• Je participe au Blog tour !

     

    PODCAST : https://youtu.be/zbFReO5sneA

     

    Aujourd’hui, je vous parle d’une initiative à laquelle je participe : le Blog tour organisé par Delhia du blog Between dreams and reality (si vous voulez découvrir son univers, cliquez sur le nom de son blog).

     

    Le Blog tour parle du tome 1 de la saga « Put a ring on it » écrit par Maria Luis publié chez les éditions Alter Real.

     

    Mais c’est quoi le Blog tour ?

    Il s’agît d’un rassemblement de blogueurs littéraires qui parle d’un roman précis soit en faisant une chronique, en faisant des posts sur des extraits du livre ou en faisant un concours en commun avec les participants au Blog tour sur le roman Les blogueurs choisissent la manière qu'ils préfèrent pour en parler.

    Pour ma part, j’ai choisi de faire une chronique.

     

    Combien de temps dure le Blog tour ?

    Il se déroule sur une semaine du 19 au 23 octobre 2020.

     

    Quand la chronique arrivera sur le blog ?

    Elle sera en ligne le vendredi 23 octobre sur le blog, les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et en podcast audio sur Youtube.

     

    Voilà pour cet article, j’espère que cette initiative vous plaira ! Merci à Delhia de m’avoir acceptée dans ce projet et à l’autrice.

     

    Ce roman vous intéresse-il ?

     

    Articles précédents :

    - Armelle Hanotte répond à mes questions

    - You... and me, tome 1, d'Emilia Adams

    - Eva B. répond à mes questions dans catégorie "nouveautés"


  • Armelle Hanotte répond à mes questions

     

    PODCAST : https://youtu.be/cio6781DCZY

     

    Armelle Hanotte est une jeune autrice de romance qui a écrit le roman "The Beast : Le baiser d'une rose enflammée"

    1. D’où vous vient l’envie d’écrire ? Comment avez-vous commencé ?

    J’ai commencé à l’âge de 13 ans quand j’étais harcelée à l’école. Je ressentais le besoin de coucher mes maux sur papier et par la suite, c’est devenu une habitude. J’ai pris plaisir à l’écriture, inventer mes propres histoires, car ça me permettait de m’évader quelques heures dans un monde plus beau.

     

    2. Comment construisez-vous vos personnages ?

    Selon mes envies et le thème de mon histoire. Je construis d’abord ma trame et le message qu’il faut passer à travers le bouquin. Ensuite, je crée le caractère de mes personnages en fonction de ça, mais ce n’est pas tout. Puisque j’écris de la romance fantastique, tout dépend de la créature que j’exploite.

     

    3. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

    Les rêves en particulier et la musique. Avec une simple mélodie, je réussis à vous créer une intrigue qui tiendra en trois tomes. Cela me joue toutefois des tours puisque je finis avec trop de bouquins à écrire.

     

    4. Votre moment préféré pour écrire ?

    En particulier la matinée ou dans la journée, mais après dix-huit heures, mon cerveau refuse de coopérer.

     

    5. Quelles relations entretenez-vous avec vos personnages ?

    Une relation de sincérité, je dirai. Ils héritent tous d’une partie de moi, de mon comportement ou de mes ressentis.

     

    6. Avez-vous déjà écrit un livre avec un autre auteur ? Aimerions-vous essayer ?

    Non, je n’ai jamais écrit un livre avec une autre personne, mais je ne dirai pas non à cette expérience ! Cela peut être très enrichissant et drôle à vivre.

     

    7. Avez-vous des projets d’écriture en ce moment ?

    Oui, même trop ! J’ai actuellement une grosse fantasy à écrire qui est un tome unique. Je prévois aussi une nouvelle romance fantastique en 3 tomes et j’ai plusieurs écrits à retravailler à côté.

     

    8. Quel est votre endroit préféré pour écrire ?

    Mon bureau. L’endroit est neutre, sans aucune distraction et cela me permet de rester concentrée.

     

    9. Quelles sont vos passions ?

    A part l’écriture, la lecture. J’adore m’évader dans de nouveaux mondes et découvrir de nouvelles œuvres. Sinon, le voyage me passionne aussi. C’est vraiment beau d’apprendre sur de nouvelles cultures, des traditions et de rencontrer des personnes d’un autre pays.

     

    10. Votre signe astrologique ?

    Le poisson.

     

    11. Si vous étiez une capitale mondiale, quelle serait-elle ?

    C’est bien trop difficile à choisir ! Surtout que je n’ai pas encore visité certains pays qui m’intéressent, mais s’il fallait choisir, je dirai Prague. Le côté historique de cette ville est tout simplement magnifique et ses légendes très inspirantes.

     

    12. Votre plat préféré ?

    Tant qu’il y a des pâtes, vous pouvez être sûrs que je vais aimer mon plat ! Mais j’aime en particulier les macaronis au fromage.

     

    13. Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ?

    Un faucon. L’oiseau est libre et puis, ce serait un clin d’œil pour l’Égypte ancienne, une époque qui me touche particulièrement.

     

    14. Etes-vous plutôt plat salé ou sucré ?

    Sucré, bien évidemment ! J’ai tendance à amener mon petit ami dans toutes les pâtisseries possibles de ma ville pour goûter les nouveaux parfums proposés de leurs gâteaux.

     

    15. Thé ou café ?

    J’adore le thé, et surtout au citron et thé noir. J’en bois souvent lorsque j’écris ou le soir. C’est une petite tradition chez moi.

     

    16. Que préférez-vous écrire ? Les personnages ? Les lieux ?

    Ce que je préfère dans l’écriture, c’est la création de l’univers et la description de l’ambiance ainsi que des lieux. Quand vous permettez aux lecteurs de s’imaginer le monde et les scènes, c’est juste fabuleux ! Quant aux personnages, j’adore écrire celui qui possède un élément magique. C’est ma petite signature.

     

    Articles précédents :

    - You... and me, tome 1, d'Emilia Adams

    - Eva B. répond à mes questions

    - Le manoir, l'exil, tome 3, d'Evelyne Brisou-Pellen dans catégorie "jeunesse/young adult"


  • You… and me

    Tome 1 : Un été explosif

    Emilia Adams

     

    You... and me, tome 1, d'Emilia Adams

    PODCAST : https://youtu.be/R_I0bU_VEwI

     

    Titre en VO : Un été explosif

    Année de la première publication (France) : 2020

    Nombre de pages : 329

    Editeur : So romance

    Site de l’éditeur :  https://www.soromance.com/#/ 

    ISBN :  978-2-390-45133-4 (format numérique)

    Site de l’auteur : Pas trouvé

    Ma note : 8/10

    Public conseillé : Adultes

    Quatrième de couverture :

    Pour Zoé, une chose est sûre : elle ne se laissera plus avoir par un mec !

    Les passions de Zoé se comptent sur les doigts d’une main : la danse, la musique, son chat et ses soirées Netflix sur son canapé. Pas question de se faire draguer tous les soirs par des mecs qui ne pensent qu’à la mettre dans leur lit !

    Pour surmonter son échec amoureux, Adrian décide de ne plus s’attacher aux femmes qu’il rencontre en soirée. Des aventures déjantées sans lendemain, il ne veut plus que ça !

    Leur rencontre provoquera des étincelles... Mais leur attirance est indéniable. Réussiront-ils à s’apprivoiser l’un l’autre ?

    Découvrez le premier tome de la saga débridée d’Emilia Adams, qui nous fait voyager à Paris aux côtés de Zoé et d’Adrian, deux personnages qu’on adore déjà en quelques chapitres.

     

    Mon avis :

    Tout d’abord, je remercie les éditions So romance pour l’envoi de ce roman.

    Le résumé étant long, je n’en dirai pas plus.

     

    Les personnages sont clichés. Zoé est une jeune femme qui a beaucoup de caractère avec de nombreux atouts physique. Elle a été malheureuse en amour. Elle adore regarder des séries Netflix et danser.

     

    Alicia, sa sœur aînée est tout son opposée. Sûr d’elle, elle aime s’amuser et ne veut que le bonheur de sa sœur.

     

    Adrian, le protagoniste masculin est photographe. Il aime s’amuser, les femmes avec des poitrines généreuses. Il est arrogant et a connu une terrible rupture amoureuse.

     

    Seb, son meilleur ami est gentil, prévenant et posé. Il essaye de remettre Adrian sur le droit chemin.

     

    Les personnages secondaires sont corrects et apportent des choses au roman.

     

    L’écriture de l’autrice est assez crue et vulgaire. Âmes sensibles s’abstenir ! Chaque chapitre débute par une musique et la playlist se trouve au début du livre. Il y a une alternance des points de vue.

     

    L’intrigue est correcte, on a envie de savoir la suite.

     

    La romance entre les deux protagonistes principaux est compliquée et sulfureuse. Malgré tout, on se doute de comment va se terminer l’histoire.

     

    La fin donne envie de savoir la suite.

     

    Par contre, j’ai trouvé des longueurs.

     

    En bref, une bonne lecture et je remercie la maison d’édition pour leur confiance !

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « J'ai l'impression qu'elle peut me livrer un peu de réconfort. Elle m'a ouvert les yeux. Notre rencontre n'est sûrement pas une coïncidence. Elle est arrivée à temps avant que je m'engouffre encore plus dans les profondeurs de la noirceur. »

     

    Les points forts : Les personnages, l’écriture, la romance, l’intrigue, la fin.

    Les points faibles : Des longueurs.

     

    Articles précédents :

    - Eva B. répond à mes questions

    - Le manoir, l'exil, tome 3, d'Evelyne Brisou-Pellen

    - Coup de foudre garanti dans catégorie "séries & films"


  • Eva B. répond à mes questions

     

    PODCAST : https://youtu.be/iDaYlq00mAE

     

    Eva B. est une autrice publiée chez les éditions So romance. Elle a écrit "Butterfly".

    1. D’où vous vient l’envie d’écrire ? Comment avez-vous commencé ?

    J’ai toujours écrit et aimé ça, mais j’ai commencé sérieusement vers 23 ans. C’était un exutoire à ce moment-là et je noircissais plusieurs pages par jour. Tout était prétexte à écrire, mes émotions, ce que je vivais, ce que je voyais… une sorte de journal intime grand format. Je ne sortais jamais sans mon cahier. J’ai toujours su que j’écrirais un livre. Le jour où je me suis sentie prête, je l’ai fait. En deux mois le tome 1 de la trilogie « Je t’ai rêvée » était bouclé. Les mots se sont alignés, je ne réfléchissais pas, je n’avais même pas de trame. Vraiment il s’est écrit seul. Une amie avait vu passer un appel aux manuscrits chez So Romance, au début je n’avais pas spécialement envie d’être lue et puis je me suis dit pourquoi pas !

     

    2. Comment construisez-vous vos personnages ?

    Je ne les construis pas tous de la même manière. Certains existent dans la vraie vie, d’autres sont inventés, mais il y a souvent une source réelle. Je mélange aussi parfois deux personnes pour en faire une seule. Certains acteurs de mes romans changent juste de prénom et de rôle au fil du temps mais dans ma tête ce sont les mêmes. (Greg de la trilogie « Je t’ai rêvée » et Stan de « Butterfly » sont issus d’un seul et même homme qui existe bel et bien par exemple. J’ai juste amplifié quelques traits de caractère et modifié l’aspect physique) J’observe énormément les gens et ce qui se passe autour de moi, je prends beaucoup de notes ! Cela m’aide à construire les protagonistes de mes histoires. Ainsi, je peux faire un mixe du profil psychologique de quelqu’un et du physique d’un autre. C’est assez amusant à faire. Mes amis sont de vraies pépites d’ailleurs !

     

    3. Quelles sont vos sources d’inspiration ?

    Il y en a beaucoup ! Ce que je vois, ce que je lis, ce que j’entends, ce que je ressens, je me sers de tout. J’ai aussi la chance de rêver et de m’en souvenir. J’y puise donc certaines choses que je considère souvent comme des messages. (Pour la trilogie, mes nuits m’ont vraiment porté conseil et j’ai même trouvé des réponses là où parfois je buttais !) N’importe quelle discussion, déplacement, rencontre, tout est scanné aussitôt et s’il y a le moindre détail qui me semble intéressant, j’harponne et je prends des notes. J’ai aussi une tripotée d’amis qui sont une mine d’or. Je baigne entourée d’âmes très différentes les unes des autres aux vies agitées pour la plupart, là encore c’est un vivier d’anecdotes inépuisables. Et puis bien-sûr il y a ma vie, mes enfants, mes joies, mes souvenirs et mes chagrins dans lesquels je vais piocher aussi. J’écoute surtout beaucoup ce qui se passe autour de moi.

     

    4. Vos moments préférés pour écrire ?

    Je prends le train quand il passe. Je ne me force jamais et je peux passer plusieurs jours sans écrire si les mots ne viennent pas. Pendant ce temps je construis mentalement mon histoire, j’envisage des scénarios, je projette mes personnages. Bien souvent je ne sais pas où je les emmène d’ailleurs ! Quand je me sens prête, je relis mon dernier chapitre, voire deux ou trois et je me lance. J’aime écrire pendant plusieurs heures, je ne me pose jamais pour un court instant. Je peux écrire 12 heures non-stop. Les jours pluvieux sont mes préférés et la nuit.

     

    5. Quelles relations entretenez-vous avec vos personnages ?

    Fusionnelle est le mot. Je vis avec eux le jour, la nuit. (J’en parle à mes enfants aussi !) Ils restent omniprésents dans mon quotidien, ce qui me permet de les affiner. Je les mets en situation pour imaginer leurs réactions face à différentes problématiques. Ils ont une vie et un univers bien à eux même si je suis la personne qui actionne les ficelles. A la fin du premier tome de la trilogie, ils me manquaient tellement que j’ai rapidement décidé de faire la suite.

     

    6. Avez-vous déjà écrit un livre avec un autre auteur ? Aimeriez-vous essayer ?

    Non, je ne l’ai jamais fait, mais j’adorerais ! Écrire à plusieurs mains doit être intense ! Une sorte d’impro théâtrale ! J’aimerais essayer et même avec un auteur que je ne connais pas, avec lequel je n’aurais jamais échangé auparavant. Sans trame, juste continuer ce que l’autre invente. Une histoire qui s’écrit à l’aveugle. Envoyer son chapitre et attendre de voir ce que l’autre plume va en faire ! Ce doit être une aventure extraordinaire, complexe, palpitante et sans doute très drôle !

     

    7. Avez-vous des projets d’écriture en ce moment ?

    Oui, je suis repartie pour un nouveau roman et j’ai des idées pour le suivant !

     

    8. Quel est votre endroit préféré pour écrire ?

    En général sur le canapé, le PC sur les genoux, mes notes éparpillées autour de moi.

     

    9. Quelles sont vos passions ?

    Écrire bien entendu ! La musique électronique (psy-trance, progressive le plus souvent, je n’écoute jamais la radio) le snowboard, la montagne en général, la course à pied, la vie nocturne et puis l’océan que j’ai à quelques centaines de mètres de chez moi.

     

    10. Votre signe astrologique ?

    Taureau ascendant gémeaux (on me dit que je suis bien plus gémeaux que taureau).

     

    11. Si vous étiez une capitale mondiale, quelle serait-elle ?

    Paris, Londres, Genève, je ne sais pas trop en fait. En tout cas une qui possède une âme et où je ne me sens pas perdue !

     

    12. Votre plat préféré ?

    Les langoustines préparées par ma mère ! Les tartes à l’abricot que ma grand-mère faisait. Ma mère les fait aussi très bien ! Perso je cuisine peu, je n’aime pas ça.

     

    13. Si vous étiez un animal lequel seriez-vous ?

    Un chat sans hésiter. Ils sont juste magiques. A mon grand malheur j’y suis très allergique, c’est une vraie punition !

     

    14. Etes-vous plats salés ou sucrés ?

    Ça dépend, je ne mange pas beaucoup en général donc je me fais plaisir selon mes envies.

     

    15. Thé ou café ?

    Café (en intraveineuse ;))) je bois du thé occasionnellement quand c’est du bon !

     

    16. Que préférez-vous écrire ? Les personnages, les lieux ?

    Les deux, du moment que j’arrive à écrire ce qui se passe dans ma tête, ce que je veux transmettre. Je dois mener le lecteur là où je vais moi-même. S’il rit quand je ris, pleure quand je pleure et frissonne quand je frissonne, alors c’est gagné !

     

    Articles précédents :

    - Le manoir, l'exil, tome 3, d'Evelyne Brisou-Pellen

    - Coup de foudre garanti

    - Good boy, gone bad, de Kentin Perrichot dans catégorie "policier/thriller"


  • Le manoir

    L’exil

    Tome 3 : Le paquebot de la dernière chance

    Evelyne Brisou-Pellen

     

    Le manoir, l'exil, tome 3 : Le paquebot de la drnière chance, d'Evelyne Brisou-Pellen

     

    PODCAST : https://youtu.be/3UbRYfGrfk8

     

    Titre en VO : Le paquebot de la dernière chance

    Année de la première publication (France) : 2017

    Nombre de pages : 460

    Editeur : Bayard

    Site de l’éditeur : https://www.bayard-editions.com/

    ISBN : Pas trouvé (format numérique)

    Site de l’auteur : https://www.brisou-pellen.fr/

    Ma note : 10/10

    Public conseillé : Adolescents à partir de 13 ans

    Quatrième de couverture :

    Découvrant, par la carte d'éternité, des fantômes qui ont besoin d'aide, les exilés du Manoir embarquent sur un paquebot. À bord, ils font la connaissance de Mattéo, un jeune passager persuadé que sa mère, disparue des années auparavant, a été assassinée. Ils doivent enquêter. Mais un chasseur de fantômes leur complique la vie... et débarque lui aussi dans cette ville où chaque maison abrite un fantôme - et pas seulement des blancs ! Dans ces conditions, comment, sans lâcher Mattéo, s'occuper de ceux pour qui ils sont venus : Paolina, jeune violoncelliste prodige, et son ami Salvatore, qui patientent depuis des siècles ? Il leur faudra du courage, de la perspicacité et... un peu de chance.

     

    Mon avis :

    J’ai adoré ce tome qui est plein de rebondissements ! Le résumé étant long, je n’en dirai pas plus.

     

    Les personnages sont encore une fois et comme toujours très attachants. Liam, le protagoniste principal continue ses enquêtes pour aider les fantômes à résoudre le mystère de leur mort.

     

    Cléa prend encore plus d’ampleur et va mener ses propres investigations.

     

    Les cinq doigts de la main – cinq enfants fantômes inséparables – sont très drôles et ne sont pas à cours d’idées pour faire des bêtises.

     

    Nous découvrons de nouveaux personnages comme Mattéo qui croit que sa mère a été assassinée par un ninja ou bien encore Paolina, une jeune violoncelliste de Venise.

     

    Tous les romans de cette saga relatent des époques différentes de l’Histoire – avec un h majuscule. Cette fois-ci, il s’agît de Venise en 1743. Cette période est très intéressante.

     

    L’écriture d’Evelyne Brisou-Pellen est très immersive, on est plongé dans les événements. Les chapitres très courts apportent beaucoup de dynamisme, on a envie de connaître la suite.

     

    La fin est intrigante.

     

    En bref, un coup de cœur !

     

    Extrait : (choix : aucun)

     

    Les points forts : Les personnages, l’écriture, les événements historiques la fin.

    Les points faibles : Il n’y en a pas.

     

    Articles précédents :

    - Coup de foudre garanti

    - Good boy, gone bad, de Kentin Perrichot

    - Emilie Goudin-Lopez répond à mes questions dans catégorie "nouveautés"






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires