• Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi

    Quand nos souvenirs viendront danser

    Virginie Grimaldi

     

    Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi

     

     

    Titre en VO : Quand nos souvenirs viendront danser

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 211

    Editeur : Editions Fayard

    Site de l’éditeur : https://www.fayard.fr/ 

    ISBN : 978-2-21371-438-7 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://virginiegrimaldi.com/ 

    Ma note : 8/10

    Public conseillé : Tout public

    Quatrième de couverture :

    "Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés. Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu'en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu'il va raser l'impasse - nos maisons, nos mémoires, nos vies -, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n'avons plus rien à perdre, et c'est plus excitant qu'une sieste devant Motus". A travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d'amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

     

    Mon avis :

    C’est le deuxième roman de Virginie Grimaldi que je lis. Pour moi, il est un peu « moins bon » que son précédent Il est grand temps de rallumer les étoiles.

     

    Nous suivons un groupe de six octogénaires qui décident de tout faire – même les choses les plus farfelues – pour ne pas que leur quartier et leurs souvenirs disparaissent. Vont-ils y arriver ?

     

    Les personnages sont attachants. Marceline, la protagoniste principale est un peu froide, elle dit « qu’elle a des piquants comme un hérisson ». Elle aime profondément son mari, Anatole.

     

    Joséphine est l’excentrique du groupe. Elle aime faire des choses improbables comme monter sur une grue en justaucorps.

     

    Rosalie a le rêve américain et a souhaité dans sa jeunesse faire carrière à Broadway. Elle fait de la danse. C’est la meilleure amie de Marceline.

     

    Les trois hommes, Anatole, Gustave et Marius ont chacun leur caractère.

    Anatole est gentil, adore sa famille il ne change pas facilement d’avis.

    Gustave, lui, est blagueur et aime détendre l’atmosphère.

    Enfin, Marius est le leader de tout ce petit monde. Il est prêt à tout pour avoir ce qu’il veut.

     

    Grégoire, le petit-fils de Marceline et Anatole est très présent dans l’histoire. Il soutient le projet de ses grands-parents. Il semble faire le lien entre eux et leur fille Corinne, la mère de Grégoire.

    L’écriture de l’autrice est toujours aussi agréable et fluide, les chapitres sont très courts et dynamiques.

    Il y a un système de flash-back entre les années où Marceline nous raconte ses souvenirs. Ce sont ses passages que j’ai le moins apprécié car je me suis un peu emmêlé les pinceaux.

     

    Les thèmes de la vieillesse, de l’amitié et de l’entraide sont à l’honneur. Ils sont bien abordés.

     

    Contrairement au roman précédant, j’ai noté des petites longueurs.

     

    La fin est bien, même si le dénouement est attendu et sans grande surprise.

     

    En bref, une bonne lecture.

     

    Extrait : (choix : la vie est une dance)

    « Finalement, la vie est comme une danse. On entre en scène, on apprend les pas, on se laisse porter, on compte les temps, et on tire sa révérence. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, les thèmes abordés, la fin.

    On regrette : Les petites longueurs et le fait que je me sois perdue dans les années de souvenirs.

                                                                                                       Debo

    « Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens, de Becky AlbertalliBeaux-parents »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :