• Nevermoor, tome 1, de Jessica Townsend

     

    Nevermoor

    Tome 1 : Les défis de Morrigane Crow

    Jessica Townsend 

     

     

    Nevermoor, tome 1, de Jessica Townsend

     

      

    Titre en VO : Nevermoor : The Trials of Morrigane Crow 

    Année de la première publication (France) : 2018 

    Nombre de pages : 472

    Editeur : Pocket jeunesse 

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/pocket-jeunesse/18

    ISBN : 978-2-823-86049-8 (format kindle) 

    Site de l’auteur : Pas trouvé 

    Ma note : 8/10 

    Public conseillé : Adolescents entre 11-15 ans

    Quatrième de couverture :

    Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
    1. Elle est maudite.
    2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
    Son cercueil l'attend.
    Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l'emmène dans le royaume magique de Nevermoor...

     

     

    Mon avis :  

    Je dois dire que ce premier tome m'a largement intrigué. 

    Morrigane est destinée à mourir le jour de ses 11 ans. Elle va être sauvée in extremis et va atterrir dans l'univers magique de Nevermoor. Elle va devoir accomplir des épreuves pour rentrer dans une société secrète. Va-elle y arriver ?

     

     

    Les personnages sont attachants. 

    Morrigane est une jeune fille qui a du caractère. Victime d'une malédiction, elle va découvrir le monde de Nevermoor qui lui réserve bien des surprises. Elle est loyale et a toujours peur de mal s'y prendre.

     

     

    Jupiter Nord, son mécène est un membre de la société Wundrous - l'élite de la société de Nevermoor -. Il cache des choses à l'héroïne. Il se comporte un peu comme un "père qu'elle n'a pas vraiment eu" pour elle.

     

     

    Fenestra est une Magnifichatte - une chatte qui parle - avec un sacré tempérament. Elle semble ne pas trop aimer Morrigane mais son comportement va changer au fil des pages.

     

     

    Noelle est l'ennemie de la jeune fille. Elle est hautaine et veut mettre tout le monde plus bas que terre.

     

     

    Hawthorne est le meilleur ami de Morrigane. Toujours enclin à faire des bêtises, il apporte son aide et sa bonne humeur quand il le faut.

     

     

    Le Wundereur est le méchant de l'intrigue. Homme ou chose, on ne sait pas trop ce que c'est.

     

     

    L'écriture est simple mais efficace. 

    A chaque début de chapitre, il y a des illustrations. Ils sont assez longs pour la plupart.

     

     

    L'univers m'a fait penser en quelques points à celui d'Harry Potter mais il y a quand même des différences.

     

     

    J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire mais une fois que l'on est à Nevermoor, on ne peut plus le lâcher !

     

     

    La couverture est juste sublime. 

    La fin donne très envie de connaître la suite !

     

     

    En résumé, une très bonne découverte ! 

     

      

    Extrait : (choix : les chats aiment les sardines) 

    "– Fen ?
    – Quoi ?
    – T’as une haleine de sardine.
    – Bah ouais. Je suis un chat.
    – Et maintenant mon visage sent la sardine.
    – Je m’en fiche. Je suis un chat."

     

     

    On adore : Les personnages, l'univers, l'écriture, la couverture, la fin. 

    On regrette : Des difficultés pour rentrer dans l'histoire.

     

     

                                                                                                                        Debo

    « La liste de mes envies, de Grégoire DelacourtJe voudrais que tu me rappelles, de Christophe Morice »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :