• Le cercle des confidentes, tome 1 de Jennifer McGowan

    Le cercle des confidentes

    Tome 1 : Lady Megan

    Jennifer McGowan 

    Le cercle des confidentes, tome 1 de Jennifer McGowan

     

    Titre en VO : Maid of Secrets

    Année de la première publication (France) : 2013

    Nombre de pages : 430

    Editeur : Milan, collection Macadam

    Site de l’éditeur : http://www.editionsmilan.com/ 

    ISBN : 978-2-7459-6573-8 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.jennifermcgowan.com/ 

    Ma note : 7/10

    Publique conseillé : Filles et garçons à partir de 15/16 ans.

    Quatrième de couverture :

    Elles sont cinq.

    Cinq jeunes femmes

    aux talents extraordinaires.

    Cinq espionnes de la reine

    Elisabeth 1ère d’Angleterre.

    Elles sont ses yeux, ses oreilles.

    Chacune est unique.

    Voici l’histoire de la première

    d’entre elles, lady Megan…

     

    Mon avis :

    J’ai enfin lu ce premier tome après l’avoir reçue à noël dernier. Nous avons pour héroïne Megan, une jeune comédienne et voleuse de 17 ans. La jeune fille a été élevée par son grand-père, mort depuis peu et qui était le responsable d’une troupe de comédie. Un jour, Megan est prise par la garde de la reine Elisabeth 1ère et sa vie va changer à tout jamais…

    Les personnages sont très creusés. Megan est très débrouillarde et sait se sortir de situations quelques peu désespéré. Elle a du répondant et ne se laisse pas faire.

    Béatrice, une des filles qu’elle côtoie au château, est la pimbêche de service. Elle a conscience de son charme et sait l’utiliser quant il faut. Jane, une autre résidente du palais royal est rusé, appelé la « fine lame », elle est très doué au combat.

    Sophia possède le don de prédire l’avenir. Elle est la plus froussarde du groupe

    Anna, l’érudite est très doué pour les langues étrangères et déchiffrer les manuscrits.

    Sir William – ou Cecil – est le ministre et le « professeur » des jeunes femmes. Il leur apprend leur métier de « confidente » qui consiste à espionner pour le compte de la reine.

     

    Ce livre historique se passe à Londres au 16ème siècle. L’auteur a fait énormément de recherches, son univers est très fouillé. Je pense que, pour le lire il faut tout de même avoir pas mal de références.

     

    L’écriture est fluide et agréable. Les chapitres sont assez longs.

    L’objet-livre est très travaillé, merci aux éditions Milan.

     

    Malgré tout, je trouve que l’action est un peu longue à se mettre en place.

    La fin donne envie de connaître la suite

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « L'avenir s'annonçait tel que je l'avais espéré et j'étais au faîte de mes capacités : rusée, adroite et -à ma manière -merveilleusement libre. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’univers fouillé, l’objet-livre.

    On regrette : Que l’action mette du temps à venir.

    « 5 Seconds of SummerAnna et le french kiss de Stephanie Perkins »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :