• Voilà encore un petit post-it, le dernier des vacances... So sad cry

    Du coup, le post it est triste aussi.

    Bonne lecture !

    "Le facteur part sur son chemin, avec sa casquette bleue. On lit ou on se résout à attendre. Attendre le lendemain, attendre encore un jour de plus. Et, à peine certains ont ils un peu de baume au cœur, le ciel crache des obus. Les lettres, tout juste lues, sont déjà des petits morceaux, comme leur destinataire."


    votre commentaire
  • Voilà encore un genre de petit poème : un acrostiche. C'était ma spécialité à un moment, et j'en aie quelques uns, alors autant vous les faire partager. ^^

    Bonne lecture !

    « Ondoyante dans la nuit étoilée,

    Mystérieuse, parcourant les toits,

    Bruits venant d’en bas,

    Rayon de lune éclairant son visage,

    Elle disparait dans une ruelle… »

     

     


    votre commentaire
  • Voilà encore un petit extrait du texte sur la première guerre mondiale. Pas vraiment joyeux, mais celui-là est quand même plus drôle que le précédent.

    Bonne lecture.

    "« Distribution ! » gueule le cuistot. « C’est clair qu’on peut pas dire repas. » pense un soldat en voyant le morceau de pain rassis et le bouillon au goût de terre avec quelques bouts d’une viande douteuse qu’on leur donnait. « Autant se faire cuir les rats qui nous bouffent nos réserves. »"


    votre commentaire
  • En faisant du tri dans mon ordi, j'ai relu un peu des trucs pas récent, et voilà pour vous, une jolie scène romantique. Bonne lecture !

    "On était seul, en balade à cheval, on s’était arrêter après avoir suivit la rivière qui passe à 200m du ranch, à l’ombre d’un arbre isolé. On a laissé boire les chevaux, et on a fais une pause pour discuter, puisqu’il partait le soir même pour Los Angeles. J’ai fini par m’endormir, j’avais très peu dormi la nuit d’avant, j’avais dû rassurer ma sœur. Je me suis réveillé parce que je sentais une caresse sur mon visage. J’ai ouvert les yeux, et il était tout près de moi, un sourire flottant sur ses lèvres et sa main sur ma joue. J’ai sursauté, il a rougis et s’est éloigné précipitamment."


    votre commentaire
  • Tiens, ça fait un bout de temps que je ne suis pas passée vous déposer un petit écrit de moi, alors j'ai farfouiller dans mes documents, et voilà un petit poème. Ça fait un bout de temps que je l'ai fait, et c'est pas mon préféré, mais j'ai envie de vous le mettre quand même.

    Bonne nuit !

    "La lune d'argent dans la nuit noire

    Le doute de l'obscurité

    L'espoir de la lumière

    Les opposés réunis

    Pour ne former qu'un

    Pour former la nuit"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique