• La complainte des landes perdues, cycle 1, Rosinski et Dufaux

    La complainte des landes perdues

    Cycle 1

    Jean Dufaux  (scénariste)

    Rosinski Grzegorz (dessinateur)

        

           

    Titre en VO : La complainte des landes perdues

    Année de la première publication (en France) : 1993 (tome 1 Sioban), 1994 (tome 2 Blackmore), 1996 (tome 3 Dame Gerfaut), 1998 (tome 4 Kyle of Klanach)

    Nombre de pages : entre 50 et 60 par tome

    Editeur : Dargaud

    Site de l’éditeur : http://www.dargaud.com/

    ISBN : 2-87129-071-7 (Sioban) 2-87129-078-4 (Blackmore) 2-87129-100-4 (dame Gerfaut) 2-87129-169-1 (Kyle of Klanach)

    Site de l’auteur : Non trouvé.

    Ma note : 6,5/10

    Publique conseillé : à partir de 15-16 ans

     

    Mon avis :

    Voilà une série de BD pas mal !

    Dans un univers moyenâgeux, des histoires de familles, d’héritage, de fils non reconnu, de fille trop jeune pour le trône,…

    Sioban est donc une princesse sans royaume, son père est mort en essayant de combattre pour récupérer un trône qui lui revient de droit mais que quelqu’un d’autre occupe.

    Si la base est simple et peu originale, les détailles sont plus complexe. Je ne vais pas vous les exposer, puisque je tiens à vous ménager des surprises quand même.

     

    Les personnages sont là pour l’histoire, ne sont pas très creusés au niveau caractère (ce sont des BD), mais leur histoire personnelle l’est, pour notre plus grand plaisir).

    Je ne prendrais pas la peine de trop en dire, puisque se serait en révélé beaucoup.

    Juste vous dire que les titres des quatre tomes correspondent à un personnage important du tome en question.

    Sioban pour le tome 1, la princesse sans royaume (elle sera le personnage principale de tout le cycle) jolie et à fort caractère.

    Blackmore (tome 2) est un antagoniste comme je les aime, retord, surprenant, avec des facettes cachées.

    Dame Garfaut (tome 3) est dans le genre de Blackmore. Retorse et cruelle.

    Kyle of Klanach (tome 4) n’est pas assez présent à mon goût, mais il est assez impulsif je pense.

    Sinon, comme personnage important, je ne peux pas passer à côté de Seamus, le mystérieux guerrier du pardon, un genre de sage.

     

    On joue sur les mythes et légendes, dans une atmosphère plutôt sombre et une ambiance moyenâgeuse, j’aime beaucoup.

    Les dessins sont simple et bien fait, avec des jeux d’ombres. Les couleurs de chaque personnage représentent bien le personnage en question.

     

     

    Extrait : (choix : trouvé sur le net)

    La complainte des landes perdues, cycle 1, Rosinski et Dufaux

     

     

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    On adore : L’atmosphère, l’ambiance, la complexité des détails.

    On regrette : Je ne vois pas. J’ai dit quoi de négatif ?

    « Charity VanceLéna et la vraie vie, Yaël Hassan »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :