•  

    Confession d'une ronde

    Mélanie Baranger

     

     

    Confession d'une ronde, de Mélanie Baranger

     

      

    Titre en VO : Confession d'une ronde 

    Année de la première publication (France) : 2018

    Nombre de pages : 190 

    Editeur : Rebelle éditions

    Site de l’éditeur : https://www.rebelleeditions.com/ 

    ISBN : 978-2-36538-587-9 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://barangermelanie.blogspot.fr/ 

    Ma note : 7/10 

    Publique conseillé : Féminin 

    Quatrième de couverture :  

    Loewen Grâce Camille Chevalier n'est pas née sous une bonne étoile, elle en est certaine. Aucune fée ne s'est penchée sur son berceau, petite... la preuve : sa vie est un enchainement de catastrophe. Sa mère la déteste, son petit ami vient de la quitter et elle ne s'aime pas. L'image que lui renvoie son corps est fortement négative. Loewen se cache sous des vêtements informes et se laisse transporter par une routine : métro, boulot, dodo... jusqu'à ce que Solange, l'une de ses amie lui propose une idée des plus farfelue !

      

    Mon avis :  

    Avant de commencer, je tiens à remercier Rebelle éditions pour leur confiance !

     

      

    Vu qu'il s'agît d'un petit roman, je ne vous ferai pas de résumé pour vous laisser la surprise...

     

      

    Loewen est une jeune femme très sympathique. Elle a dû mal a supporter les formes de son corps et se cache derrière des vêtements "banal". 

    Elle travaille dans une agence d'intérim et passe son temps à s'occuper des autres. Malgré tout, son caractère va s'affirmer au fil du récit.

     

      

    Melissa, Solange et Eve; ses amies sont toujours là pour elle. Melissa et Eve tentent bien de dire à leur amie qu'il faudrait qu'elle perde un peu de poids. Solange, elle, l'apprécie comme elle est et n'hésite pas à tout faire pour cela.

     

      

    Les autres personnages sont bien mais peu présents.

     

      

    L'écriture est simple mais efficace, les chapitres sont inégaux mais dynamiques.

     

      

    Les thèmes abordés sont importants : le fait de s'accepter quand l'on a des formes, le regard que porte la société...

     

      

    J'ai quand même que certaines situations étaient répétitives comme par exemple quand l'héroïne s'occupe de son chat.

     

      

    Ce livre se trouve dans la catégorie "romance". Malgré tout, celle-ci arrive très tard dans l'histoire. Dommage !

     

      

    La fin est jolie.

     

      

    Encore une fois, je remercie la maison d'éditions !

      

    On adore : Les personnages, les thèmes abordés, l'écriture, la fin. 

    On regrette : Les situations répétitives, la romance qui arrive tard dans le récit.


  •  

    Magali

    Tome 1 Un ange sous influence

    Brigitte Baumont 

     

     

    Magali, tome 1, de Brigitte Baumont

     

     

    Titre en VO : Magali, tome 1 

    Année de la première publication (France) : 2018

    Nombre de pages : 197

    Editeur : Rebelle éditions

    Site de l’éditeur : https://www.rebelleeditions.com/ 

    ISBN : 978-2-36538-643-2 (format Kindle)

    Site de l’auteur : Pas trouvé 

    Ma note : 5/10 

    Publique conseillé : Féminin 

    Quatrième de couverture :  

    Gabriel est un ange mystique, envoyé sur Terre pour sauver Magali des griffes de Steve, un être peu recommandable. Malgré les conseils avisés de son amie Paula, elle fera tout pour attirer son attention. Seulement voilà... rien ne se passe normalement.

     

     

    Mon avis :  

    Tout d'abord, je remercie Rebelle pour cette découverte !

     

     

    Vous aimez les anges ? Une héroïne un peu têtue mais qui finit par se remettre sur le "droit chemin" ? Ce livre possède ses caractéristiques et vous aurez du mal à lâcher ce roman !

     

     

    Les personnages sont  un peu des stéréotypes.

     

     

    Magali est une jeune serveuse ayant débarquée à Paris avec sa meilleure amie, Paula, après avoir arrêtée ses études d'architecture. 

    Elle est très déterminée, sait ce qu'elle veut - sauf en amour - et fera tout pour l'obtenir, quitte à souffrir.

     

     

    Paula, sa meilleure amie est plus posée. Elle est réfléchie et n'hésite pas à mettre en garde Magali contre les garçons. Elle est dévouée.

     

     

    Gabriel, un jeune homme qui va d'abord faire la connaissance de Paula. Il est mystérieux. Il semble avoir toujours une solution quand la situation semble pourtant désespérée.

     

     

    Steve est manipulateur. Malgré tout, il arrive chaque fois à ses fins concernant les filles. Il faudra s'en méfier tout le long du récit.

     

     

    Les personnages secondaires sont assez peu présents.

     

     

    L'écriture est simple, fluide et efficace. Les chapitres sont cours et apporte du dynamisme à l'histoire.

     

     

    La couverture est juste magnifique, tout en délicatesse.

     

     

    Des petits bémols : l'histoire a parfois tendance à tourner "en rond". Les situations que vivent les personnages se répètent un peu, ce qui peut provoquer de la lassitude à certains moments.

     

     

    L'héroïne est assez "girouette", surtout en ce qui concerne sa vie amoureuse.

     

     

    La fin est bien. On ne sait pas trop sur ce que peut nous réserver la suite.

     

     

    Encore une fois, je remercie Rebelle pour la découverte.

     

     

    Extrait : (choix : quand Magali est dans se pensées et que Paula la ramène sur terre) 

    "— Mag.
    Magali était perdue dans ses pensées et elle rêvait.
    — Mag.
    Toujours aucune réaction. Paula l’appela plus fort.
    — Magalie, se fâcha-t-elle.
    — Oui ? répondit-elle, un peu dérangée dans ses rêveries.
    — La table 5.
    — Quoi, la table 5.
    — Je te signale que tu es serveuse et la table 5 te réclame.
    — Ah ça va, j’y vais.
    — Mais qu’est-ce qui t’arrive ? Tu regardes quoi ?
    — Rien."

     

     

    On adore : Les personnages, l'écriture, la couverture, la fin.  

    On regrette : Les situations que se répètent.


  •  

    Les élus

    Tome 2 : La légende céleste

    Inès LB

     

     

    Les élus, tome 2, d'Inès LB

     

     

     

    Titre en VO : La légende céleste

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 389

    Editeur : Auto édition sur Amazon

    Site de l’éditeur : https://www.amazon.fr/

    ISBN : Aucun (format Kindle)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/Inès-Lb-253609681484371/ (page facebook de l'auteur)

    Ma note : 7,5/10

    Publique conseillé : Plutôt féminin

    Quatrième de couverture :

    Eileen vient d'avoir seize ans. Après une première année de Seconde au cours de laquelle elle a découvert qu'elle était une Élue, a rencontré son ange gardien et a dû combattre deux Ombres aussi puissantes que terrifiantes, elle n'aspire plus qu'à une seule chose : qu'on la laisse tranquille avec son ange gardien ! Malheureusement, les choses ne sont pas toujours aussi simples. La rentrée approche et cette nouvelle année promet d'être riche en émotions : une nouvelle vie dans une nouvelle maison, des entraînements intensifs avec Ange, la découverte - enfin ! - du Monde Céleste, des sorties entre amis, des rires, des larmes et... une Légende.

    Eileen parviendra-t-elle à garder secrète sa relation avec son ange gardien ? Quel sombre secret les menace ? L'amour sera-t-il plus fort que la haine ?

     

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je remercie Inès LB pour cette suite, qui bien qu'elle soit sortie quelques années plus tard vaut le coup !

     

     

    Je ne ferais pas de résumé, car la quatrième de couverture est déjà bien assez longue.

     

    Les personnages sont attachants.

     

    Eileen est une jeune fille qui sait ce qu'elle veut, même si elle a parfois tendance à se laisser aller quand quelque chose ne va pas.

    Je trouve quand même, qu'elle accepte un peu trop "facilement" les événements qui se déroulent.

     

     

    Awen, sa meilleure amie est fleur bleue. C'est l'archétype de la meilleure amie -toujours là pour eux et petits conseils en tous genres-. Elle est jalouse dès qu'une camarade s'approche un peu trop de son petit-ami, quitte à en devenir insupportable.

     

     

    Kinnie est un peu effacée par rapport aux deux autres. On n'en apprend très peu sur elle, dommage !

     

     

    Ange, Roman et Aedan, les trois garçons du groupe sont des anges très protecteurs envers leurs amies. Ils ont chacun un caractère bien précis.

     

     

    Les autres personnages secondaires sont comme dans le premier tome, très peu présents.

     

     

    Cette fois-ci, nous allons découvrir davantage le monde des anges, leurs us et coutumes, leur univers tout simplement. Je dois dire que j'ai bien aimée cette immersion.

     

     

    L'écriture est toujours aussi agréable et fluide, sans réel "temps de pause".

     

     

    Par contre, petit bémol, les histoires d'amour prennent vraiment beaucoup de place par rapport à l'intrigue et notamment par rapport à la Légende céleste.

     

     

    La fin est intrigante...

     

     

    Je remercie encore une fois Inès LB pour cette suite et j'ai hâte de pouvoir lire le tome 3 !

     

     

    Extrait : (choix : la meilleure arme...)

    "La nature m'avait toujours donné les armes pour me défendre et mener à bien ma mission, et ces armes, aujourd'hui, c'étaient mes amis. "

     

     

    On adore : Les personnages, l'écriture, l'univers, la fin.

    On regrette : Kinnie qui n'est pas assez développée, les histoires amoureuses qui prennent de la place.

     

    Chronique du tome 1


  •  

    Did I Mention I Love You ?

    Tome 1

    Estelle Maskame 

     

     

    Did I mention I Love You ?, tome 1 d'Estelle Maskame

     

      

    Titre en VO : Did I mention I love you ? 

    Année de la première publication (France) : 2016 

    Nombre de pages : 412 

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : https://www.pocketjeunesse.fr/ 

    ISBN : 978-2-823-84341-5 (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.estellemaskame.com/

    Ma note : 6/10 

    Public conseillé : Public féminin à partir de 16 ans 

    Quatrième de couverture :  

    Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier à refait sa vie...Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad boy : séducteur, égocentrique, violent...

     

    Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

     

     

    Mon avis :  

    J'étais très impatiente de lire ce roman, du fait des bons avis à son sujet et je dois dire que je suis un peu "déçue". 

    Je pense que le résumé est assez révélateur, donc je n'en dirai pas plus.

     

     

    Eden est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal. Elle cultive une grande rancœur vis-à-vis de son père, Dave, qui l'a abandonnée avec sa mère et qui ne donne plus de nouvelles depuis 3 ans. Passionnée de course à pied, elle va avoir du mal à se faire à ces "vacances".

     

     

    Dave, son père est un homme égocentrique qui ne pense qu'à lui et qui a tendance à s'énerver pour pas grand-chose, notamment avec Tyler, un de ses beau-fils.

     

     

    Tyler a 17 ans. Il est colérique, "fais ce qu'il veut, quand il veut" et n'a pas un comportement des plus chaste. Malgré tout, il sait se montrer attentionné envers ses frères et cache un lourd secret.

      

    Jamie et Chase, les deux autres demi-frères d'Eden ne sont pas très présents.

     

     

    Rachael, Jake, Meghan et Tiffany, les amis d'Eden sont des jeunes qui aiment faire la fête.

     

     

    L'écriture de l'auteur est simple, ne fait pas dans le compliqué mais cela permet de passer un bon moment.

     

     

    Elle aborde des sujets de société -l'adolescence, l'alcool, la drogue, les soirées, la relation difficile entre des parents et leurs enfants...

     

     

    Malgré tout, je trouve que la romance prend trop de temps à se mettre en place. Mais, je lirai quand même la suite avec plaisir !

     

     

    Extrait : (choix : c'est bien vrai !) 

    "Le shopping est le pire passe-temps qui puisse exister sur terre, sauf quand ça consiste à écumer les rayons d'une librairie."

     

     

    On adore : Les personnages, l'écriture, les sujets abordés. 

    On regrette : La romance longue à se mettre en place.

     


  • Rose soie

    Camille Adler

    Rose soie, Camille Adler

     

    Titre en VO : Rose soie 

    Année de la première publication (France) : 2014

    Nombre de pages : 282

    Editeur : Milady

    Site de l’éditeur : http://www.milady.fr/auteurs/view/camille-adler

    ISBN : 978-2-8205-1858-3 (format Kindle)

    Site de l’auteur : Non trouvé

    Ma note : 7.5/10

    Publique conseillé : féminin à partir de 15-16 ans, avec une certaine connaissance du 19° siècle.

    Quatrième de couverture :

     Paris, 1884. Rose de Saulnay est une jeune femme en avance sur son temps et a un goût immodéré pour la mode, ce que ne manque pas de lui reprocher son mari violent. C'est grâce à sa rencontre avec Alexander Wright, le couturier le plus en vue de la capitale, que Rose trouve le courage de réaliser son rêve : elle ouvre une boutique de confection. C'est le début d'une période à la fois difficile et grisante. Mais la passion qui lie Rose et Alexander se transforme peu à peu en un amour qui ne peut s'exposer au grand jour...

     

    Mon avis : 

    Une lecture mitigée...

    Rose, 22 ans, fan de couture et mariée au marquis de Saulnay. Un jour, elle rencontre Alexander Wright, couturier anglais très apprécié. Et si leur relation pouvait amené de terribles drames ?

     

     

    L'émancipation de la femme est au coeur de ce récit.

    Les personnages sont travaillés. Rose, passionnée de couture, est une femme "bien sous tout rapport". Elle est douce, réservée et soumise comme doivent être les femmes de cette époque.

    Charles de Saulnay, son mari, est un homme détestable. Il s'est marié avec la première femme venue et souhaite plus que tout un héritier, que Rose ne lui donne pas. Il va lui faire connaitre bien des souffrances.

    Louise, la femme de chambre et de compagnie de Rose, est une jeune fille très expressive et qui apprécie plus que tout sa maitresse. Elle va tout faire pour l'aider à s'en sortir.

    Alexander Wright est un homme passionné par son métier de couturier. Très imbu de lui même et de son travail, il n'en reste pas moins un homme de coeur qui sait reconnaitre la valeur du travail, ou celle des sentiments.

     

    L'écriture est appréciable, recherchée, on voit que l'auteur a fait un travail de documentation sur le 19°siècle (us et coutumes, habitudes vestimentaires, manière de s'exprimer,...). On peut voir aussi tout le cheminement qui est fait sur l'émancipation des femmes, jusque là très soumises et tenues par leur devoir conjugal.

    La fin est un peu décevante puisque ce que l'on attend depuis le début n'arrive que dans les toutes dernières phrases.

     

    Extrait : (choix : Un théâtre est-il le reflet du monde ? 

    "Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs."

    On adore : les personnages, l'écriture, le contexte historique.

    On regrette : la fin...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique