• sang d'encre, de cornelia funke

    Sang d’encre

    Cornelia Funke

      

    sang d'encre, de cornelia funke

      

    Titre en VO : Tintenblut

    Editeur : Gallimard jeunesse

    Site de l’auteur : http://www.corneliafunke.com/

    Ma note : 8,5

    Quatrième de couverture :

    Meggie et ses parents savourent leurs retrouvailles lorsque Farid apporte une nouvelle bouleversante : prêt à tout pour revoir les fées et sa famille, Doigt de Poussière a regagné le Monde d'encre, ignorant qu'un grand danger l'attend. Farid et Meggie décident de partir à sa recherche. C'est le début d'un voyage incroyable... et terrifiant.

     

    Mon avis :

    Ce livre, la suite de cœur d’encre est aussi génial que le premier, voir plus.

    (Attention, risque de révéler certains détails à ceux qui n’ont pas lu le premier tome)

    Dans ce deuxième tome, on retrouve toujours des extraits de livre à chaque début de chapitre, mais ils sont mieux choisis que dans le premier tome selon moi.

    On comprend aussi très bien les choix des titres (bien que pour le premier tome, c’était déjà très clair).

    L’écriture est toujours fluide, le suspens est très bien mené, et même augmenté car on découvre le monde d’encre, et que, du coup, beaucoup de paramètres changent.

    Ce monde est d’ailleurs bien décrit, on en découvre les créatures, les personnages et les règles qui le régissent avec beaucoup du plaisir et de curiosité.

    On retrouve tous les personnages : Meggie, Mo, Doigt de Poussière, Elinor, Basta, Farid, Mortola, Darius, Fenoglio. Mais pas Capricorne, ceux qui on lu le premier tome savent pourquoi. On en rencontre de Nouveaux aussi : Roxane (la femme de Doigt de Poussière), Danseur de Nuage (un ami de Doigt de Poussière), le Prince noire (prince des saltimbanques) et son ours, Cosimo (le bon prince d’Ombra ou une imitation), Tête de Vipère (le prince de l’autre côté de la forêt), et Orphé (un nouveau lecteur bien mystérieux).Et d’autre encore…

    La fin est un grand suspens, on attend avec impatience la suite. Et en même temps, le future nous fait sacrément peur.

    (Ne pas lire pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome)

    Donc l’histoire commence quelque temps après le tome 1. Rappelez-vous, Darius, Meggie, Mo et Resa (la mère de Meggie qu’on a retrouvé) sont allés vivre chez Elinor. Doigt de Poussière avait volé Cœur d’encre à Mo et était parti avec Farid. Basta et La Pie (alias Mortola) s’étaient enfuis. Et Fenoglio avais fini dans sa propre histoire.

    Et bien l’histoire commence quand un mystérieux lecteur, Orphé, renvoie Doigt de Poussière dans son monde. Farid vient voir Meggie pour qu’il puisse le rejoindre car il s’avère que Basta était avec Orphé et veux retourner dans le Monde d’Encre aussi, pour tué Doigt de Poussière. Meggie insiste pour l’accompagner. Les voici donc tout les deux à la recherche du cracheur de feu. Mais vont-ils le retrouver ? Quelles mauvaises surprises les attendent ? Et que se passe-t-il entre eux ?

    Pendant ce temps, Elinor, Darius, Mo et Resa n’ont pas le temps de s’inquiéter de la disparition de ces deux là, car ils ont la mauvaise surprise d’une visite de Basta, La Pie et du fameux Orphé. Que vont-ils faire, qu’arrivera-t-il a tout ce petit monde ?

    On croisera Fenoglio dans son monde. Je trouve que son manque de mémoire pour des personnages qu’il a lui-même créer est fort dommage. Et il n’a plus aucun contrôle sur sa propre histoire. Ça, par contre, ne fait que rajouter du suspens et mettre des bâtons dans les roues de nos héros.

     

    Extrait : (choix : c’est le début de cette nouvelle histoire)

    « — Sapristi, Meggie, combien de fois vais-je devoir t’appeler ? criait Elinor dans l’escalier, essoufflée.

    — Qu’est ce que tu fais plantée là devant la fenêtre ? Tu ne m’as pas…Mon Dieu, qui est-ce ?

    — Tu le vois aussi ? demanda Meggie, si soulagée qu’elle faillit embrasser Elinior.

    — Bien sûr !

    La silhouette bougea. Elle traversa prestement le gravier clair. Elle ne portait pas de chaussures.

    — Mais c’est ce garçon ! s’exclama Elinor d’une voix incrédule. »

     

    On adore : Le suspens, le monde, les personnages…

    On regrette : Le fait que Fenoglio ne se souvienne plus assez de sa propre histoire.  

    Chronique du tome 1 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/coeur-d-encre-de-cornelia-funke-a98205227#

    Chronique du tome 3 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/mort-d-encre-de-cornelia-funke-a102974981

    « boys don't cry, de Malorie BlackmanLivres au cinéma »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :