• La vie, la mort, la vie, d'Erik Orsenna

    La vie, la mort, la vie :

    Louis Pasteur 1822-1895

    Erik Orsenna 

    La vie, la mort, la vie, d'Erik Orsenna

     

    Titre en VO : La vie, la mort, la vie : Louis Pasteur 1822-1895

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 184

    Editeur : fayard

    Site de l’éditeur : http://www.fayard.fr/

    ISBN : 978-2-213-68260-0 (format normal) 

    Site de l’auteur : http://www.erik-orsenna.com/

    Ma note : 9/10 

    Publique conseillé : Ce qui s'intéresse à la science, mais aussi tous les autres curieux qui n'y connaissent rien !  

    Quatrième de couverture :

    Treize années durant, chaque jeudi après-midi, l'Académie française m'a offert le privilège d'avoir comme voisin le Prix Nobel de médecine, François Jacob.
    Comme deux potaches, nous bavardions. Mon ignorance abyssale en biologie l'accablait.
    C'est lui qui m'a donné l'idée de ce livre : "Puisque, par on ne sait quel désolant hasard, tu occupes le fauteuil de Pasteur, plonge-toi dans son existence, tu seras bien obligé d'apprendre un peu !"
    Voici, racontés par un ignorant qui se soigne, quelques-uns des principaux mécanismes de la vie.
    Voici mises à jour les manigances des microbes, voici dévoilés les sortilèges de la fermentation, voici l'aventure des vaccinations. Voici, bien sûr, la guerre victorieuse contre la rage.
    Voici Marie : plus qu'une épouse, une complice, une organisatrice, une alliée dans tous les combats.
    Voici un père qui a vu trois de ses filles emportées par la maladie à deux ans, neuf ans et douze ans. La mort ne lui aura jamais pardonné d'avoir tant fait progresser la vie.
    Dans ce XIXe siècle assoiffé de connaissances, voici LE savant.

      

    Mon avis :  

    Un livre qui vaut le coup.

    Il s'agit d'une biographie de Louis Pasteur.

    Vous me direz, ce n'est pas dans mon style de livre habituel. Mais comme il m'a été offert et que je n'avais pas vraiment d'autre chose à lire sous la main, je l'ai commencé de suite. Et voilà le résultat, quasi coup de cœur ! 

    Et c'est franchement très bien raconté et très intéressant. On s'intéresse autant à l'homme qu'à ses travaux. On apprend beaucoup de choses.

    Et l'énorme avantage, c'est que c'est raconté de manière très simple, car c'est un homme qui n'y connaissait en fait rien en biologie qui a écrit ce livre.

    Bon, je n'ai vraiment pas grand chose à dire, si ce n'est que je le recommande, car on apprend vraiment beaucoup de choses (par exemple, qui savait que la pasteurisation tel qu'on la connaît pour le lait était à l'origine créée et utilisée pour le vin ?).

     

    Extrait : (choix : courage à tous les élèves dépités de leur notes, prenez exemple sur Pasteur, qui n'était pas forcément meilleur que vous !)

    "D'abord élève médiocre, Louis se réveille peu à peu. Certains parents, dépités par les résultats pitoyables de leurs rejetons, apprendront sans déplaisir que Pasteur fut recalé à sa première tentative pour décrocher le baccalauréat ès sciences mathématiques.
    Ce diplôme était exigé pour présenter les grands concours. Ne t'en fais pas, mon fils, ma fille. Seulement, n'oublie pas que Pasteur, lui, s'est obstiné. Dépourvu de dons particuliers, il s'acharne. Surtout en mathématiques qui, décidément, lui "dessèchent le cœur."

     

    On adore : La façon simple dont c'est racontez, la mine d'information, sur l'homme comme sur ses travaux, et en fait, on adore tout.

    On regrette : Rien.

    « Le Mur de l'humiliationStage Dive, tome 2 : play, de Kylie Scott »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :