• Lou, tome 1, de Julien Neel

    Lou, tome 1

    Journal infime

    De Julien Neel

     

     

     

     

    Titre en VO : Lou, journal infime

    Année de la première publication : 2004

    Nombre de pages : 48

    Editeur : Glénat

    Site de l’éditeur : http://www.glenat.com/ 

    ISBN : 978-2-7234-4275-6

    Site de l’auteur : http://blogdejulienneel.blogspot.com/ 

    Ma note : 8

    Publique conseillé : Tout publique.

    Quatrième de couverture :

     

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      Mon avis :

    Lou, c’est une jeune fille qui est amoureuse du même gars, Tristan, depuis la maternelle mais n’ose pas lui parler. Elle vit seule avec sa mère car son père a abandonné sa mère à l’annonce de sa grossesse.  On nous raconte sa vie, ses amitiés (sa meilleure amie, c’est Mina), sa relation avec sa mère, ses plans pour trouver un mec à celle-ci, et tout le reste. Bref, sa vie…

     

    Lou est attachante, je la trouve sympathique et drôle. Originale aussi, surtout son style vestimentaire, et dotée d’un sacré caractère. Elle est très complice avec sa mère, vu qu’elle l’a élevé seule.

    Celle-ci est une gameuse, une fana de jeu vidéo, une geek, enfin, vous voyez le genre. Ah oui, et elle est écrivain, mais son livre n’avance pas des masses. Lou essaie de la faire sortir un peu, et elle compte la mettre avec Richard, le nouveau voisin qui porte une peau de mouton. Un gars à la peace and love, je trouve.

    Tristan est un guitariste, ce qui est romantique, mais ça reste un adolescent qui joue à la console.

    Mina a un sale caractère aussi, elle n’est pas la meilleure amie de Lou pour rien.

    Et j’adore le chat ! Il débarque comme ça, ne sert pas à grand-chose, mais je l’aime beaucoup quand même, et puis il est drôle.

     

    L’histoire n’est pas compliquée, ce n’est pas fait pour réfléchir loin de là, c’est ce qui fait de ce livre un livre tout publique, selon moi. On a un côté drôle, avec des scènes clichés qui font toujours rire (l’arrivé de mamie…) et d’autres plus personnelles. Et certains passages ne sont pas fait pour avancés l’histoire mais pour poser des bases sur le passé de Lou, mais c’est bien apporté, alors ça ne pose pas problème.

     

    Contrairement à d’autres BD, les planches de celle-ci se suivent et forment une histoire complète. Je trouve ça sympa d’écrire sous cette forme. Les dessins sont très simples, et surtout colorés. L’auteur compte beaucoup sur les couleurs pour donner l’ambiance. Ça marche, mais je trouve ça un peu enfantin.

    Et vous savez, la partie juste sous la couverture, qu’on utilise jamais dans les livre normaux ? La page de garde si on veut. Et bien dans les BD, elle sert en général. Et ici, l’auteur y a mis une page du journal intime, ce qui est super sympa comme forme, je trouve.

     

    Extrait : (choix : trouver sur le net, et puis ça montre bien l’esprit de la BD)

     

     

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      On adore : La détente, pas de prise de tête, l’ambiance, la simplicité, les passages drôles, …

    On regrette : Le côté trop enfantin des dessins.


    Tags Tags : , , , , , , ,