• Coeur d'encre, de Cornelia Funke

     

      

    Cœur d’encre

    De Cornelia Funke 

     coeur d'encre, de Cornelia Funke

     

      

     

     

    Titre en VO : Tintenherz

    Editeur : Gallimard jeunesse

    Site de l’auteur : http://www.corneliafunke.com/     

    Ma note : 8,5

    Quatrième de couverture :

    Meggie, douze ans,

    vit seule avec son père, Mo. Comme lui,

    elle a une passion pour les livres.

    Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d’histoires à hautes voix ?

    Ses livres auraient-ils un secret ?

    Leurs mots auraient-ils un pouvoir ?

    Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte.

    Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure,

    encore plus folle que celles que racontent les livres.

    Et leur vie va changer pour toujours.

    Lire n’a jamais été aussi fascinant — et aussi dangereux.

     

    Mon avis :

    C’est un livre très sympa. L’histoire commence un soir où Meggie voit un inconnu par la fenêtre. Un certain Doigt de Poussière, que son père, Mo, a l’air de connaitre. Il fait peur à Meggie, et en même temps, il lui rappelle quelque chose, mais il lui est impossible de savoir quoi. Elle écoute les deux hommes quand ils vont dans l’atelier de son père, et entend parler d’un certain Capricorne qui chercherait son père. Le lendemain, son père lui annonce qu’ils partent chez une tante que Meggie ne connait pas, pour y réparer des livres dont Mo aurait dû s’occuper depuis longtemps (Mo est relieur, c'est-à-dire qu’il refait les couvertures des livres abimés). Les préparatifs sont fait rapidement, et Meggie surprend son père avec un livre qu’il essai de lui cacher. En chemin, il retrouve le mystérieux Doigt de Poussière, et l’emmène, chose que Meggie regrette. Chez la tante, Elinor, Mo demande à celle-ci de cacher le mystérieux livre. Le lendemain soir, Des hommes en noires rendent « visite » à Mo, et ils ne sont pas très amicaux. Visiblement, le livre n’y est pas pour rien. Meggie se retrouve alors embarquer dans une histoire où les livres prennent une autre dimension.

    Les personnages sont attachants. Je me suis prise d’une affection particulière pour Meggie, l’héroïne, une fillette adorable, et aussi pour Doigt de Poussière. Plus étrange le concernant, vu qu’il inspire plutôt la peur au début, avec son sourire énigmatique. Meggie et son père son tous deux de grands lecteurs. Mo est relieur, et Meggie l’accompagne, où qu’il aille, pour, comme elle dit, soigner les livres. Doigt de Poussière est mystérieux, et semble sortit d’on ne sait où (ce n’est pas simplement une impression). La tante Elinor vit au milieu des livres, elle les chérit comme sa famille et est solitaire, du moins au début. On rencontrera aussi Capricorne et ses hommes – Basta, Nez Aplati, Cockerell – qui sont un peu flippant, et d’autre dont je ne citerai que le nom : Fenoglio, Farid, Teresa,…

    Ce roman fantastique est très prenant, on s’attache à l’histoire. Elle comporte assez de rebondissements, on ne les voit pas venir, l’auteur nous mène d’une plume détaillée et à rebondissement.

    Des extraits de livres accompagnent chaque début de chapitre, je trouve que dans un tel livre, c’est un plus vraiment appréciable.

    Par contre, seul petit bémol, les sentiments de Meggie face au fait qu’elle n’ait jamais eu de mère ne sont pas assez expliqués.

     

    Extrait : (choix : j’aime bien ce passage)

    Et il tira une allumette de la boîte, l’alluma et mit la flamme dans sa bouche ouverte.

    Meggie retint son souffle quand ses lèvres se refermèrent sur le petit morceau de bois qui brûlait. Doigt de Poussière ouvrit la bouche, en ressortit l’allumette éteinte et la posa en souriant sur son assiette vide.

    — Vous voyez, Elinor ? ajouta-t-il. Il ne m’a pas mordu. Il se laisse apprivoiser plus facilement qu’un chaton.

     

    On adore : L’histoire, originale, les personnages, attachants.

    On regrette : des détails sur les sentiments de Meggie pour sa mère partie.

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/sang-d-encre-de-cornelia-funke-a100621501

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/mort-d-encre-de-cornelia-funke-a102974981

      

    Lien vers la chronique du film : http://oceanlivresque.eklablog.fr/adaptation-cinematographique-c24299291#!/coeur-d-encre-a106876136

    « Confessions d'une accro du shopping, tome 2 : L'accro du shopping à Manhattan de Sophie KinsellaBilan lectures : Août 2013 »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :