• Vice Versa

    Vice Versa

    Réalisateur : Pete Docter, Ronaldo Del Carmen

    Scénariste : Pete Docter, Meg LeFauve, Josh Cooley

    Titre original : Inside Out

    Acteurs principaux :

    ·       Amy Foster (voix originale) et Charlotte Lebon (voix française) dans le rôle de Joie,

    ·       Phyllis Smith (voix originale) et Marilou Berry (voix française)  dans le rôle de Tristesse,

    ·       Lewis Black (voix originale) et Gilles Lellouche (voix française)  dans le rôle de Colère,

    ·       Mindy Kaling (voix originale) et Mélanie Laurent (voix française)  dans le rôle de Dégoût,

    ·       Bill Hader (voix originale) et Pierre Niney (voix française)  dans le rôle de Peur,

    ·       Kaitlyn Dias (voix originale) et Clara Pointcarré (voix française)  dans le rôle de Riley,

    ·       Kyle MacLachlan (voix originale) et Alexis Victor (voix française)  dans le rôle de Papa,

    ·       Diane Lane (voix originale) et Françoise Cadol (voix française)  dans le rôle de Maman

    Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19550127&cfilm=196960.html

    Durée : 1h34

    Date de sortie : 17 juin 2015

    Ma note : 8/10

    Publique conseillé : Tout public

    Résumé :

    Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

     

    Mon avis :

    Un Disney Pixar, donc tout public, qui change des histoires de princesses !

    Pas besoin de parler de l’histoire, étant donné la longueur du résumé.

     

    Une histoire sympathique, qui plaît aux enfants, comme aux plus grands (comme le célèbre bonbon, « …c’est beau la vie, pour les grands et les petits »).

     

    Les petits personnages…

    Commençons par les tous petits du QG dans la tête de Riley…

    Joie, celle qui dirige les opérations, toujours de bonne humeur, hyperactive, assez rigolote.

    Tristesse, elle pleurniche, est pessimiste, voire dépressive… Elle ne sait pas trop quel est son rôle, elle fait des bêtises, et elle aussi peut faire rire à ses dépends.

    Colère, impulsif, coléreux (non sans blague…), justicier à ses heures, et cherche où placer des gros mots !

    Dégoût, déteste les brocolis, fan de mode.

    Peur, très doué pour faire l’inventaire de toutes les catastrophes possible, mais moins pour les classer par ordre de probabilité…

    Riley est le personnage principal, adore le hockey et les bêtises, et a les valeurs de la famille, l’amitié et l’honnêteté.

    Papa et Maman sont à l’image classique que l’ont peut se faire de parents normaux. Ils sont très attachés à leur fille et forme une famille unie.

     

    Les dessins sont bien réalisés. L’histoire est originale, et change de tous les Disney.

    La fin est, comment dire, innocente ? A vous d’aller voire le film pour savoir pourquoi… (Auquel cas, je conseil de rester voire le générique de fin, on découvre aussi comment fonctionne certains de nos animaux domestiques…)

    Il faut quand même noter que Peur, Dégoût et Colère sont beaucoup moins utiles que Joie, et Tristesse (même si elle ne le sait pas encore).

     

    Un bon moment devant ce dessin animé, que l’on conseille.

     

    On adore : Les personnages, l’histoire et son originalité, la fin,…

    On regrette : Peut-être la « moindre » utilité de Peur, Dégoût et Colère ?

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :