• La bulle de Jade, d'Elsa Carat

    La bulle de Jade

    Elsa Carat

     

    La bulle de Jade, d'Elsa Carat

     

     

    Titre en VO : La bulle de Jade

    Année de la première publication (France) : 2019

    Nombre de pages : 280

    Editeur : Editions Déliées

    Site de l’éditeur : https://www.editions-deliees.fr/

    ISBN : 979-10-257-4584-7 (format kindle)

    Site de l’auteur : https://www.facebook.com/elsacaratauteur (page facebook de l’auteur)

    Ma note : 5/10

    Public conseillé : Tout public

    Quatrième de couverture :

    Laura est divorcée et mère de Jade, 8 ans. Très protectrice envers sa fille, son Aspergirl comme elle l'appelle, Laura a du mal à laisser entrer de nouvelles personnes dans leur vie. Pourtant, Fabien ne lui donne pas vraiment le choix : il débarque dans son quotidien comme une tornade ! Il y a aussi Sophie, jeune coiffeuse qui manque de confiance en elle et rêve du grand amour, et Véronique qui n'a jamais eu d'enfants, et hésite vraiment à flirter avec un gentleman sexagénaire rencontré au marché. Trois femmes, trois générations, trois vies entrelacées qui nous ouvrent les yeux, les oreilles et le cœur !

     

    Mon avis :

    Je dois dire que j’ai été assez déçue par cette lecture.

    Le résumé étant assez parlant, je n’en dirai pas plus.

     

    Les personnages sont attachants.

    Jade a 8 ans et a le syndrome d’Asperger (une forme d’autisme). Elle a des difficultés dans les relations sociales et à des particularités sensorielles, notamment une grande sensibilité auditive. A côté de cela, elle est très sérieuse.

     

    Sa mère, Laura est très protectrice envers sa fille. Elle est la présidente d’une association sur l’autisme. Elle ne laisse personne « entrer dans la bulle ». Elle ne prend pas beaucoup de temps pour elle.

     

    Véronique qui aide à l’association est une dame sexagénaire qui n’a pas pu avoir d’enfant. C’est une femme forte et bienveillante. Elle discute sur le marché avec Gilles. Entre eux, va se nouer une amitié qui peut évoluer.

     

    Sophie est une jeune coiffeuse qui enchaîne les histoires d’amour sans lendemain. Elle a conscience de ses atouts physiques. Petit à petit, elle va changer et peut-être trouver l’amour.

     

    Fabien est un jeune homme qui est maître-nageur. Il va rencontrer Laura lors d’un événement qui ne va pas le laisser indifférent.

    Il va essayer de rentrer dans la vie de la jeune femme mais lui laissera-elle de la place ?

     

    L’écriture est agréable et simple. Les chapitres alternent entre Laura, Sophie et Véronique. Chacune nous raconte un petit morceau de ce qui se passe dans sa vie. Les chapitres sont courts, ce qui apporte du dynamisme au récit.

     

    La fin est correcte mais sans plus.

     

    Par contre, j’ai trouvé que le thème de l’autisme était mal exploité. En effet, pour donner un exemple, alors que sa fille a beaucoup de mal avec les sonorités trop fortes, Laura met la musique à fons dans sa voiture pour couvrir les bruits du moteur. J’ai trouvé cela étrange… De plus, j’ai trouvé que l’autrice était peut-être « trop instantes » sur les difficultés que rencontraient Jade et sa mère au quotidien. Il est tout à fait normal et important d’en parler, je suis tout à fait d’accord mais peut-être pas à toutes les phrases.

     

    En résumé, une lecture mitigée malgré tout je vous la conseille si vous voulez vous renseigner sur le sujet.

     

    Extrait : (choix : au hasard)

    « Le syndrome Asperger. De toutes les démonstrations d’autisme connues, celle-ci n’était pas la pire. Loin de là. Mais cela allait tout chambouler, nécessiter une attention toute particulière, un aménagement de notre quotidien familial à la maison et à l’école aussi. Le plus troublant était le caractère irrémédiable et pérenne du diagnostic. On devrait apprendre à faire avec la différence de Jade toute notre vie, mais on s’en sortirait. »

     

    On adore : Les personnages, l’écriture, l’alternance des chapitres, la fin.

    On regrette : Comment est abordé le sujet de l’autisme et plus particulièrement le syndrome d’Asperger.

                                                                                                       Debo

    « Noël à Snow Falls#PLIB2020 : Les 20 livres sélectionnés »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :