• WARP, tome 1 : l'assassin malgré lui, d'Eoin Colfer

    WARP

    Tome 1 : L'assassin malgré lui

    Eoin Colfer

    WARP, tome 1 : l'assassin malgré lui, d'Eoin Colfer

     

    Titre en VO :WARP book 1 : the reluctant assassin

    Année de la première publication (en France) : 2014

    Nombre de pages : 400

    Editeur : Gallimard jeunesse

    Site de l’éditeur :http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Grand-format-litterature/Romans-Ado/W.A.R.P

    ISBN : 978-2-07-065658-5 (format papier)

    Site de l’auteur : Son site : https://www.eoincolfer.com/home

    Sa page facebook : https://www.facebook.com/EoinColferOfficial/

    Ma note : 8/10

    Publique conseillé : C'est un bon livre pour une découverte de la science-fiction pour les plus jeunes (11-12 ans), mais ça peut aussi se lire plus âgé sans problème puisque du haut de mes 21 ans, je l'ai apprécié aussi !

    Quatrième de couverture : 

    Nom de code : W.A.R.P.
    Programme de protection des témoins du FBI classé ultra-secret jusqu’au jour où…
    Riley, un orphelin de l’époque victorienne, se retrouve soudain projeté dans le XXIe siècle, bientôt suivi par son maître, le diabolique…
    Albert Garrick, illusionniste et tueur à gages, lancé sur ses traces et celles de…
    Chevie Savano, la plus jeune agente du FBI, qui n’a pas froid aux yeux.
    Une hallucinante course-poursuite à travers le temps, Riley et Chevie sortiront-ils vivants de cette traque implacable ? Et pourront-ils empêcher le redoutable Garrick de s’approprier les clés du programme WARP et de changer le cours de l’Histoire ?

     

    Mon avis :

    Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de SF ! Ce livre m'a été prêté par mon copain, il a dit que j'allais bien aimé, et en effet, j'ai apprécié ma lecture.

     

    Pour l'histoire, nous avons Chevie, jeune agente du FBI chargé de surveillé quelque chose dont elle ne sait rien au début de l'histoire. Mais quand il sort un jeune garçon nommé Riley de ladite chose, les évènements se précipitent. Il s'avère qu'il s'agit d'un machine à voyager dans le temps. Depuis sont arrivé au 21e siècle, Riley (qui vient de l'époque victorienne) a peur de l'arrivée de son mentor assassin, Garrick. Lorsque certains agents du FBI retournent dans le passé pour voir s'il y a des traces issues de notre siècle à effacer, ils sont confrontés au dit Garrick, et ça se finit mal pour ces hommes, laissant l'opportunité à Garrick de venir dans le monde moderne. Et à partir de là s'engage une course contre la montre pour nos deux jeunes gens dans le but d'échapper à ce Garrick. S'ensuit une poursuite à travers l'espace et même le temps, avec nombre de découvertes et de rebondissements.

     

    Concernant les personnages, nous avons donc Chevie, la jeune agente du FBI. Elle a un certain caractère, on est très loin du genre de fille toujours de bonne humeur. Néanmoins ça ne l'empêche pas de s'attacher à Riley et de chercher à le protéger. Chevie est le genre de personne qui ne sait pas tenir sa langue, même dans les pires situations, elle ne peut pas s'empêcher de provoquer ses ennemis alors qu'elle est en mauvaise posture.

    Riley est un peu plus jeune que Chevie. Jeune garçon orphelin venant du Londres du 19e siècle, il a été recueilli par Garrick. Il est donc son apprenti, mais c'est contre son gré puisque l'homme ne le laisse en aucun cas partir et reprendre sa liberté. Cependant, l'enseignement de son maitre, à la fois illusionniste et assassin, se révèlera très utile au jeune garçon. Plus jovial de sa camarade, il lui arrive aussi de réfléchir un peu moins. Je me suis beaucoup attachée à lui.

    Quant a Garrick, c'est le diable en personne. J'ai aimé la façon dont les passages le concernant sont racontés, découvrir son passé, tout ça. Le personnage est horrible, mais la façon de le raconter m'a beaucoup plu. Un méchant comme on les aime, avec son histoire, sa folie et aucun scrupule.

    Des personnages que j'ai bien aimé, avec une petite préférence pour Riley. Ils ont tous les trois un passé, une histoire qui les a conduit à être mêlés aux évènements qu'ils vivent, ce que j'apprécie, il n'y a pas de hasard dans leur rôle, même s'ils n'en connaissent pas tous les tenant et aboutissant. Bref, l'auteur à travaillé ses personnages. Enfin, ça reste un livre jeunesse, donc la psychologie n'est pas très finement exploitée, mais ça me semble quand-même intéressant, l'auteur a créé des personnages complets. Et il est facile de s'attacher à eux.

     

    Le style se lit très bien, très vite, c'est très fluide. Le mécanisme des voyages dans le temps (un classique dans la SF) est assez bien travaillée, mais pas nécessaire à comprendre entièrement dans ses détails pour apprécier la lecture. Heureusement pour un livre jeunesse où les plus jeunes lecteurs ne comprendront pas forcément les histoire de trou de ver, ect... Ça ne les empêchera pas d'apprécier la lecture pour autant, même si certains détails leurs échapperont peut-être, ça ne sera rien d'important.

    L'histoire est donc assez travaillée, l'auteur a pris la peine de se poser des questions sur son histoire pour la rendre réaliste.

    Et cette course poursuite s'avère riche en rebondissements et en révélations. On ne s’ennuie pas une seule seconde, il n'y a pas de longueur pas de blanc ou de pause. Tout s'enchaine très vite, c'est très accrocheur, et on arrive à la fin du livre sans s'en rendre compte. Limite même s'il ne manque pas quelques ralentissements bien placés dans l'intrigue pour laisser le temps au lecteur d’assimiler les grosses révélations. Mais ça ne m'a pas vraiment dérangée.

     

    La fin est bien. Et l'épilogue laisse retomber une vague de suspens pour nous donner envie de lire le tome 2. (Ce qui ne saurait tarder dans mon cas.)

     

    En bref, une lecture que je recommande, où l'on ne s'ennuie pas, et qui est un bon livre pour faire découvrir la science-fiction aux jeunes lecteurs, et aussi pour ceux qui apprécient déjà la science fiction, d'ailleurs.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    " - Nous allons vous laisser faire un brin de toilette et vous trouver des vêtements de dame au lieu de cette tenue qui vous donne des airs de garçon et que seuls vos ravisseurs ont pu vous obliger à porter.
    Chevie regarda du coin de l’œil deux jeunes femmes qui descendaient d'une voiture un peu plus loin, affublées d'énormes bonnets et d'environ un million de jupes superposées.
    "Des vêtements de dame ? pensa-t-elle. Jamais de ma vie."

     

    On adore : le rythme effréné, l'envie que l'on a de connaitre la suite, le fait que l'on ne s'ennuie pas, les personnages et leur passé.

    On regrette : Peut-être une manque de temps pour assimiler certaines grosses révélations, mais rien de très gênant en vrai.

    Jiji

    « Tous en choeur, de Gill HornbyVie de Carabin, tome 2, de Védécé »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :