•  

    Shadowhunters

    Saison  1 

     

     

    shadowhunters, saison 1

     

    Réalisateur : Ed Decter 

    Acteurs principaux :

    *Katherine McNamara, dans le rôle de Clary Fray ou Fairchild

    *Dominic Sherwood, dans le rôle de Jace Wayland 

    *Alberto Rosende, dans le rôle de Simon (le meilleur ami de Clary) 

    *Emeraude Toubia, dans le rôle d'Isabelle (une amie shadowhunter de Clary)

    *Matthew Daddario, da,s le rôle d'Alec (le frère d'Isabelle) 

    *Isaiah Mustafa, dans le rôle de Luke (policier et ami de la mère de Clary)

    *Harry Shum Jr, dans le rôle de Magnus Bane (un sorcier) 

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Ko2kRW8xOUY (anglais sous-titré français) 

    Durée d’un épisode : 42 minutes 

    Nombre d’épisode : 13 

    Ma note : 9/10

    Résumé :  

    Clary Fray, 18 ans vit à New-York et rentrer dans une école d'art. Le jour de sa majorité, sa mère, artiste peintre lui donne une arme magique : une stèle avec laquelle elle peut tuer des démons. Elle lui apprend aussi qu'elle descend d'une lignée de Shadowhunters : des êtres mi hommes mi anges. 

    A partir de ce moment, sa vie ne sera plus jamais la même...

     

     

    Mon avis :

    Cette série est une adaptation de la série littéraire The mortal instruments écrit par Cassandra Clare.

     

     

    J'ai bien aimée cette première saison qui est disponible sur le site de streaming Netflix (service payant). Les épisodes étaient diffusés un jour après les Etats-Unis.

     

     

    Je dois dire que les acteurs jouent très bien. Pour celles et ceux qui aiment le côté sarcastique de Jace, je pense que vous allez être un peu déçu, car même s'il possède ce côté, il est aussi très protecteur envers Clary, il est très vite attiré par elle (comme dans les livres en fait).

     

     

    Le scénariste a ajouté des détails, des intrigues et de nouveaux personnages qui n'apparaissent normalement pas. Cela rajoute du suspense et de l'action.

     

     

    L'univers est très sombre, on est vite immerger dans l'histoire, on ne voit pas les épisodes passés. 

    La fin est à suspense, on ne s'y attend pas.

     

     

    Par contre, j'aurais aimée qu'il y est plus d'épisodes. La saison 1 ne parle pas que des événements du livre 1 mais avance dans ce qu'il passe dans les livres suivants.

     

     

    En résumé, un bon début de série. Vivement la suite qui est prévue pour début 2017 !

     

     

    On adore : Les acteurs, les intrigues, l'univers immersif, l'action. 

    On regrette : Qu'il n'y est "que 13 épisodes".


    1 commentaire
  •  

    Ma première fois 

     

    Ma première fois

     

     

     

     

    Réalisateur : Marie-Castille Mention-Schaar 

    Scénariste : Marie-Castille Mention-Schaar

    Titre original : Tre metri sopra il cielo 

    Acteur principaux :

    *Esther Comar, dans le rôle de Sarah 

    *Martin Cannavo, dans le rôle de Zachary 

    Lilly-Fleur Pointeaux, dans le rôle de Pauline (meilleure amie de Sarah au lycée)

    *Lolita Chammah, dans le rôle de Juliette (la sœur de Zachary, il vit chez elle) 

    *Yvette Petit ("Mamé" la grand-mère de Sarah)   

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=7VDzX0b5XZc 

    Durée : 104 minutes

    Date de sortie : 18 janvier 2012

    Ma note : 6,5/10 

    Publique conseillé : Principalement féminin, à partir de 16 ans 

    Résumé :  

    Zach et Sarah, deux adolescents qu'au départ tout oppose. Sarah est une lycéenne brillante, première de sa classe, et Zach a le profil typique du mauvais garçon, rebelle et qui ne prête aucune attention aux études. Ils vont pourtant se rencontrer, tomber amoureux, malgré le monde qui les oppose, malgré leurs peurs, malgré leur histoire et malgré les apparences. Ils vivront une histoire d'amour passionnée. 

     

     

    Mon avis : 

    Je cherchais un film pour les adolescents, avec une histoire d'amour et sans grande prise de tête.

     

    Je me suis penchée sur celui-ci que j'ai trouvé plutôt pas mal...

     

    Je ne ferais pas de résumé, car je pense que vous savez de quoi cela va parler non ?

     

     

    Les acteurs jouent bien. 

    Sarah, la "bonne élève", "l'intello du lycée". Elle veut obtenir son bac à tout prix et ne pas se laisser distraire par des choses sans importante, surtout les garçons !

      

    Pauline, sa meilleure amie est son exact opposé. Elle aime parler des garçons et a eu quelques aventures. Malgré tout, elle sait se montrer proche de ses amis.

      

    Mémé, la grand-mère de Sarah est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sarah est proche d'elle et vient la voir souvent à la maison de retraite, elle lui raconte sa vie de lycéenne.

      

    Zachary, surnommé Zach au lycée est rebelle. On peut penser qu'il a un côté "méchant" mais en fait non. Il est tendre et cache des blessures dans son cercle familial.

      

    Juliette, la grande sœur de Zach a fait de brillantes études et est la fierté de ses parents, surtout de son père. Son frère vit avec elle, elle essaie de le comprendre. 

      

    L'action est bien, même si elle a peu de mal à venir. On s'attache à ce qui arrive aux personnages, pendant quelques temps, on vit un peu de leur quotidien.

      

    Le film aborde des sujets importants comme la sexualité chez les adolescents et leur "première fois" - les peurs, les doutes... - mais aussi le fait de ne pas vouloir décevoir ses parents, surtout au niveau des résultats scolaires.

      

    La fin est touchante. 

    Je recommande, même si ce n'est pas le "film du siècle".

      

    On adore : Les personnages, le jeu des acteurs; les thèmes abordés, la fin. 

    On regrette :  L'action arrive tard...


    votre commentaire
  •  

    Le Mur de l'humiliation

     

    Le Mur de l'humiliation

     

     

     

    Réalisateur : Jesse Prupas

    Scénariste : Teena Booth

    Titre original : Cyberbully

    Acteurs principaux :

    *Emily Osment, dans le rôle de Taylor 

    *Kay Panabaker, dans le tôle de Samantha (meilleure amie de Taylor)

    *Meaghan Rath, dans le rôle de Cheyenne (l'autre amie de Taylor)

    *Jon McLaren, dans le rôle de Scott (le garçon qui  fait battre le cœur de Taylor) 

    *Nastassia Markiewicz, dans le rôle de Lindsay (la peste du lycée) 

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=LCC4y0__6fY (en anglais) 

    Durée : 1h26

    Date de sortie : 2011 

    Ma note : 8,5/10 

    Publique conseillé : Tout public à partir de 14 ans

    Résumé :  

    Le jour de ses 17 ans, Taylor reçoit par sa mère un ordinateur portable. Elle décide de s'inscrire sur un réseau social où tous les élèves de son lycée discutent. Un jour, sa vie prend un tournant inattendu. Et si l'utilisation d'internet et des réseaux sociaux pouvaient conduire au drame ?

     

     

    Mon avis :

     

    Je suis tombée sur ce film complètement par hasard. Et puis, quelques jours après, je devais rendre un devoir en culture générale qui parlait des dangers de l'utilisation d'internet et des réseaux sociaux et je me suis dis : "il faut que je parle de ce film sur le blog !'

     

     

    Je ne ferais pas de résumé, car sinon cela en dévoilerais trop.

     

     

    Les acteurs jouent bien. Surtout Emily Osment (Taylor) qui montre très bien la dérive de la jeune fille et son mal-être.

     

     

    Le film aborde un sujet connu - mais tabou - dans la société actuelle à savoir le cyber-harcèlement. Il montre que les jeunes qui le subissent peuvent se sentir mal et penser quelque fois au pire.

     

     

    Quand on sait la véritable identité de l'harceleur de Taylor, on peut tomber des nues !

     

     

    La fin est bien et exprime le fait que l'on peut se relever malgré ce que l'on a subi. Des chiffres sont marqués à la fin pour montrer le nombre d'états et de pays qui ont votés des lois contre le harcèlement sur le web.

     

     

    Ce film nous fait réfléchir sur la manière dont on utilise les réseaux sociaux et combien il est important d'être prudents.

     

    Je vous le conseille !

     

     

    On adore : Tout. 

    On regrette : Hum...


    votre commentaire
  • Charlie et la chocolaterie

    Charlie et la chocolaterie

     

      

    Réalisateur : Tim Burton 

    Scénariste : John August

    Titre original : Charlie and the Chocolate Factory 

    Acteurs principaux :

    *Freddie Highmore, dans le tôle de Charlie Bucket

    *Johnny Depp, dans le rôle de Willy Wonka

    *David Kelly, dans le rôle de grand-père Joe (grand-père maternel de Charlie)

    *Anna-Sophia Robb, dans le rôle de Violet Beauregard (une des 5 enfants visitant la chocolaterie) 

    *Julia Winter, dans le rôle de Veruca Salt (une des 5 enfants visitant la chocolaterie) 

    *Jordan Fry, dans le rôle de Mike Teavee (un des 5 enfants visitant la chocolaterie)

    *Philip Wiegratz, dans le rôle d'Augustus Gloop (un des 5 enfants visitant la chocolaterie) 

    Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=KUqVUNdnDXs

    Durée : 115 minutes

    Date de sortie : 2005 

    Ma note : 8/10 

    Publique conseillé : Pour les enfants à partir de 8-9 ans 

    Résumé :  

    Charlie Bucket habite dans une frêle maison en bois avec son père, sa mère et ses quatre grands-parents. Désargentée, la famille vit dans l'admiration de Willy Wonka et de sa chocolaterie, située à quelques dizaines de mètres de la masure. Le jeune Charlie a la chance d'être dans la chaleur d'une famille aimante et soudée, alors même que le manque de moyens se fait cruellement sentir. Cependant, à chaque anniversaire, il reçoit une tablette de chocolat Wonka. Une année, le plus célèbre confiseur au monde annonce qu'exceptionnellement, il va ouvrir les portes de son usine aux cinq enfants qui auront la chance de découvrir un ticket d'or dans l'une de ses tablettes de chocolat.

      

    Mon avis : 

    J'ai vu ce film pour la première il y a déjà quelques années. J'ai décidé un soir de le revoir.

     

    Je ne ferais pas de résumé car, sinon, cela en dévoilerais trop.

     

      

    Les acteurs jouent bien.

     

    Johnny Depp (Willy Wonka) est extravagant. Il porte un grand chapeau sur la tête. On n'arrive pas tellement à le cerner.

     

    Augustus, Violet, Mike et Veruca, les autres enfaants qui visitent la chocolaterie avec Charlie sont arrogants, orgueilleux...

     

    Le grand-père maternel de Charlie a travaillé pour Willy Wonka par le passé et à une totale admiration pour cet homme.

     

     

    Le film, réalisé par Tim Burton possède un univers décalé et fantastique qui fait bien rire.

     

     

    La fin est bien mais, pour moi, un peu long par moment.

     

     

    Cette chronique est courte, mais je pense que beaucoup de monde ont déjà vu ce film culte !

     

     

    On adore : L'histoire, le jeu des acteurs, la fin. 

    On regrette : Les longueurs.


    votre commentaire
  •  

    Unforgettable

    Saison 3

    Unforgettable, saison 3

     

     

     

    Réalisateur(s) : Ed Redlich, John Bellucci 

    Acteur principaux : 

    *Poppy Montgomery , dans le rôle de l'inspectrice Carrie Wells

    *Dylan Walsh, dans le rôle du lieutenant Al Burns 

    *Jane Curtin, dans le rôle du médecin légiste Joanne Webster 

    *Dallas Roberts, dans le rôle d'Eliot Delson (le supérieur hiérarchique de Carrie et Al) 

    *Tawny Cypress, dans le rôle de Cherie Rollins-Murray (une collègue de Carrie et Al) 

    *James Hiroyuki Liao, dans le rôle de Jay Lee (un collègue de Carrie et Al) 

    Bande annonce : pas trouvée 

    Durée d’un épisode :42 minutes

    Nombre d’épisode : 13 

    Ma note : 8/10 

    Résumé :  

    Carrie et Al continuent de travaille au Centre opérationnel de la police de New-York. La jeune femme utilise encore et toujours sa super mémoire pour résoudre des meurtres plus insolites les uns que les autres...

     

     

    Mon avis : 

    Cette troisième relève le niveau un peu "décevant" de la seconde.  

    Le jeu des acteurs est génial !

     

     

    De nouveaux personnages arrivent comme la femme d'Eliot Delson, le supérieur de Carrie et Al ou encore, Nathalie, la petite sœur de Jay Lee, un collègue des deux policiers.

     

    Joanne Webster, le médecin légiste a toujours le mot pour rire et apporte une touche d'humour à l'univers sombre.

     

     

    Les scènes d'amour/amitié entre Al et Carrie sont plus présentes, contrairement aux saisons précédentes.

     

    A la fin du 13ème - et dernier épisode de la saison -, on peut penser qu'ils sont officiellement en couple. Reste à le confirmer dans la suite !

     

     

    En bref, j'ai l'impression de me répéter dans toutes les chroniques de cette série mais je l'aime beaucoup.

     

     

    On adore : Tout, rien à dire. 

    On regrette : Hum...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique