• Juno

    Juno

     

    Juno

     

     

    Réalisateur : Jason Reitman

    Scénariste : Diablo Cody

    Acteurs principaux :

    *Ellen Page dans le rôle de Juno MacGuff,

    *Michael Cera dans le rôle de Paulie Bleeker

    *Jennifer Garner dans le rôle de Vanessa Loring

    *Jason Bateman dans le rôle de Mark Loring

    *Allison Janney dans le rôle de Bren MacGuff

    *J.K Simmons dans le rôle de Mac MacGuff

    *Olivia Thirlby dans le rôle de Leah

    Bande annonce :

    https://www.youtube.com/watch?v=AmxRRK0Dxvo 

    Durée : 1h31

    Date de sortie : 6 février 2008

    Ma note : 8/10

    Publique conseillé : à partir de 10 ans (en dessous, je ne suis pas sûre que tout soit bien compris)

    Résumé :

    Juno, 16 ans, en première, tombe enceinte.

    Que faire du bébé ? Hors de question de le garder, ce n’est même pas une option. Avorter ? Et le tuer. Non plus. Reste l’option adoption.

     

    Mon avis :

    C’est bien tourné. Un film avec ce sujet, je ne m’attendais pas à ça (pas que je m’attendais à quelque chose en particulier, remarque).

     

    Juno MacGuff, c’est la fille un peu décalée et dégingandée, le garçon manqué, avec son sens de l’humour particulier et son ton un peu sarcastique. Petite à queue de cheval. Je me suis prise d’affection pour elle et sa spontanéité, dés le départ.

    Elle vit avec son père, Mac MacGuff, sa belle-mère, Bren MacGuff, et sa demi-sœur, Liberty Bell. Un père cool, compréhensif, qui aime beaucoup sa fille et voudrait la protéger, mais la laisse grandir par elle-même, en la soutenant et la conseillant au besoin. Une belle mère qui pourrait être sa mère, vu que Juno ne voit jamais celle-ci et s’entend bien avec Bren.

    On a la meilleure amie, Leah. Excentrique, délirante, elle m’a fait rire.

    Et on a aussi Paulie Bleeker, le père du bébé. Un mec mignon, timide, un air un peu maladroit et hésitant qui le rend charmant.

    Les parents adoptifs, ce sont Marc et Vanessa Loring. Des bourgeois. Marc est compositeur (« Plutôt commerciale. — Genre quoi ? — Pour les pubs. »). Vanessa, on ne se sait pas ce qu’elle fait comme métier. Par contre, ça se voit, elle rêve d’un bébé, qu’elle ne peut malheureusement pas avoir. Je dois avouer qu’elle, elle m’a fait tiquer. Ses réactions face à Juno, surtout. Je la trouvais bizarre au début.

    Voilà un peu le casting.

     

    Juno se cache peut-être sous une ado un peu rebelle, mais c’est comme n’importe quelle ado, une fille qui se cherche. Et elle va devoir grandir. On la voit donc évoluer. Et apprendre la vie, et aussi un peu l’amour.

     

    Sinon, je dirais que l’histoire est vraiment bien. La fin, je dois avouer que je m’y étais attendu à un moment, mais que le film a réussi à me la faire oublier pour que j’imagine autre chose. Pas mal.

     

    Et, même si on n’éclate pas de rire toutes les cinq minutes, certaines phrases font sourire. C’est un peu une comédie quand même, même si le sujet ne s’y prête pas vraiment.

    « Comment t’as réussi à pisser assez pour arroser trois test de grossesse ? »

    « La bonne personne est celle qui croira toujours que ta merde sent la rose. »

     

    Je peux encore vous dire que les musiques dans le film sont pas mal. J’adore l’ambiance qu’elles donnent.

     

    Je crois que je vais m’arrêter là. Désolé si c’est un peu court. Pour une première, j’ai fait de mon mieux.

     

    On adore : Les personnages, l’histoire, l’humour.

    On regrette : Un peu Vanessa Loring, au début.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,