• Le manoir, tome 6 : Alec et le strigoï, d'Evelyne Brisou-Pellen

     

    Le manoir

    Tome 6 : Alec et le strigoï

    Evelyne Brisou-Pellen

     

     

    Le manoir, tome 6 : Alec et le strigoï, d'Evelyne Brisou-Pellen

     

     

     

    Titre en VO : Alec et le strigoï 

    Année de la première publication (France) : 2015 

    Nombre de pages : 448 

    Editeur : Bayard 

    Site de l’éditeur : http://www.bayard-jeunesse.com/ 

    ISBN : 978-2-7470-5853-7 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.brisou-pellen.fr/ 

    Ma note : 6/10

    Publique conseillé : Jeunes enfants à partir de 9 ans 

    Quatrième de couverture :

    Deux frères et sœurs au sombre passé, le réveil d’un vampire réfugié dans les sous-sols du Manoir…

    Le tome final d’une première saison au sein du Manoir : des révélations, et des complications…

    Alec, Evan et Ariane arrivent au Manoir en croyant être sur une île nommée « Grande-Terre ». Ils viennent de vivre une histoire traumatisante sur leur île… Alec, l’aîné, se sent alors protecteur envers son frère et sa sœur, des jumeaux de six ans. Les trois enfants s’installent dans le parc mais suscitent rapidement la curiosité et l’inquiétude des pensionnaires du Manoir qui veulent comprendre qui sont ces nouveaux venus. En plus, leur arrivée a déclenché un évènement imprévu : le réveil du vampire Vlad, qui a visiblement quelque chose à voir avec eux…

     

     

    Mon avis :  

    Alors que je vous disais que le tome 5, Lou et l'île maudite était pour moi le moins "bon" de ceux que j'avais lu jusqu'à présent, c'est finalement celui-ci qui m'aura le moins convaincue.

     

     

    Comme d'habitude pour cette série, je ne ferais pas de résumé plus détaillé étant suffisamment complet.

     

     

    Les personnages sont attachants.

     

    Alec, Evan et Ariane sont frères et sœurs, Ariane et Evan sont des jumeaux. 

    Ils sont très soudés et viennent d'une époque très éloignée de la nôtre. 

    Alec est très protecteur envers les "petits" comme il les appellent.

     

     

    Les autres personnages du manoir sont toujours aussi charismatiques, chacun à leur façon, on ne s'ennuie pas avec eux.

     

     

    L'action est toujours aussi présente, pleine de rebondissements.

     

     

    L'univers historique crée par l'auteur est toujours aussi documenté et réfléchi.

     

     

    Par contre, je dois avouer que je n'est pas trop compris ce que venait amener ici l'histoire de cette fratrie, si ce n'est pour l'événement qui se passe à la fin de ce tome.

     

     

    D'ailleurs, le tome 6 clôt la première partie de cette série. La seconde se nomme Le manoir : l'Exil et débutera avec le tome 7.

     

     

    Extrait : (choix : ces sociétés où les femmes ont une place importante) 

    "Les peuples qui ont une femme pour divinité supérieure privilégient la vie, et donc la fertilité… des femmes, des troupeaux et de la terre. Ceux qui choisissent un homme accordent plus d’importance à la force physique. Leur attention ne se porte pas sur la création de la vie, mais sur sa défense. Les premiers sont donc par essence pacifiques, les seconds guerriers. Et ces derniers sont hélas les plus nombreux. "

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers, les références historiques. 

    On regrette : Des longueurs.

    « Asylis : PrologueEclipse de vie, de Fabienne Kisvel »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :