• Il est grand temps de rallumer les étoiles, de Virginie Grimaldi

     

    Il est grand temps de rallumer les étoiles

    Virginie Grimaldi

      

    Il est grand temps de rallumer les étoiles, de Virginie Grimaldi

     

     

      

    Titre en VO : Il est grand temps de rallumer les étoiles

    Année de la première publication (France) : 2018 

    Nombre de pages : 396 

    Editeur : Editions Fayard 

    Site de l’éditeur : https://www.fayard.fr/ 

    ISBN : 978-221371-055-6 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://virginiegrimaldi.com/ 

    Ma note : 10/10 

    Publique conseillé : Adultes 

    Quatrième de couverture

    Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle fait que les croiser au petit-déjeuner. Sa vie défile, et elle l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée. A 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d'y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, il se transforme après l'amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque dabs un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

     

     

    Mon avis : 

    C'est un coup de cœur ! 

    Le résumé étant long, pas besoin d'en rajouter.

     

     

    Les personnages sont attachants. 

    Anna est une mère célibataire de 37 ans. Elle essaye tant bien que mal de joindre les deux bouts et d'éviter les huissiers de justice. Cette jeune femme adore ses filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans.

     

     

    Chloé, 17 ans est lycéenne. Son rêve est de poursuivre ses études supérieures en Australie. 

    Elle tient un blog "Les chroniques de Chloé" où elle exprime ses ressentis. Elle possède une grande sensibilité et a le besoin d'être aimé par les garçons.

     

     

    Lily, 12 ans est collégienne. Elle tient un journal intime qui s'appelle Marcel, un rat domestique du nom de Mathias - comme son père -. Elle adore l'humour et change souvent les mots ou les expressions.

     

     

    Julien et Noé, un père et son fils que les filles vont rencontrées lors de leur road trip en Scandinavie en camping-car sont très présents dans l'intrigue. Julien a le cœur sur la main. Noé est un jeune garçon autiste qui ne parle pas et ne communique que très peu avec les autres.

     

     

    François et Françoise sont avec leurs deux enfants. Ils essayent de leur montrer que vivre dans "le luxe" ne fait pas tout dans la vie.

     

     

    Marine et Greg sont un couple de jeunes mariés. Marine met toujours les "pieds dans le plat" quand une situation gênante arrive !

     

     

    L'écriture est simple mais efficace. L'autrice arrive à nous faire voyager en Suède, Norvège et Finlande de par son écriture immersive. On se croirait vraiment dans ses paysages enneigés ! 

    Le récit est dynamique, de par des chapitres courts. Les points de vue alternent entre Anna, Chloé et Lily. Chacune a un style bien particulier : Anna par une écriture linéaire, Chloé sous la forme d'un article de blog et Lily par celui d'un journal intime. 

    Ce sont les passages de Chloé que j'ai préféré.

     

     

    Les thèmes abordés sont intéressants : la garde des enfants divorcés, les problèmes mère-fille, les problèmes d'argent...

     

      

    La fin est très belle !

     

     

    Je lirais à nouveau un roman de Virginie Grimaldi.

     

     

    Extrait : (choix : le bus de la vie) 

    "J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent le terminus. On ne peut pas le freiner, on ne peut pas l'arrêter quelques instants, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible. Lorsque je suis montée à bord de ce bus, il y a trente-sept ans, je partageais mon siège avec deux personnes : mes parents. Jusqu'à ce que ma mère en descende. J'ai continué seule, mon père et ma grand-mère jamais loin. Mathias s'est assis à mes côtés, je m'y suis accrochée. Et plus, Chloé. Et puis, Lily. Depuis le voyage a un sens. Malgré les secousses, les accidents, je me sens bien dans ce bus. Je sais pourquoi j'y suis."

     

     

    On adore : Tout 

    On regrette : Rien

     

     

                                                                                                                    Debo

    « La Passe-miroir, tome 3, de Christelle DabosRose givrée, de Cathy Cassidy »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :