• Tu comprendras quand tu seras plus grande, de Virginie Grimaldi

    Tu comprendras quand tu seras plus grande

    Virginie Grimaldi

     

    Tu comprendras quand tu seras plus grande, de Virginie Grimaldi

     

    PODCAST : https://www.youtube.com/watch?v=b8K-KGyYpVI

     

    Titre en VO : Tu comprendras quand tu seras plus grande

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 505

    Editeur : Fayard

    Site de l’éditeur : https://www.fayard.fr/

    ISBN : 978-2-213-689-340 (format numérique)

    Site de l’auteur : http://virginiegrimaldi.com/

    Ma note : 10/10

    Public conseillé : Tout le monde

    Quatrième de couverture :

    A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu successivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu'au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d'emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.

     

    Mon avis :

    J’ai lu ce roman avec mon amie Jo-Jou qui a le blog littéraire Voyages sur un mot. J’ai adoré cette lecture !

     

    Julia, 32 ans est psychologue. Elle décide sur un coup de tête de postuler dans une maison de retraite. Elle ne prévient personne. Arrivera-t-elle à se reconstruire ?

     

    Les personnages sont très attachants. Julia, l’héroïne est au début assez froide, elle ne montre rien. Petit à petit, elle va s’ouvrir et s’attacher à ses patients qui ont chacun leur petit caractère.

     

    Gustave, un des résident est la gentillesse incarnée, il est touchant. Il a une relation difficile avec sa fille.

     

    Louise est une femme très touchante. Elle fait partie du « gang des mamies ». C’est avec elle que Julia a la plus belle relation.

     

    Léon est un homme grincheux, il est très désagréable. C’est un geek qui cache un secret.

     

    Maryline a été nommée « Miss mamie 2004 ». Elle est joviale. C’est elle que l’on voit le moins.

     

    Élisabeth et Pierre, le seul couple encore vivant. Ils sont très complices et pleins de sagesse.

     

    Marine et Greg, les deux collègues de Julia sont très présents. Marine est aide-soignante et Greg animateur. Ils sont là pour épauler la jeune femme.

     

    Les autres personnages apportent de la légèreté.

     

    L’écriture de Virginie Grimaldi est toujours aussi belle et pleine de douceur. Elle aime jouer avec les mots. Les chapitres sont très courts, ce qui apporte beaucoup de dynamisme au récit. Le roman est découpé avec les mois de l’année.

     

    Concernant l’intrigue, elle peut paraître légère mais en fait, pas tant que cela. Des thèmes poignants sont abordés comme la famille, le deuil d’un proche, la maladie…

     

    La fin est belle et pleine de sensibilité.

     

    En résumé, une excellente lecture !

     

    Extrait : (choix : très beau passage)

    « Tu verras, mon petit. Tout au long de ta vie, tapis au fond de toi, tu garderas les mêmes besoins. Être aimé, rassuré, ne pas être seul, avoir toujours à manger et à boire, te distraire, qu’on s’occupe de toi et avoir à tes côtés une personne qui t’aime plus qu’elle même. Comme un bébé. »

     

    Les points forts : Le roman en entier

    Les points faibles : Il n’y en a pas.

     

    Articles précédents :

    - Liberta, tome 1, d'Eloise Casbert

    - Samantha, bonne à rien faire, de Sophie Kinsella

    - Alex bouquine en Prada répond à mes questions dans catégorie "nouveautés"

     


    Tags Tags : , , , , , , ,