• Eternels, tome 1 : Evermore, d'Alyson Noël

    Eternels,

    Tome 1 : Evermore

    Alyson Noël

     

     

    Titre en VO : The Immortals, book 1 : Evermore

    Année de la première publication (en France) : 2009

    Nombre de pages : 364

    Editeur : Michel Lafon poche

    Site de l’éditeur : http://www.michel-lafon.fr/ 

    ISBN : 978-2-7499-1538-8 (format poche)

    Site de l’auteur : http://www.alysonnoel.com/ 

    Ma note : 6,5/10

    Publique conseillé : Les adolescentes.

    Quatrième de couverture :

    Quand Ever perd sa famille dans un accident tragique, elle reçoit soudain un don terrifiant : celui de lire dans l’esprit des gens. Elle évite alors tout contact avec les élèves du lycée… Jusqu’au jour ou elle rencontre Damen.

    Il est d’une beauté inquiétante. Toutes les filles se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse. Or c’est la seule âme qu’elle ne peut déchiffrer. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle est irrémédiablement attirée par lui.

     

    Mon avis :

    Un petit livre sympathique ma foi. Je ne suis pas une grande fan, mais j’aime bien.

    Ça nous raconte l’histoire d’Ever, jeune lycéenne qui vit avec sa tante depuis la mort de sa famille dans un accident de voiture. Mais il y a autre chose. Depuis cet accident où elle aurait pu mourir, Ever entend les pensées des gens. Alors quand Damen arrive, et qu’elle ne peut pas lire son esprit, la jeune fille ne comprend pas. Et lui qui se rapproche de plus en plus…

     

    Après l’histoire, les personnages. Ever est une fille secrète, retranchée derrière capuche et musique pour cause de pouvoirs envahissants. Le contraire d’avant l’accident, où elle était belle et accompagné de supers potes, d’un petit copain et était pom-pom-girl.

    Damen est mystérieux (et d’autant plus qu’elle ne peut lire ses pensées). Il est attentionnée et peu studieux.

    Miles (un ami d’Ever) et un mec sympa, un littéraire qui fait du théâtre. Petite précision, il est gai.

    Haven (l’autre ami d’Ever) est une fille excentrique en mal d’attention et influençable. Je l’aime bien malgré tout, pour sa bonne humeur et son amour des pâtisseries.

    Il y a aussi Drina. Aussi mystérieuse que Damen. Je n’en dirais pas plus !

     

    Alors que dire de ce livre ?

    Pour commencer, l’histoire est très clichée.

    La fille avec des pouvoirs suite à un accident qui est attirée par un nouveau garçon… Du fait, refait et rerefait…

    Le style est simple, pas recherché pour deux sous.

    Il n’empêche qu’une fois plongée dans l’histoire, on y reste et on veut connaître la suite. Il y a un petit plus qui fait ça que je n’arrive pas à nommer.

    Je regrette aussi quelques longueurs par-ci par-là.

    Et les explications de la fin sont longues et un peu trop bisounours. Heureusement qu’il y a encore quelques trucs après celles-ci pour rattraper le niveau, mais la fin n’est pas extraordinaire.

     

    Extrait : (choix : Au hasard.)

    « — Ce n’est pas à moi.

    — Ah bon ? Il y a une autre Ever dans la classe ?

    Quoi ?

    Je prends le papier qu’elle me brandit sous le nez et constate qu’elle dit vrai. « Ever » est vraiment écrit dessus, de l’écriture très reconnaissable de Damen. »

     

    On adore : J’en sais rien, mais quelque chose quand même, au vu de la note. Je lirais la suite, bien sûr !

    On regrette : Quelques longueurs, le côté cliché et un style trop simple et non rechercher.

    Chronique du tome 2 : http://oceanlivresque.eklablog.fr/eternels-tome-2-lune-bleue-d-alyson-noel-a114088234


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :