• Tatiana, tome 1 de Paullina simons

    Tatiana

    Paullina Simons

     

     

     

     

    Titre en VO : The bronze horseman

    Année de la première publication (France) : 2002

    Nombre de pages : 715

    Editeur : France loisirs

    Site de l’éditeur : http://www.franceloisirs.com/

    ISBN : 2-7441-5741-4 (édition grand format)

    Site de l’auteur : http://paullinasimons.com/ 

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : tout romantique qui se respecte doit lire ce livre.

    Quatrième de couverture :

    Leningrad 1941 : ces jours d'été sans fin, lorsque le soleil ne semble jamais se coucher derrière les splendides palais et les avenues grandioses qui parlent encore du temps où Leningrad était connu sous le nom de Saint-Pétersbourg...
    C'est lors de cet été enchanté de ses 17 ans que Tatiana rencontre Alexandre, officier de l'Armée rouge, et en tombe éperdument amoureuse. Mais Alexandre est promis à la soeur aînée de Tatiana, Dasha. Résister à leur passion dévorante, leur passion impossible, sera bien plus déchirant que tous les dangers qu'ils devront affronter pour survivre à la guerre sur le point de précipiter leur ville dans l'horreur.

     

    Mon avis :

    Voilà un livre génial. J’ai adoré !

    J’ai dévoré le livre en trois jours. Vu la taille, c’est dire beaucoup sur le livre lui-même, je pense.

    C’est donc l’histoire de Tatiana, une jeune fille russe de 17 ans pendant la seconde guerre mondiale. Nous sommes en juin 1942, et on vient d’avoir un communiqué radio disant qu’Hitler a rompu le pacte de non agression en attaquant la Russie. Ainsi donc, on rentre en guerre. Et c’est ce jour là que Tatiana choisi pour tomber amoureuse du bel Alexandre…

    Avant de savoir que c’est déjà le copain de sa sœur.

    Voilà pour l’histoire.

     

    J’ai adoré les personnages.

    Tatiana est une fille très (voir trop) généreuse, fragile, et vulnérable. Une enfant aux yeux de tout le monde, mais déjà une jeune femme à l’intérieur.

    Alexandre est protecteur, jaloux, aimant et il a la tête froide.

    Dasha (la sœur de Tatiana) est gentille, têtue et amoureuse.

    Dimitri (un « ami » d’Alexandre) est un parasite profiteur.

    Les parents de Tania sont peu présents. Par contre, elle a un frère jumeau.

     

    L’histoire, elle, est très belle, profonde, et tellement bien mêlé au cadre historique… On ressent le siège des allemands, les impressions, l’attente, la faim, le froid, et la mort… Il y a tellement de morts… Le style est fluide, les pages se tournent sans problème, on est pris dans l’histoire, et la fin est tellement géniale et horrible ! Une petite larme… Même si je sais déjà ce qui va arriver après, car c’est une relecture pour moi. (Et c’est très difficile de me faire pleurer, surtout pour un livre.)

    Bon, ce n’est pas très long, mais je n’ai rien à rajouter, si ce n’est que c’est un coup de cœur pour moi.

    Ah si, juste un détail. Je peux caser ce premier tome en historique comme en romance, mais je choisis la romance. Vu que je connais la suite…

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « — J’ai un truc à te raconter !

    Comme mue par un ressort, Tatiana se retrouva assise dans le lit, la curiosité en éveil : d’ordinaire, Dasha révélait peu de chose sur sa vie de grande personne.

    — Je suis amoureuse ! Tania, je suis sûre que tu n’as jamais vu un garçon aussi beau !

    — Tu veux dire qu’il est plus présentable que le Serguaï avec lequel tu me torturais la semaine dernière ?

    — Tais-toi, siffla Dasha en la gratifiant d’une claque sur la jambe. Tu ne peux pas comprendre, tu n’es qu’une horrible gamine. »

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien !

     

    « Prévisionnel lectures : Avril 2014La Confrérie de la dague noire, tome 3 de JR Ward »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :