• Paranoïa, tome 1, de Melissa Bellevigne

     

    Paranoïa

    Tome 1

    Melissa Bellevigne

     

     

    Paranoïa, de Melissa Bellevigne

     

     

     

    Titre en VO : Paranoïa 

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 314 

    Editeur : Hachette, collection Black Moon 

    Site de l’éditeur : http://www.lecture-academy.com/ 

    ISBN :978-2-01-39423-3 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.goldenwendy.com/ (blog de l'auteur) 

    Ma note : 6,5/10 

    Publique conseillé : Adolescents à partir du lycée  

    Quatrième de couverture :  

    Lisa Hernest, psychiatre spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l'institut Saint-Vincent. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, vingt ans et enceinte de cinq mois, internée pour paranoïa et hallucinations. 

    Dès leur première entrevue, Judy fait preuve d'une lucidité et d'un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions. 

    Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence d'un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours.

    Progressivement, Lisa l'experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. 

    A mesure que les mois passent et que la date de l'accouchement approche, la vérité paraît s'éloigner.

     

    Mon avis :  

    Etant donné que le résumé est assez long, je n'en ferais pas.

      

    Les personnages sont assez complexes à cerner.

     

     

    Lisa, une psychiatre renommée s'occupe de patients dont le cas est difficile. Elle arrive, en général à cerner la personnalité des gens. 

    Lisa va voir ses certitudes être chamboulées à cause de Judy et va se remettre en question notamment sur sa vie - amoureuse, son envie de fonder une famille, au niveau professionnel -.

     

     

    Judy, 20 ans, souffre de paranoïa et d'hallucinations depuis son plus jeune âge. Elle croit qu'elle a un ami imaginaire, Alwyn, qui la suit depuis toujours. Sa famille la pense folle. La jeune femme fait tout pour qu'Alwyn ne vienne pas la déranger et la perturber.

     

     

    Alwyn, "l'ami imaginaire" de Judy est un jeune homme est surprotecteur. Il parle un peu de manière vieillotte et semble avoir une "mission" à accomplir.

     

     

    L'écriture de l'auteur est pas mal. Le vocabulaire et la tournure des phrases sont recherchés. 

    Elle développe de manière simple mais complète la psychologie de ses personnages.

     

     

    La capitale londonienne, Londres - non, sans blague, on ne le savait pas ! - est assez présente et la quasi totalité de l'intrigue se passe là-bas. On sent tout l'attachement que l'auteur à pour cette ville. Les thèmes de la maternité, de la famille, des racines familiales sont récurrents tout au long du récit.

     

     

    Il y a une alternance de ponts de vue entre Lisa, pendant les séances avec Judy où elle essaye de comprendre son "histoire", puis des passages avec la jeune femme, où celle-ci nous raconte sa vie sous forme de flash-back avant qu'elle ne soit internée dans la clinique psychiatrique.

     

     

    Malgré tout, j'ai trouvée que les passages avec Judy étaient plus approfondis que ceux avec Lisa. Il y a eu aussi quelques longueurs à certains moments. Judy, dans ses passages narratifs nous relate plus sa vie en "cohabitation" et sa relation avec Alwyn, ce qui est dommage.

     

     

    La fin... Je ne sais pas quoi dire dessus, à part qu'elle est déroutante. 

    Je vous le conseille ? Pour une fois, je ne vous dis pas "oui" ou "non", à vous de voir !

     

     

    Extrait : (choix : l'énigme de Judy ?) 

    "Ne fait pas cette tête, Alwyn, tu es l’énigme de ma vie. (...) Si j'arrive à savoir qui tu es, je saurai aussi qui je suis. "

     

     

    On adore : Les personnages, le côté psychologique, l'alternance de point de vue, le fait que l'on parle d Londres. 

    On regrette : Les longueurs, le fait que Lisa soit moins mise en avant que Judy, peut-être la fin.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :