• Stage Dive

    Tome 2 : play

    Kylie Scott

     

    Stage Dive, tome 2 : play, de Kylie Scott

     

    Titre en VO : Play

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 296

    Editeur : lattes collection e moi

    Site de l’éditeur : http://emoi.editions-jclattes.fr/

    ISBN : 978-2-709-64704-5 (grand format)

    Site de l’auteur : http://kylie-scott.com/

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : féminin, mais pas avant 16 ans

    Quatrième de couverture :

    Anne a des problèmes d'argent. De gros problèmes. Mais se faire payer pour jouer la petite amie parfaite n'était pas une bonne idée. Peu importe que Mal soit canon et le batteur des célèbres Stage Dive. Et maintenant qu'elle n'est plus libre, son meilleur ami Reece, pour lequel elle a toujours eu un petit faible, lui déclare également sa flamme. Si seulement, au-delà du simple arrangement, l'attraction entre Mal et Anne n'était pas si forte…

     

    Mon avis :

    Quatrième de couv assez explicite, donc je ne vais pas m'étendre. Mais, encore une fois, j'aime la situation de départ : accepter de se mettre en couple avec un mec parce qu'on a besoin d'argent, et qu'il propose de nous le donner... Original !  

     

    Passons donc aux personnages.

    Commençons par Anne. Fille au quotidien bien rangé. Une relation très difficile avec sa mère. Elle est très réservée. Un peu trop. J'ai préféré Evie, dans le tome 1, mais j'ai quand-même beaucoup apprécié Anne ! Et c'est la voisine de Laureen (et anciennement d'Evie, avant qu'elle emménage avec David), sans être leur grande amie, elle s'entend bien avec les deux filles.

    Lizzy, la sœur d'Anne, est une fille beaucoup plus expressive et extravertie que sa sœur.

    Reece, le meilleur ami d'Anne, qui en réalité fait battre son cœur, joue avec elle et ses sentiments. Mec profiteur à ce niveau là, il éévolue néanmoins.

    Et Mal, le batteur du groupe des Stage Dive. Taquin, drôle, doux, attentionné, une tendance casse-cou à joué avec le feu,  il a un rôle de médiateur lorsqu'il y a des disputes, un don pour sortir la bonne blague qui détendra l'atmosphère. Exactement mon style de mec en caractère ! (Bizarre, ça décrit pas mal mon copain aussi...) Ah oui, et limite hyperactif sur les bords. Niveau physique, blond, les cheveux longs, grand, beau... (Un peu moins pour moi... Mais quand-même vraiment pas mal !) Bon, vous l'aurez compris, J'ADOOOORE Mal Ericson.

    On retrouve les autres personnes du tome 1 : Evie et David, le couple, les deux aurtes membres du groupe, Laureen (amie d'Evie) et Nathan (frère d'Evie) maintenant en couple.

    Une histoire belle, romantique, mais pas autant, et surtout pas pareil, que le tome 1. Mal n'a pas le même caractère que David, il est beaucoup plus cru que lui, même s'il est aussi très romantique. Juste, il verse dans les extrêmes, quelque soit le côté, dans le romantisme comme dans la musique, comme dans sa possessivité, comme dans sa façons de témoigner son affection, comme dans sa façon d'exprimer ce qu'il ressent, mais aussi comme dans le sexe. En bref, le caractère du personnage modifie aussi un peu le style de l'auteur parfois.

    C'est un livre très agréable à lire. Pour moi, c'est un coup de cœur ! Grâce au personnage masculin, qui es du genre à me faire rêver...

    Et l'histoire est belle, avec des moments tristes et inquiétants, et d'autres beaux doux et tendres, et toutes une palettes autour. J'ai adoré me plongé dans le livre. Je me suis attaché aux personnages, à tous.

    Et chacun évolue. Anne apprends à se connaître, à aimer. Mal apprend à se canaliser, à faire attention, il apprend ce qu'est l'amour, le sentiment, et non juste l'acte. Les autres personnages aussi évoluent en arrière plan.

    Il est à noté qu'il y a des scène de sexe, donc ce livre n'est pas à mettre en de trop jeunes mains. Ces scènes sont plus poussées que dans le tome 1 (étant donné le caractère du personnage...).

     

    Bref, je le conseille ! Certes moins fleur bleue que le premier mais tout aussi bien ! J'adore ! Il va de soi que la suite ne va pas tarder...

     

    Extrait : (choix : LA rencontre... )

    "Sans déconner, ce mec avait une bouche à tomber. Et aussi des pommettes hautes et une fossette au menton. Jusqu’à cet instant précis, je n’avais jamais compris le charme qu’on attribuait à ces trucs-là. Mais c’est lui, dans son ensemble, qui me coupa le souffle. Chaque élément, pris séparément, n’était rien sans la lueur d’amusement qui brillait dans son regard, sans le petit sourire suffisant qui ourlait ses lèvres. Je détestais les gens qui affichaient ce genre de petit rictus. Visiblement, ça me donnait aussi envie de leur rouler des pelles puisque je me mis à saliver.
    — Je m’appelle Mal, dit-il.
    — J-je sais, bredouillai-je.
    Son sourire s’élargit.
    — Je sais que tu sais.
    Évidemment.
    Je gardai le silence. "

     

    On adore : Tout !

    On regrette  : Rien

    Chronique du tome 1


  • Stage Dive

    Tome 1 : rock

    Kylie Scott

     

    Titre en VO : Lick

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 300

    Editeur : e moi

    Site de l’éditeur : http://emoi.editions-jclattes.fr/

    ISBN : 978-2-7096-4705-2 (grand format)

    Site de l’auteur : http://kylie-scott.com/

    Ma note : 9,5/10

    Publique conseillé : féminin, mais pas avant 16 ans

    Quatrième de couverture :

    Après une nuit bien arrosée à Las Vegas pour ses vingt et un ans, Evie se réveille avec un terrible mal de tête, une bague au doigt et un bel inconnu à côté d’elle, sans aucun souvenir de la veille. Et elle n’est pas au bout de ses surprises en découvrant des hordes de paparazzis devant chez elle... A-t-elle vraiment épousé David, le guitariste du fameux groupe de rock Stage Dive ?

     

    Mon avis :

     L'histoire est expliquée dans la quatrième de couv', pas besoin de m'étendre ici. Mais je tiens à préciser que j'ai trouver la situation de départ assez fun.

     

    Les petits personnages, donc.

    Evie est une fille à la vie bien rangée. Elle est organisée, et son avenir est tout tracé, selon un grand Plan. Elle va devenir architecte, comme son père. Mais ce plan lui convient-il vraiment, ou l'enferme-t-il dans une boîte ? Cette fille est quand-même plutôt sympathique, et j'aime sa façon d'être, je me reconnais dans son côté stressée dès que ça sort du droit chemin.

    Laureen, sa meilleure amie, est franche et direct. Pas forcément discrète. Je l'apprécie pour sa vivacité d'esprit.

    Nathan, le frère d'Evie, est peu présent, mais il est indépendant, et aime sa sœur plus qu'elle ne pourrait le croire.

    Enfin, vient David. Le guitariste. (Un instrument que je trouve très romantique, ou sexy, selon la guitare...) Il est sexy et beau comme un dieu. (Si mon copain passait par là à moi...) Il est tendre, doux, protecteur envers Evie. Je l'ai beaucoup apprécié.

    Il y a aussi les trois autres membres du groupe.

    Mal, personnage du tome 2, le batteur, tombeur de ces dames, a un humour et un caractère que j'aime beaucoup. J'ai très envie de lire son livre, sa va de soi...

    Jimmy, le chanteur, est dans le tome 3. C'est le frère de David. Alcoolique, ses manières sont imbibées de son vice au début. Pas des plus appréciables.

    Et enfin, Ben, le bassiste, a qui est consacré le tome 4. Assez peu présent, je ne sais que penser. Il m'a fait l'impression d'être moins avenant d'un premier abord que les autres.

     

    C'est une histoire romantique et tout, très mignonne. J'ai adoré me plongé dedans. La relation est belle, l'histoire est sans prise de tête, juste comme il faut. Le style est simple, parfait pour une histoire comme ça.

    J'ai trouvé les personnages attachants, on peut s'identifier à eux.

    Quand on est plongé dedans, on a très envie de connaître la suite.

    Et aussi de découvrir ce qui se passera dans les livres suivants pour les autres membres des Stage Dive.

    Ma petite inquiétude est de savoir si l'on entendra parler du premier couple dans la suite et quelle sera sa présence. On verra bien.

    Par contre il est a noté qu'il y a des scènes de sexe. Elles ne sont pas trop dures ni trop explicites, et ça passe tout seul, ça reste doux et romantique (enfin à l'exception d'une), et n'est pas a toutes les pages non plus, c'est juste ce qu'il faut. Mais ce livre n'est pas à mettre en de trop jeunes mains quand même.

    Verdict rapidement, car je compte très vite lire la suite de ce quasi coup de cœur ! Je le conseille, et particulièrement aux fleurs bleues !

     

    Extrait : (choix : et après les garçons critique la logique féminine !)

     "Tu as le droit de m'embrasser, de me faire des câlins et de m'offrir de la lingerie hors de prix, mais moi je n'ai pas le droit de t'embrasser ?"

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien


  • Les chroniques de Virgin River

    Tome 2 : Refuge

    Robyn Carr

    Les chroniques de Virgin River, tome 2, de Robyn Carr

     

     

    Titre en VO : Shelter Mountain

    Année de la première publication (France) : 2010

    Nombre de pages : 416

    Editeur : J'ai lu pour elle, collection Promesses

    Site de l’éditeur : http://www.jailupourelle.com/collections/promesses.html

    ISBN : Pas trouvé (format kindle)

    Site de l’auteur : http://www.robyncarr.com/

    Ma note : 7/10

    Publique conseillé : Tout publique

    Quatrième de couverture :

    Ce soir-là, à Virgin River, petite ville perdue dans les montagnes au nord de la Californie, la tempête fait rage. Alors que Vic s'apprête à fermer le bar où il travaille, une jeune femme débarque, un petit garçon endormi dans les bras. Elle a un bleu à la pommette, la lèvre fendue, et ce regard traqué des êtres que la peur talonne en permanence. L'ancien marine reconverti en cuisinier devine une histoire sombre et propose de les héberger pour la nuit. Colosse taciturne, mal à l'aise avec les femmes, il décide, contre toute attente, de prendre la mère et l'enfant sous son aile. Avec tous les risques que cela comporte...

     

    Mon avis :

    J'avais très envie de continuer cette série de romance contemporaine qui est parfaite pour les "fleurs bleue" !

     

    Cette fois-ci nous découvrons Vic, jeune cuisinier et ancien soldat de l'armée des marines qui travaille au bar de son ami à Virgin River, petite ville de campagne de Californie.

    Un soir, alors qu'il va fermé, une jeune femme arrive trempée par la pluie avec son fils. Qui est cette jeune femme ? Pourquoi a-t-elle si peur ?

     

    Vic, (le plus souvent appelé dans cette histoire John) est un ex soldat des marines de 32 ans. Il est cuisinier dans le bar de son ami Jack (personnage principal du tome 1). Vic n'est pas très doué avec les femmes et peut sembler  rustre. Il va se prendre d'affection pour Paige et son fils et va tout faire pour les aider.

     

    Paige a 29 ans, elle est mariée et décide de fuir avec Christopher, son fils de 3 ans son mari. C'est une belle jeune femme qui cache ses blessures. Elle a beaucoup de mal à faire confiance, surtout aux hommes.

     

    Christopher, le fils de Paige a 3 ans. C'est un petit farceur très mignon mais aussi très actif. Il va vite apprécier Vic.

     

    Wes, le mari de Paige est trader, il gagne sa vie en jouant de l'argent. C'est un homme manipulateur qui a un lourd et noir passé.

     

    Melinda et Jack, les personnages principaux du tome 1 sont toujours présents et on continue par petites touches à suivre leur vie.

    On découvre aussi de nouveaux personnages

     

    L'ambiance du live est toujours aussi bien. On se croirait dans cette petite ville où se mêle amour, amitié, petites histoires... mais sombre.

    L'écriture est simple mais passe bien.

     

    Par contre, la romance arrive tard, ce qui est dommage.

    La fin est haletante, on se demande ce qui va arriver et si cela va bien se finir.

    En bref, je recommande !

     

    Extrait : (choix : touchant)

    On a le droit de pleurer les êtres chers, avait répondu Jack. Les pleurs, ca fait partie du deuil.

     

    On adore : Les personnages, l'ambiance du livre, la fin.

    On regrette : La romance qui arrive tardivement.


  • Seuls contre tous

    Lucy Connors

    Seuls contre tous, de Lucy Connors

     

     

    Titre en VO : The lonesome young

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 393

    Editeur : La martinière jeunesse

    Site de l’éditeur : http://www.lamartinierejeunesse.fr/ 

    ISBN : 978-2-7324-6935-5 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://lucyconnors.com/ 

    Ma note : 9/10

    Publique conseillé : Tout public à partir de 14 ans.

    Quatrième de couverture :

    Issus de deux familles qui se haïssent, Victoria et Mickey n’auraient jamais dû tomber amoureux l’un de l’autre. Une interprétation moderne du mythe de Roméo et Juliette. À Whitfield County, la réputation sulfureuse des Rhodale, trafiquants notoires, n’est plus à faire. Et personne ne les déteste plus que les Whitfield, famille fondatrice de la communauté et l’une des plus puissantes de la région. Dernier né de la lignée Rhodale, Mickey Rhodale, lui, fait de son mieux pour ne pas suivre l’exemple de ses demi-frères trafiquants. Après des années de pensionnat, loin des tensions de la petite ville, la très sage Victoria Whitfield, elle, revient vivre dans le ranch familial. Entre Mickey et Victoria, c’est le coup de foudre. Et aucun sentiment n’a plus d’évidence qu’un coup de foudre. Cependant, leurs origines ne tardent pas à se rappeler à eux. Et plus ils tentent de lutter contre leurs héritages respectifs, plus l’évidence semble s’imposer : un Rhodale et une Whitfield ne peuvent s’aimer en paix. En tout cas, pas ici, à Whitfield County. Ni sans une rupture douloureuse avec les coutumes familiales.

     

    Mon avis :

    J’ai adoré cette lecture qui est une interprétation moderne de la pièce de théâtre tragique Roméo et Juliette.

    Je ne ferais pas de résumé, car il est assez complet.

     

    Les personnages sont attachants. Victoria est une jeune fille qui vit dans une famille aisée. Cette famille a créer le comté où se passe l’histoire. Elle revient chez sa grand-mère après avoir vécue deux ans en pension dans la ville voisine. Elle adore l’équitation et les chevaux et ne comprend pas la haine que sa famille a contre la famille Rhodale.

     

    Mickey Rhodale (oui c’est son prénom !) est un garçon qui tente de trouver sa place dans la famille. Ses frères ainés sont des vendeurs de drogue. Il est issu du second mariage de son père, shérif de la ville de Clark. On pourrait penser qu’il finira comme eux… Il a quand même une tendance à la violence.

    Ethan, l’un des demi-frères de Mickey, vendeur de drogue, arrogant au possible est adepte du chantage.

    Timothy (ou Buddy), le petit frère de Victoria est attachant.

    Melinda, la grande sœur de Victoria est fragile, alcoolique et consommatrice de drogue. Elle « touchera le fond » plusieurs fois.

     

    L’écriture de l’auteur est simple mais efficace. Les chapitres alternes les points de vue entre Victoria et Mickey. Ceux où le jeune homme parle ont été mes préférés.

    J’ai aimé la référence à Roméo et Juliette.

     

    La romance prend son temps et n’est pas très rapide à se mettre en place mais ce n’est pas dérangeant.

    J’ai quand même trouvé quelques longueurs au départ du livre.

     

    On peut croire que c’est un livre unique (ou one-shot) mais en fait non, ce qui es bien.

    Je vous le recommande !

    Extrait : (choix : beau)

    « On dit que la voix du sang est la plus forte, mais l’amour est à coup sûr la plus puissante des magies. »

     

    On adore : Les personnages, la romance, la référence à Roméo et Juliette, l’écriture.

    On regrette : Les petites longueurs au début.


  • Losing it

    Tome 1 : Ce si joli trouble

    Cora Carmack

    Losing it, tome 1 de Cora Carmack

     

     

    Titre en VO : Losing it

    Année de la première publication (France) : 2014

    Nombre de pages : 288

    Editeur : De La Martinière

    Site de l’éditeur : http://www.editionsdelamartiniere.fr/ 

    ISBN : 978-2-7324-6059-8 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://coracarmack.blogspot.fr/ 

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : Tout public à partir de 18 ans

    Quatrième de couverture :

    Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
    La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
    Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
    L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
    Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…
     

     

    Mon avis :

    ATTENTION : Des scènes de sexe assez explicites peuvent choquer les plus jeunes !

    Cela faisait longtemps que je voulais lire ce livre. Je ne ferais pas de résumé car celui de la quatrième de couverture est assez long.

    Les personnages sont très drôles et attachants. Bliss – oui, elle s’appelle vraiment comme çà ! – a 22 ans et n’est pas très sûre d’elle. Elle va inventer pleins de mensonges quand elle est dans des situations délicates.

    Sa meilleure amie, Kelsey est extravagante. Elle adore Bliss et fait tout pour l’aider.

    Cade, le meilleur ami de Bliss est secrètement amoureux de la jeune femme. Il est touchant, c’est mon personnage préféré !

    Garrick, l’homme que Bliss rencontre dans une boite de nuit, et qui est aussi un de ses professeurs de théâtre à l’université, est comme on peut s’y attendre très charmant.

     

    L’univers du théâtre est très bien exploité. Cela m’a fait sourire car j’ai aussi fait une activité théâtre pendant quelques années.

     

    L’écriture de l’auteur n’a rien d’extraordinaire mais passe bien. Il y a des touches d’humour qui font bien rire.

    Les scènes de sexe sont à certains moments assez explicites.

     

    Je recommande ce tome 1 aux lecteurs ayant au moins 18 ans car certains passages pourraient perturber les plus jeunes.  

     

    Extrait : (choix : très beau)

    « L’éternité était dans nos yeux et sur nos lèvres, le bonheur sur nos fronts ; aucune partie de nous-mêmes qui ne goutât la félicité du ciel. »

    On adore : Tout.

    On regrette : Je ne sais pas…





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique