• meurtre au Palais Royal de Marcel Pineau

     

    Meurtre au Palais Royal

    Marcel Pineau

     

     

     

     

    Titre en VO : Meurtre au Palais Royal

    Editeur : sedrap

    Site de l’auteur : Aucun

    Ma note : 5,5

    Quatrième de couverture : Dans la troupe de Molière, Jean Reynier a toujours été un jeune homme sans histoire. Les rivalités entre comédiens parisiens, il connaît. Mais ce n’est pas son problème. Lui se contente de monter et démonter les décors au Palais Royal. Jusqu’au jour où l’absence d’un des acteurs le fait basculer dans une aventure invraisemblable. A la demande de Molière, il s’infiltre dans le camp ennemi et découvre avec stupeur un monde d’espions et d’escrocs.

     

    Mon avis :

    Ce roman n’est pas très récent, il date de 1997. Mais le policier, ça ne se démode pas. C’est un roman policier basé sur un fait historique précis, il reprend en grande parti la réalité. L’auteur a bien fait les recherches, le cadre est réaliste.

    Il est adapté à de plus jeunes lecteurs, moi, je me suis un peu ennuyé par moment.

    Jean, s’occupe des décors au théâtre du Palais Royal, qu’occupe la troupe de Molière. C‘est quelqu’un de curieux.

    Lors d’une représentation, l’un des acteurs manque à l’appel. Et plus tard, un meurtre à lieu, et un manuscrit est volé. Molière décide d’envoyer quelqu’un faire une enquête en parallèle de la police. Jean, qui n’est pas connu du grand public, est tout désigné et est envoyé chez la troupe rivale, soupçonné par Molière mener l’enquête. Entre mauvaises surprises et découvertes surprenantes, Jean est ainsi embarqué dans une histoire qui changera son point de vue et son avenir…

    L’histoire est bien menée, mais je ne lui trouve aucun style particulier ou accrocheur. Je n’avais pas la curiosité qu’aurait apportée un roman policier très bien mené. Il n’y avait pas de suspens. J’ai été déçu, même si je n’avais pas d’attente particulière. Je le conseille quand même aux très jeunes lecteurs (entre 8 et 12 ans), car il est très accessible et se lit facilement. En même temps, comme je l’ai emprunté à mon frère, je m’en doutais un peu.

    A conseillez aux petits frères et petites sœurs.

     

    On adore : L’accessibilité du livre dans le style non recherché, et dans l’histoire, pas trop compliquée.

    On regrette : Le manque de suspens.

    « April, May & June, de Robin BenwayMes acquisitions livresques »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Samedi 10 Mai 2014 à 17:42

    Désolée, mais ça viens de la bibliothèque, donc impossible.


    Bonne chance quand même.

    1
    Jo
    Samedi 10 Mai 2014 à 16:52
    Intéressant mais pouvez vous me citer les pages 88 et 89 ainsi que 92 et la 89 car sinon j'aurai zéro à mon contrôle et c'est toute ma vie
    Merci d'avance
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :