• Bowling

    Bowling

     

     

     

     

    Réalisateur : Marie-Castille Mention-Schaar

    Scénariste : Jean-Marie Drupez

    Acteurs principaux :

    • Catherine Frot dans le rôle de Catherine,

    • Mathilde Seigner dans le rôle de Mathilde,

    • Firmine Richard dans le rôle de Firmine,

    • Laurence Arné dans le rôle de Louise

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Qa67W4U-u18 

    Durée : 1h30

    Date de sortie : 18 juillet 2012

    Ma note : 7,5/10

    Publique conseillé : adultes et adolescentes (les adolescents ne sont pas fan, en tout cas pas mon frère)

    Résumé :

    L’histoire se passe à Carhaix. En plein coeur de la Bretagne. Un petit hôpital, une maternité paisible. Pas beaucoup d’accouchements. Mathilde, sage-femme, Firmine, puéricultrice, et Louise, propriétaire du Bowling de Carhaix y vivent, heureuses et amies. Catherine, DRH, y est envoyée pour restructurer l’hôpital et surtout fermer à terme la maternité qui perd de l’argent. Quatre femmes dont l’âge, la personnalité, les origines sont différentes et qui vont pourtant former un quatuor fort en humanité et en humour pour défendre cette maternité. La vie, l’amour, l’amitié, la Bretagne et... le bowling ! 

     

    Mon avis :

    Un film vraiment pas mal. C’est tiré d’une histoire vraie.

    On dit que les français sont chauvins, je trouve que c’est particulièrement vrai en Bretagne, et le film le montre. On tient à notre région, que voulez-vous…

    C’est une belle histoire. La bande annonce et le résumé sont assez explicites quant elle, je ne vais donc pas m’étendre dessus.

     

    Mathilde est têtue, obtue et bornée, elle sait ce qu’elle veut et s’impose. Souvent trop.

    Firmine est un réservoir d’amour et de générosité. Elle est aussi parfois sarcastique.

    Catherine, elle, elle ne sait juste pas où elle tombe, mais elle apprend à connaître autre chose que la capitale. Et ça lui plait…

    Louise (ma préférée du quatuor) est très drôle, pleine de vie.

    Des personnages très différents, mais qui apprennent à se connaître et à s’aimer entre sport et travail…

    Les actrices ont gardées leur prénom pour leur personnage, ce que je trouve touchant.

     

    Avec quelques scènes cocasses, sur une belle note d’humour, l’histoire nous apporte tranquillement à son dénouement, c’est bien filmé. Aussi bien sur les pistes qu’à la mater.

     

    On adore : Les actrices, leur jeu, l’histoire et l’humour.

    On regrette : Un petit quelque chose sur lequel je n’arrive pas à mettre le doigt…

     

     

    « Soeurs sorcières, livre 2 de Jessica SpotswoodUn coeur en flamme, de Nora Roberts »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :