• Le bal des folles, de Victoria Mas

    Le bal des folles

    Victoria Mas

     

    Le bal des folles, de Victoria Mas

    PODCASThttps://www.youtube.com/watch?v=BxUUjpM7xAo

     

    Titre en VO : Le bal des folles

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 251

    Editeur : Albin Michel

    Site de l’éditeur : https://www.albin-michel.fr/

    ISBN : 978-2-226-44210-9 (format papier)

    Site de l’auteur : https://www.babelio.com/auteur/Victoria-Mas/511138 (sa page auteur)

    La note de ma tante : 1010

    Public conseillé : Lecteurs qui s’intéressent aux maladies psychiatriques

    Quatrième de couverture :

    Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

     

    Son avis :

    Cet avis m’a été donné par ma tante que je remercie beaucoup.

     

    Les personnages sont intéressants et permettent aux lecteurs de se projeter, ils sont agréables.

     

    L’intrigue se passe au 19ème siècle à l’hôpital de la Salpêtrière dans un service d’aliénés – ce nom été donné aux patients qui souffraient de pathologies mentales. Le lecteur suit particulièrement des personnes souffrant d’hystérie. Il y a de nombreuses scènes d’hystérie ce qui permet de se rendre compte de la vie de ces femmes dans ces hôpitaux. Les patientes étaient mises en scène pour le « bien » de la médecine.

     

    L’écriture de l’autrice est facile à comprendre.

     

    Ma tante a lu ce roman sur les conseils d’une de ses amies. De plus, le thème l’intéresse particulièrement.

     

    Elle a aimé la fin du roman.

     

    Si le livre faisait partie d’une saga, elle lirai très volontiers la suite. Je précise que ce livre est un one-shot.

     

    Elle conseille ce livre aux personnes qui sont intéressés par les thèmes abordés.

     

    En bref, une bonne lecture !

     

    Extrait : (choix : il n’y en a pas)

     

    Ce que ma tante a aimé : Tout.

    Ce que ma tante n’a pas aimé : Rien du tout.

     

    Articles précédents :

    Une agate rouge sang, de Frédérick Maurès

    La petite sirène, d'Amandine Clémente

    - Michel Strogoff, de Jules Verne dans catégorie "fantasy/fantastique"


    Tags Tags : , , , , , , ,