’éditeur : https://www.leseditions-malysa.fr/

    ISBN :  978-2-491537-03-6 (format numérique)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/pages/category/Author/George-Lerouge-Auteur-103271494490617/ (la page facebook de l’auteur)

    Ma note : 7/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 15 ans

    Quatrième de couverture :

    La Noirceur, l’essence du mal.
    Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des anciennes guerres. Ce poison s’est infiltré tel de l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir.
    Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée.
    Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre.
    Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu. 

     

    Mon avis :

    Ce premier tome m’a été envoyé par la maison d’édition - je les remercie pour leur confiance !

     

    J’ai bien aimé ce roman mais il y a des petits bémols.

    Le résumé étant long, je n’en dirai pas plus pour vous garder la surprise.

     

    Il y a de nombreux personnages, voire un peu trop. Nos quatre protagonistes principaux, Lily, Sophia, Pierre et Victor sont très différents les uns des autres.

     

    Lily est la plus réfléchie. Elle adore sa fratrie et souhaite plus que tout les protéger. Elle peut contrôler la nature.

     

    Sophia est une jeune fille qui pleure tout le temps. Elle a peur du noir et reste une enfant malgré ses 15 ans.

     

    Pierre est le plus discret. Pour moi, c’est celui que l’on voit le moins.

     

    Victor est le plus combatif, il n’hésite pas à se battre. Au fil du récit, il va prendre de plus en plus d’ampleur.

     

    Gordon est le « père adoptif » des quatre héros. Il est odieux et n’hésite pas à les frapper.

     

    Rose, que les adolescents appellent grand-mère est douce et gentille. Elle essaye d’apaiser les tourments.

     

    Les personnages secondaires sont importants dans l’intrigue certains plus que d’autres. Au fur et à à mesure de l’avancement dans l’histoire, il y en a de plus en plus. Cette situation peut perdre le lecteur, il y a des moments où je ne savais plus qui faisait quoi.

     

    L’intrigue est au premier abord classique puis elle va se différencier des autres romans de fantasy. Pour moi, c’est une quête initiatique où chaque héros va découvrir des choses sur lui et son passé.

     

    L’écriture de George Lerouge est recherchée. Je trouve que c'est agréable dans les romans young-adult.

    Les chapitres sont assez longs et peuvent parfois manquer de rythme. Le roman est découpé en 5 grandes parties, la première étant la plus longue et la plus introductive.

     

    L’univers est classique. Nous sommes dans un univers de fantasy avec des elfes, des fées, des gnomes, des nains… et nous découvrons les particularités et caractères de ses peuples.

     

    La couverture du roman a été réalisée par Hubert Griffe. Elle a très jolie et donne envie de découvrir le livre.

     

    La fin est bien et donne envie de connaître la suite.

     

    Deux petits conseils pour la maison d’édition : pour que le lecteur puisse mieux se repérer au sein de l’univers, il serait judicieux d’insérer une petite carte. De plus, en ce qui concerne la version numérique (c'est sous ce format que j'ai lu le livre), il serait bien d’indiquer dans la table des matières le nombre de chapitres que composent les 5 parties du roman -pour un meilleur repérage.

     

    En bref, une bonne lecture et je remercie encore une fois la maison d’édition pour leur confiance !

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « La peur envahit Lily. Il était au-dessus d’elle, le visage contracté en un rictus cruel, et elle était démunie, ne pouvant plus utiliser sa magie, ne pouvant plus bouger. Il avança son visage près du sien, un sourire machiavélique aux lèvres. »

     

    J’ai aimé : Les personnages, la couverture, l’écriture, l’univers, la fin.

    Je n’ai pas aimé : Les longueurs, le fait qu’il manque une carte du monde et le découpage des parties.

     

    Articles précédents :

    Un soupçon de magie, saison 1

    Le bal des folles, de Victoria Mas

    - Une agate rouge sang, de Frédérick Maurès dans catégorie 'historique"


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,