• Poppy Wyatt est un sacré numéro, de Sophie Kinsella

    Poppy Wyatt est un sacré numéro

    Sophie Kinsella

    Poppy Wyatt est un sacré numéro, de Sophie Kinsella

     

     

     

    Titre en VO : I’ve got your number

    Année de la première publication (en France) : 2013

    Nombre de pages : 421

    Editeur : Belfond

    Site de l’éditeur : http://www.belfond.fr/site/page_accueil_site_editions_belfond_&1.html 

    ISBN : 978-2-7144-5317-4 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.sophiekinsella.fr/site/accueil_sophie_kinsella_&1.html 

    Ma note : 9/10

    Publique conseillé : Plutôt féminin, adulte, jeune adulte.

    Quatrième de couverture :

    Grosse tuile pour Poppy Wyatt : alors qu’elle doit dîner dans quelques heures avec son future mari Magnus et les terrifiants parents de ce dernier, pas moyen de retrouver sa bague de fiançailles. Et une cata n’arrivant jamais seule, on vient de lui voler son téléphone.

    Miracle : là, dans une poubelle, un portable ! En un rien de temps, Poppy reprends les choses en main :

    1.    Appeler les copines pour le soutien moral

    2.    Expliquer à Sam, le dubitatif propriétaire dudit portable, que pitié, c’est juste un emprunt

    3.    Tenter de joindre Magnus, aux abonnés absents, et Lucinda, l’hystérique organisatrice du mariage, elle aussi étrangement injoignable

    4.    Prévenir Sam de certains messages compromettants pour sa carrière. Ou pas…

    5.    RETROUVER SETTE FICHUE BAGUE (sous peine de finir vieille fille)

    La mission s’annonce délicate, et il faudra à Poppy une bonne dose d’humour et pas mal de sang-froid pour comprendre que les apparences sont souvent trompeuses et découvrir que l’amour est parfois simple comme un texto…

     

    Mon avis :

    Extra ! Un deuxième presque coup de cœur !

    Le résumé est assez long et explicite, je ne vous referais pas un tableau de l’histoire, je ne pense pas qu’il y en ait besoin. Juste une petite précision.

    Le portable appartient à l’assistante de Sam, c’est là qu’arrive ses mails et texto, et avant de le jeter à la poubelle, l’assistante se chargeait de faire le trie dans les messages importants pour Sam. Ainsi, il y a la vie professionnelle de Sam dans le portable, et aussi une bonne partie de sa vie personnelle, et Poppy a accès à tout ça, elle doit même continuer de transférer les messages (c’est le marché pour qu’elle puisse l’utiliser). Ces détails seront extrêmement importants dans l’histoire.

     

    Poppy, c’est une fille expressive, gentille, généreuse, elle a tendance à s’oublier un peu trop. Elle est de bonne volonté mais a parfois tendance à la gaffe avec Sam. Elle est kiné, elle bosse dans un cabinet avec deux amies avec qui elle a étudié.

    Magnus, il est souriant, de bonne humeur. C’est une tête, il est prof en université, tout comme ses parents (ils ont écrits des livres sur des trucs « savants » auxquels le commun des mortel ne capte pas grand-chose, ce qui est une source de stresse et de complexe pour Poppy).

    Sam est froid d’un premier abord, il va au minimum, ne s’étend pas sur ce qu’il dit (et pourtant, au besoin, c’est un as de la communication), et ses relations professionnelles ne sont pas du tout les même que celles de Poppy. Mais il a un sourire de tombeur et est très perspicace.

    Sinon, il y a Willow, la fiancée de Sam, une hystérique qui envoie des mail très barges, Lucinda, l’organisatrice du mariage, est elle aussi hystérique, elle se perd dans des détails, Clemency, l’assistante de Lucinda, est toute timide, Ruby et Annalise les amies et collègues de Poppy, la première est romantique et avenante, la seconde, démonstrative et très belle, Les parents de Magnus sont un peu flippant d’un prime abord, Félix, le frère de Magnus, n’a pas la langue dans sa poche, et je pense qu’il aime bien Poppy,…

     

    Le style est fluide, c’est drôle. Les notes de bas de page, ajoutée par Poppy sont vraiment super. Le mélange de l’histoire de Poppy et de Sam, le partage du portable, tout ça mène parfois à des situations cocasses.

    Le dénouement est vraiment bien, et des détails l’amène dès le début, et au fur et à mesure du livre. C’est préparé, c’est creusé. J’adore l’histoire et son déroulement.

     

    Extrait : (choix : j’adore leur échange de SMS.)

    « En raccrochant, je me rappelle une chose. Alors je lui envoie un SMS rapide.

    Urgent : Prendre RDV chez dentiste ! Sinon dents crades garanties !!!

    Cinq secondes plus tard, un bip et je lis :

    Je prends le risque !

    Il prend le risque ? Mais il est fou. Je sais de quoi je parle : ma tante travaille chez un dentiste.

    Sur Internet, je cherche les photos de dentition les plus pourries que je peux trouver. Des chicots noirâtres, des molaires cariées, des incisives déchaussées. Je clique sur « Envoyer ».

    Le téléphone se manifeste presque immédiatement :

    A cause de vous j’ai renversé mon verre !

    Je réponds aussi sec en rigolant :

    Tremblez !!! »

     

    On adore : L’histoire et son déroulement, les notes de bas de pages, le dénouement, les situations cocasses, et enfin, j’aime beaucoup Poppy !

    On regrette : Je ne sais pas !

    « La Sélection, tome 3 de Kiera CassLe ciel est partout, de Jandy Nelson »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 11:35

    Pour travailler mon anglais, je suis entrain de le lire en VO ! Pas simple...

    Jiji

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :