• Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

     Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate

    Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

     

    Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

     

    Titre en VO : The guernesey literary and potato peel pie society

    Année de la première publication (en France) : 2009

    Nombre de pages : 410

    Editeur : Editions 10/18, Collection Domaine étranger

    Site de l’éditeur : https://www.lisez.com/1018/16 

    ISBN : 978-2-264-05351-0 (format papier)

    Site de l’auteur : non trouvé 

    Ma note : 9/10

    Public conseillé : je dirais que c'est assez tout public. Peut-être que les plus jeunes ne comprendront pas tout cependant.

    Quatrième de couverture : 

    1946, alors que les britanniques soignent leurs blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d'inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d'un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d'un nouveau roman vient peut-être de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d'une nouvelle vie... 

     

    Mon avis 

    Il s'agit là d'un livre que l'on m'a prêté il y a un moment et qu'il était temps que je lise. Et je n'ai pas été déçue.
     
    C'est donc l'histoire de Juliet, écrivaine qui vient de publier son premier livre. Il s'agit de la compilation des petits articles qu'elle a écrit pendant la guerre pour faire rire les anglais, pour, comme elle dit, rendre l'insupportable supportable. Mais maintenant, elle cherche un nouveau roman à écrire, et l'idée ne lui vient pas.
    Le hasard fait qu'un de ses anciens livres s'est retrouvé à Guernesey, et que son propriétaire actuel la contacte pour en savoir plus sur l'auteur. C'est par ce biais qu'elle va rencontrer le cercle littéraire de Guernesey. Pourquoi amateurs d'épluchures de patates ? Et bien, je vous laisse lire pour le découvrir !
    En tout cas, ça va permettre à Juliet de faire plein de rencontres. Et peut-être plus que ça, qui sait ?
    Voilà pour l'histoire.
     
    Les personnages sont nombreux, et très agréables à découvrir.
    Il y a Juliet, bien entendu, puisque c'est sa correspondance qu'on lit tout au long du livre. Une femme forte, avec du caractère, et honnête. Une femme passionnée, aussi. De livre et de littérature, évidemment, mais aussi passionnée dans la vie. J'ai apprécié la découvrir, et suivre ses relations, son histoire, son évolution.
    Il y a Sidney Stark, éditeur et ami très proche de Juliet. Un homme plus sage qu'elle, qui sait la tempérer. Assidu au travail aussi. Un ami sincère.
    Il y a Dawsey Adams, le premier membre du cercle littéraire de Guernesey à avoir une correspondance avec Juliet. Un simple proche à la base. Un homme bon, discret, qui inspire la confiance.
    Il y a aussi Isola Pribby, une femme assez excentrique, mais absolument adorable de gentillesse. Elle aime apprendre de nouvelles choses, découvrir, même si elle accorde parfois trop d'importance et de vérité à ses nouvelles connaissances. Elle sera une amie sincère pour Juliet.
    Et il y a foule d'autres personnages avec lesquels Juliet correspond. Amelia, Susan, Sophie, Eben,...
    Mais il y a aussi Elisabeth. Une femme forte, de caractère, que l'on découvre à travers la correspondance de ce livre, qui y est central sans y prendre part. J'ai apprécié faire sa connaissance de cette façon. Il y a aussi Kit, sa fille, qui est très présente, adorable et intelligente pour son âge (dû au fait qu'elle a grandit pendant la guerre?).
    Des personnages tous très attachants, avec lesquels on prend plaisir à faire connaissance au travers de leurs lettres.
     
    Le côté correspondance m'a plu. J'aime cette façon intime de rentrer dans l'histoire et de connaître les personnages. Les romans épistolaires me plaisent toujours en général. Celui là est très bien écrit. On a la correspondance de Juliet, non pas uniquement avec une seule personne mais avec tout son entourage, et je trouve cette façon d'apprendre à connaître les personnages très particulière, et appréciable.
     
    Le contexte aussi m'a beaucoup plu. On est après la seconde guerre mondiale. Donc forcément, on en parle beaucoup, ça a un très fort impact sur l'histoire. Mais le regard qui y est porté est différent de celui des romans qui se passent pendant. En effet, il y a le côté rétrospective sur les événements qui permet de voir ça différemment. J'ai bien aimé cette façon de voir les choses.
     
    On parle également beaucoup de littérature et d'amour de la lecture. C'est un sujet central. Et par lequel je me suis sentie concernée et touchée. Donc c'est un point que j'ai apprécié.
     
    Le style est très agréable à lire, le côté épistolaire rend ce style très vivant. C'est intimiste avec les personnages, on se sent proche d'eux, comme si leurs lettres nous étaient adressées. Ça se lit vite, tout seul (moins de deux jours pour les plus de 400 pages du livre). On est plongé dedans, et on n'a pas envie d'en sortir.
     
    En bref, une lecture que j'ai beaucoup apprécié, sur tous les points. On n'est pas très loin du coup de cœur. 

    Extrait : (choix : Parce que cette idée me plait.)

    "Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey. Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal."

     

    On adore : le côté intime permis par le roman épistolaire, l'histoire, les personnages attachants, le contexte historique.

    On regrette :  Que ce ne soit pas un coup de cœur

    Jiji


    Tags Tags : , , , , , , ,