• Interfeel, tome 1, d'Antonin Atger

     

    Interfeel

    Tome 1

    Antonin Atger

      

    Interfeel, d'Antonin Atger

     

     

     

    Titre en VO : Interfeel

    Année de la première publication (France) : 2018

    Nombre de pages : 496

    Editeur : Pocket jeunesse

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/pocket-jeunesse/18 

    ISBN : 978-2-823-81183-4 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://antoninatger.com/ 

    Ma note : 9,5/10

    Public conseillé : Adolescents aimant les nouvelles technologies et la science-fiction

    Quatrième de couverture :

    Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
    Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l'immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une " sans-Réseau " qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais...
     

     

    Mon avis :

    Le résumé me donnant envie, je me suis lancée dans cette lecture et en plus il s’agît d’un one-shot. Il s’agît « presque » d’un coup de cœur !

     

     

    Nous sommes dans une ville futuriste qui utilise un réseau social pour connaître les émotions des citoyens. Nathan, jeune homme de 16 ans est connecté à ce réseau et n’a connu que cela depuis sa plus tendre enfance. A cause d’un évènement dramatique, Nathan va remettre tout en question…

     

     

    Les personnages sont attachants.

    Nathan est passionné de films et souhaite devenir réalisateur. Il adore ses amis et plus particulièrement Adila. Il va être profondément perturbé par l’évènement.

     

     

    Adila, justement est une jeune fille qui éprouve des sentiments pour le jeune homme. C’est celle où nous avons le moins d’information. Elle ne connait comme tout le monde que le réseau social.

     

     

    Hanek, Livia et Nadem, les autres membres du groupe sont très présents dans l’intrigue. Hanek veut toujours être le premier en tout, adore le vidéo-sport – le fait de faire du sport de manière technologique contre des hologrammes -.

    Livia est discrète et cache un secret qu’elle ne souhaite pas révéler.

    Nadem est le plus accroché au réseau social et semble perdu quand il n’est pas connecté.

     

     

    Elisabeth, une « sans réseau » que Nathan rencontre va lui faire expérimenter les véritables émotions.

     

     

    L’intrigue est palpitante ainsi que l’univers. Interfeel, le réseau social est bien pensé. Grâce à lui, l’auteur aborde la problématique des réseaux sociaux et le fait que nous pouvons en devenir dépendant.

     

     

    L’écriture est agréable, rythmée et incisive. L’auteur arrive bien à nous transmettre les émotions.

     

     

    La fin est très bien. Sur Livraddict, il est catégorisé comme étant un one-shot mais la fin peut faire penser qu’il serait possible qu’il y ait un tome 2. Pourquoi pas ?

     

     

    Malgré tout, il y a quand même quelques petites longueurs.

     

     

    En bref, c’est très bonne lecture, je vous la recommande !

     

    Extrait : (choix : ce qu’une personne peut inspirer aux autres)

    « Silence. Il explosa.
    - QU'EST-CE QUE JE VOUS INSPIRE ?
    La classe sursauta de frayeur. Quelqu'un murmura :
    - J'ai peur...
    - Bien sûr que vous avez peur. Vous êtes confrontés à votre propre opinion, vos propres émotions. Vous ne vous basez plus sur ce que "ressent" l'autre pour établir votre avis. Vous ne dépendez de personne, vous n'avez que votre propre interprétation. Vous avez peur car tout ce qu'il y a à l'intérieur de vous, désormais, est un vide immense... »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’intrigue, l’univers, la fin.

    On regrette : Les quelques longueurs

     

     

                                                                                                      Debo

     

    « Comme une ombre, Pascale et Gilles LegardinierFaim et fin... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :