• Divers

    Dans cette rubrique, vous trouverez les chroniques des livres :

    • Le chat et l'enfant qui ne parlait pas, de Jayne Dillon arf
    • Elsa make up : Mes secrets, d'Elsa make up smile
    • La vie, la mort, la vie : Louis Pasteur 1822-1895, d'Erik Orsenna cool

     

  • Le chat et l'enfant qui ne parlait pas

    Jayne Dillon

     

    Titre en VO : Jessi-cat : The cat that unlocked a boy's heart

    Année de la première publication (en France) : 2014

    Nombre de pages : 234

    Editeur : City éditions

    Site de l’éditeur : https://www.city-editions.com/index.php?page=index.php

    ISBN : 978-2-8246-0450-6 (format papier)

    Site de l’auteur : non trouvé

    Ma note : Je n'en mettrai pas pour cette fois-ci, je trouve que ça n'aurait pas de sens pour ce livre de mettre une note.

    Publique conseillé : qui sera intéressé

    Quatrième de couverture :

    Lorcan a sept ans lorsque sa mère l'entend dire "Je t'aime" pour la première fois. Mais ces paroles ne lui sont pas destinées, elles sont pour Jessi, le chat de la famille.
    Lorcan est autiste, atteint du syndrome d'Asperger. Incapable d'exprimer ses sentiments, il ne prononce jamais un mot quand il est en public ou quand l'émotion est forte.
    Mais les choses commencent à changer avec l'arrivée de Jessi. A force de le caresser et de lui dire à quel point il l'aime, Lorcan évolue peu à peu. Ce livre est le récit de cette formidable évolution, de cette renaissance. Il raconte l'histoire vraie d'un enfant qui a commencé à se connecter au monde grâce à un chat. Et dont la vie a été transformée à tout jamais.

     

    Mon avis :

    Un livre très touchant, un témoignage poignant.

    C'est une maman qui raconte l'histoire de son fils, qui est atteint du syndrome d'asperger (une des nombreuses formes de l'autisme), et de mutisme sélectif (pour savoir que quoi il s'agit, se référer à l'extrait, je ne trouverai pas meilleurs mots pour l'expliquer), sans que les deux soient liés.

    On suit le parcours de cette mère pour son fils, pour accompagner son enfant, pour avoir un diagnostic par les médecins, pour mettre en place ce qui pourra l'aider.

    On suit aussi le lien qui se crée entre cet enfant, Lorcan, et son chat. Lien qui lui permettra grandement d'évoluer

     

    Dans ce livre, j'ai appris à mieux connaître le syndrome d'asperger, forme d'autisme que je ne connaissait pas du tout. J'ai aussi découvert ce qu'était le mutisme sélectif.

    Et enfin, j'ai découvert une relation magique entre un enfant et son chat. Je crois moi même fortement aux vertus que peuvent avoir les animaux sur le moral, tant chez des personnes sans problèmes particuliers que chez des personnes malades (quelques soit le types de maladies) ou handicapées. Ma maman travaille dans des maisons de retraite avec des chiens, on appelle cela de la zoothérapie, j'ai eu l'occasion de voir le bien être que peut apporter l'animal, et l'enrichissement que ça peut être pour les personnes, le lien qui peut se créer. C'est quelque chose auquel je crois beaucoup, et qui à mon avis devrait être plus valorisé.

     

    Donc ce récit m'a beaucoup touchée, par tout ces aspects. Notamment cette maman qui se bat pour son fils, qui se bat pour la moindre amélioration, qui se bat avec son fils pour l'aider, qui se bat pour obtenir tout ce qu'elle peut des institutions, ect. J'admire son courage et sa force pour ce qu'elle fait au jour le jour. C'est elle qui a écrit ce livre, qui a fait le témoignage de l'histoire de sa famille.

     

    Ce n'est pas une vraie chronique, mais ce n'est pas un livre comme ceux que l'on chronique habituellement sur ce blog. Et j'ai trouvé important de vous en faire part quand même, parce que c'est une histoire touchante, et parce que ce genre de maladie mérite que l'on s'arrête dessus et qu'on prenne la peine de savoir ce que c'est, et parce que le courage de cette maman est impressionnant.

     

    Extrait : (choix : Parce que c'est bien expliqué, je ne trouverai pas meilleurs mots.)

    « Qu'est ce que le mutisme sélectif ? 
    Le mutisme sélectif et un trouble anxieux de l'enfance qui se caractérise par l'incapacité de l'enfant à parler dans certains endroits, alors qu'il peut parler tout à fait normalement dans d'autres. Ce trouble qui débute le plus souvent au plus jeune âge, est généralement passager et se manifeste par exemple lors de l'entrée en maternelle ou à l'occasion d'une hospitalisation. Mais en de rares cas, il peut persister durant la scolarité de l'enfant. La plupart du temps, l'enfant ne parlera pas à ses enseignant ni même à ses camarades ; en revanche, il pourra communiquer de façon non verbale. »

    Jiji


    votre commentaire
  •  

    Elsa make up : Mes secrets

    Elsamakeup 

     


    Elsa make up : Mes secrets, d'Elsamakeup

     

     

     

    Titre en VO : Elsa make up : Mes secrets

    Année de la première publication (France) : 2016

    Nombre de pages : 127

    Editeur : M6

    Site de l’éditeur : Pas trouvé 

    ISBN : 978-2-35895-157-1 (grand format) 

    Site de l’auteur : http://www.elsamakeup.com/ (blog) 

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : Féminin à partir de 14 ans 

    Quatrième de couverture :  

    Elsa vous ouvre son cœur et se confie sur son parcours, sa famille, ses joies et ses épreuves qui ont fait d'elle la personne qu'elle est aujourd'hui. Son récit est à son image, pognant, souvent drôle, touchant et toujours sincère. Tel un écrin, ce livre vous ouvre la porte de ses secrets, mais aussi de ses astuces, routines beauté... ainsi que de ses tutoriels très complets pour un maquillage zéro faux pas ! Du teint, aux

    lèvres en passant par les yeux, le make up n'aura plus de secrets pour vous ! 

     

     

    Mon avis :  

    C'est un livre un peu particulier...

     

     

    Pour moi, c'est un livre dit "pratique" avec pleins de petites astuces beauté et autre pour le quotidien.

     

    On y retrouve une sorte de "biographie" d'Elsa qui nous parle de sa vie en toute sincérité.

     

    Puis, ses rituels maquillage et beauté, des recettes de cuisine (Testez la recette de cookies qui est juste à tomber par terre !!!)

     

     

    L'objet-livre est juste magnifique, tout de rose, très féminin. Il y a des photos qui ajoutent un petit plus.

     

     

    En un mot, super ouvrage à consulter au quotidien.

     

     

    Extrait : (choix : il n'y en aura pas cette fois)

     

     

    On adore : Tout ! 

    On regrette : Absolument RIEN.


    votre commentaire
  • La vie, la mort, la vie :

    Louis Pasteur 1822-1895

    Erik Orsenna 

    La vie, la mort, la vie, d'Erik Orsenna

     

    Titre en VO : La vie, la mort, la vie : Louis Pasteur 1822-1895

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 184

    Editeur : fayard

    Site de l’éditeur : http://www.fayard.fr/

    ISBN : 978-2-213-68260-0 (format normal) 

    Site de l’auteur : http://www.erik-orsenna.com/

    Ma note : 9/10 

    Publique conseillé : Ce qui s'intéresse à la science, mais aussi tous les autres curieux qui n'y connaissent rien !  

    Quatrième de couverture :

    Treize années durant, chaque jeudi après-midi, l'Académie française m'a offert le privilège d'avoir comme voisin le Prix Nobel de médecine, François Jacob.
    Comme deux potaches, nous bavardions. Mon ignorance abyssale en biologie l'accablait.
    C'est lui qui m'a donné l'idée de ce livre : "Puisque, par on ne sait quel désolant hasard, tu occupes le fauteuil de Pasteur, plonge-toi dans son existence, tu seras bien obligé d'apprendre un peu !"
    Voici, racontés par un ignorant qui se soigne, quelques-uns des principaux mécanismes de la vie.
    Voici mises à jour les manigances des microbes, voici dévoilés les sortilèges de la fermentation, voici l'aventure des vaccinations. Voici, bien sûr, la guerre victorieuse contre la rage.
    Voici Marie : plus qu'une épouse, une complice, une organisatrice, une alliée dans tous les combats.
    Voici un père qui a vu trois de ses filles emportées par la maladie à deux ans, neuf ans et douze ans. La mort ne lui aura jamais pardonné d'avoir tant fait progresser la vie.
    Dans ce XIXe siècle assoiffé de connaissances, voici LE savant.

      

    Mon avis :  

    Un livre qui vaut le coup.

    Il s'agit d'une biographie de Louis Pasteur.

    Vous me direz, ce n'est pas dans mon style de livre habituel. Mais comme il m'a été offert et que je n'avais pas vraiment d'autre chose à lire sous la main, je l'ai commencé de suite. Et voilà le résultat, quasi coup de cœur ! 

    Et c'est franchement très bien raconté et très intéressant. On s'intéresse autant à l'homme qu'à ses travaux. On apprend beaucoup de choses.

    Et l'énorme avantage, c'est que c'est raconté de manière très simple, car c'est un homme qui n'y connaissait en fait rien en biologie qui a écrit ce livre.

    Bon, je n'ai vraiment pas grand chose à dire, si ce n'est que je le recommande, car on apprend vraiment beaucoup de choses (par exemple, qui savait que la pasteurisation tel qu'on la connaît pour le lait était à l'origine créée et utilisée pour le vin ?).

     

    Extrait : (choix : courage à tous les élèves dépités de leur notes, prenez exemple sur Pasteur, qui n'était pas forcément meilleur que vous !)

    "D'abord élève médiocre, Louis se réveille peu à peu. Certains parents, dépités par les résultats pitoyables de leurs rejetons, apprendront sans déplaisir que Pasteur fut recalé à sa première tentative pour décrocher le baccalauréat ès sciences mathématiques.
    Ce diplôme était exigé pour présenter les grands concours. Ne t'en fais pas, mon fils, ma fille. Seulement, n'oublie pas que Pasteur, lui, s'est obstiné. Dépourvu de dons particuliers, il s'acharne. Surtout en mathématiques qui, décidément, lui "dessèchent le cœur."

     

    On adore : La façon simple dont c'est racontez, la mine d'information, sur l'homme comme sur ses travaux, et en fait, on adore tout.

    On regrette : Rien.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique