• #PLIB2020 : L'arrache-mots, de Judith Bouilloc

    L’arrache-mots

    Judith Bouilloc

     

    #PLIB2020 : L'arrache-mots, de Judith Bouilloc

     

    PODCASThttps://www.youtube.com/watch?v=gu249WhWYq8&feature=youtu.be

     

    Titre en VO : L’arrache-mots

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 280

    Editeur : Editions Hachette

    Site internet du PLIB : https://leplib.fr/ 

    Site de l’éditeur : https://www.hachette.fr/

    ISBN : #ISBN9782016270080 (format kindle)

    Site de l’auteur : http://judithbouilloc.com/ 

    Ma note : 9/10

    Public conseillé : Jeunes adultes

    Quatrième de couverture :

    La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.
    Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !
    Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

     

    Mon avis :

    Pour le moment, c’est le meilleur livre que j’ai lu pour le PLIB.

    Pour vous laisser la surprise, je ne vous en dirai pas plus sur le résumé.

     

    Les personnages sont attachants. Illiade est une bibliothécaire qui a le pouvoir d’arrache-mots. Elle adore la littérature et plus particulièrement Homère, d’ailleurs son prénom vient de l’œuvre très célèbre de celui-ci.

     

    La grand-mère de la jeune femme, Cassandra a le pouvoir de cracher des flammes. Elle accompagne sa petite-fille dans la capitale, Babel pour la chaperonner avant son mariage. Au début du récit, elle est plus présente que vers la fin.

     

    Adil Tarlyn est le neveu du roi et fiancé d’Illiade. Il est juge. Il est taciturne. Il va progressivement s’attendrir.

     

    Virginia, la sœur aînée de l’héroïne est journaliste et étudiante en droit. Elle adore sa sœur.

     

    Les autres personnages sont très présents dans l’intrigue et ont leurs petits secrets.

     

    L’intrigue est bien menée, il y a des rebondissements et très peu de « temps morts ».

     

    L’écriture de l’auteur est simple mais très efficace. On sent qu’elle aime la littérature et jouer avec les mots. A la fin de chaque chapitre, il y a de petites arabesques. Judith Bouilloc insère des petites notes de bas de page avec des explications très appréciables.

     

    Je trouve que le roman a des ressemblances avec Coeur d’encre de Cornelia Funke dans le sens où les personnages principaux ont le pouvoir des mots avec les livres. Ces ressemblances ne m’ont pas dérangée.

     

    La fin est correcte et clos bien le récit.

     

     

    En résumé, une très bonne lecture !

     

     

    Extrait : (choix : beau passage)

    « La jeune femme avait remarqué que les recueils de poésie avaient des pages plus absorbantes que celles des romans. Ces derniers mois, les poèmes avaient aspiré son chagrin. »

     

     

    J'ai aimé : Les personnages, l’écriture, l’intrigue, la fin.

    Je n'ai pas aimé : Peut-être le fait que la grand-mère est moins présente au fil de l’histoire.

    #PLIB2020 : L'arrache-mots, de Judith Bouilloc


    Tags Tags : , , , , , , , ,