• Jenna Fox pour toujours, de Mary E. Pearson

     

    Jenna Fox, pour toujours

    Mary E. Pearson

     

     

     

    Titre en VO : The Adoration of Jenna Fox

    Editeur : Pôle fiction

    Site de l’auteur : http://www.marypearson.com/ 

    Ma note : 7,5

    Quatrième de couverture :

    Ainsi reprend la vie de Jenna, 17 ans, amnésique, après un an passé dans le coma. Tant bien que mal, sous la houlette de ses parents, la jeune fille réapprend à être celle qu'elle a toujours été, une enfant adorée, vénérée. Pourtant, très vite, Jenna comprend qu'elle est bien plus que les faits et statistiques qu'on lui fait avaler. Plus que les vidéos qu'on lui fait regarder. Et avec les souvenirs apparaissent des questions, auxquelles personne ne veut répondre... Identité et éthique scientifique sont au cœur de ce roman d'anticipation qui, une révélation après l'autre, devient un thriller haletant... 

     

    Mon avis :

    C’est un livre où l’on ne s’amuse pas, ne rigole pas. Assez sérieux, qui porte à la réflexion.

    C’est l’histoire de Jenna Fox, une ado de dix-sept ans. Elle sort d’un an de coma après un accident de voiture. Elle n’a aucun souvenir, rien à quoi se raccrochez. L’Amnésie totale, avec un grand A. En attendant sa mémoire, elle est seule. Avec une mère qui la surprotège et une grand-mère qui n’a pas l’air de l’aimer.

    Mais pourquoi entend-elle les voix de deux personnes qu’elle est sûre d’avoir connu ? Qui sont-ils ? Des amis ? Et dans ce cas, pourquoi elle n’en a pas de nouvelles ? Pourquoi ne viennent-ils pas la voir ?

    Le personnage de Jenna est assez creusé. J’ai du mal à la décrire. Je la dirais un peu têtue, dans la mesure où peut l’être quelqu’un d’amnésique. Et son hésitation sur les mots, au début, la rend enfantine à certains moments.

    La grand-mère, Lily, est difficile à cerner. Effectivement, elle n’aime pas trop Jenna au début. C’est un personnage important de l’histoire.

    Les parents sont sur protecteurs. Le père travail à Boston.

    Et puis, il y a le voisin, ainsi que le mec de la maison blanche, Allys, et d’autres. Et Ethan.

    C’est un livre froid. Avec ses souvenirs, Jenna a perdu sa chaleur, et on le sent. Mais ça fait réfléchir. Et le suspens est là. Et les pages défilent, imperceptiblement. Enfin, elles défilent quand même plus vite à la fin qu’au début.

    Ça amène beaucoup de question. Surtout « Jusqu’où aller pour sauver ceux qu’on aime ? » Avant, j’aurais dit qu’on irait très loin. Maintenant, je ne sais plus. Et vous, vous iriez où ?

    Ce livre va dans drame, raison pour laquelle vous l’y trouvez. Mais c’est aussi un mélange de science-fiction, de psychologie (et peut-être de policier).

     

    Il existe un tome 2, l’héritage de Jenna Fox. Si je le trouve, je le lirai et en ferai la chronique, mais je ne garantis rien. Et un troisième et dernier tome sortira cette année.

     

    Extrait : (choix : c’est la présentation de deux personnages importants)

    « Kara.

    Et Locke, aussi.

    Cela me revient. Maman et papa avaient raison. Des morceaux. Des fragments. De plus en plus souvent. Des détails qui surgissent au cours de la nuit. Des visages qui me réveillent. Je m’assieds, effrayée.

    J’avais des amis. Kara et Locke. Je ne me rappelle pas quand. Ni où. A l’école ? Dans le quartier ? Je ne me rappelle pas où nous allions, ce que nous faisions. Mais je vois leurs visages devant moi, j’entends leur souffle. »

     

    On adore : Le suspens, l’histoire, les questions, la psychologie.

    On regrette : Trop froid.

    « Prévisionnel lectures : Octobre 2013Beautiful dark, tome 1 de Jocelyn Davies »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :