•  

    L'infini + un

    Amy Harmon

     

    L'infini + un, Amy Harmon

       

    Titre en VO : Infinity + one

    Année de la première publication (en France) : 2015

    Nombre de pages : 421

    Editeur : Robert Laffont

    Site de l’éditeur : http://www.laffont.fr/site/page_accueil_site_editions_robert_laffont_&1.html

    ISBN : 978-2-221-15615-5 (grand format)

    Site de l’auteur : http://www.authoramyharmon.com/

    Ma note : 10/10 !

    Publique conseillé : Principalement féminin, c'est de la romance...

    Quatrième de couverture : 

    Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.

     

    Mon avis :

    Une jolie romance... Magnifique !

     

    Une super star, chanteuse depuis gamine. Et qui ne sait plus qui elle est depuis qu'elle a perdu sa jumelle, et qui pète un câble et fait une tentative de suicide.

    Un gars, qui a vécu dans l'ombre de son jumeau , et qui a fini en prison à la mort de celui-ci et par « sa faute ».

    Et par hasard, il tombe sur elle en haut du pont et la sauve... Mais elle a surtout besoin d'être sauvée psychologiquement, et pour ça de s'éloigner de sa vie, de son manager, des spectacles... De tout. Alors elle le convainc de l'emmener avec lui. Et nous voilà parti dans un road trip à travers les Etats-Unis, d'Est en Ouest, direction Las Vegas, un road trip parsemé d'embuches, de retournements de situation, et de divers personnages.

     

    La fille, Bonnie Rae Shelby, est une péquenaude devenue star de la country. Elle vient d'un endroit vraiment paumé. Sa sœur était malade d'une leucémie. Pour ramener de l'argent à la maison, sa grand-mère a décidé de la faire participer à un concours de chant (genre The voice), qu'elle a remporté. Et depuis, c'est elle qui ramène les sous. Comme elle était gamine, c'est sa grand-mère qui gérait les sous et tout, elle est son manager. Mais sa sœur a fini par mourir. Bonnie, bien que maintenant grande (21 ans), vit comme si elle était « sous tutelle », n'ayant jamais récupéré la main sur ses comptes en banque. Et le contrôle excessif de sa grand-mère sur tout devient vraiment insupportable le jour où elle décide lors d'un concert, pour touché le public, de faire apparaitre un diaporama de Bonnie et sa sœur. C'est la goutte de trop pour Bonnie qui ne s'est jamais vraiment remise de la mort de sa sœur et de la réaction de sa grand mère à ce moment. Bonnie part.

    Cette fille est vraiment la pluie et la beau temps, parfois renfermé sur elle-même, dans ses pensées, parfois trop loquace et taquine. Je me suis attachée à elle, à ses humeurs, à sa générosité, à sa recherche de qui elle est et de ce qu'est la vraie vie, la réalité. Et la musique fait parti d'elle. Elle a une psychologie vraiment intéressante, une façon de voir les choses bien à elle, et la façon qu'elle a de pensée à sa jumelle et de souffrir pour elle est vraiment touchante.

    Finn Clyde (de son vrai nom Infini Clyde) est sortie de prison depuis quelques années. Il a 24 ans. Lui aussi a perdu son frère jumeau . Il l'avait suivi dans un braquage qui a mal tournée, et son frère est mort et lui est allé en prison pour des choses que son frère avait faite. Lieu où il a souffert, et son corps le lui rappelle. Il n'a rien, il vit dans un sous-sol. Il part pour Vegas où un ancien détenu a un boulot pour lui. Boulot dans un casino, qui va lui faire utiliser son don pour les nombres. Il est un génie des maths. Mais en route, il voit une silhouette sur un pont.

    C'est un garçon qui contrôle ce qui se passe dans sa tête. Qui est logique, rationnel. Il croît en les nombres car ils sont intemporels. Mais prendre cette fille avec lui est tout sauf rationnel et lui fait peur, pour la sécurité de la fille comme pour la sienne, et pour les problèmes qu'elle a l'air d'attirer à elle comme un don.

    Lui aussi a une psychologie intéressante. Dans un genre très différent. Il reste isolé, il se tient à l'écart de tout ce qui pourrait être un danger ou apporter des problèmes. Sa rationalité ne le rend pas forcément attachant, mais il a quand-même un quelque chose qui fait qu'on se prend d'affection pour lui. Et de plus en plus tant qu'on approche de la fin.

    Des personnages très intéressants, et attachants chacun à leurs manières.

    Il y aussi la grand-mère de Bonnie, plutôt manipulatrice est attiré par l'argent, atteinte de la fièvre des stars  même si elle n'est pas sur le devant de la scène.

    Il y a le père de Finn, mathématicien. Un homme bon, mais qui a compris trop tard comment vivre.

    Et Bear, le garde du corps de Bonnie. Et son ami très cher. Il l'aime un peu comme sa fille, et ferait tout pour la protéger d'elle même comme des autres.

    Et beaucoup de personnages croisés au hasard de leur voyage..

    On a donc des personnages attachants, psychologiquement intéressants. Et les effets de leur rencontre son bien exploités, leur changement aussi, on assiste de manière discrète, juste ce qu'il faut.

     

    Le fond est aussi très intéressant. La monté médiatique, l'emballé et les mensonges. Les doutes que cela insinue dans l'esprit de Finn. L'analogie faite entre les Bonnie et Clyde d'origine, les deux gangsters des années de la grande dépression en Amérique. Un parallèle que j'ai trouvé intéressant. Et beau.

    Le roman est à deux voix, par Bonnie et Finn alterné. Ce qui permet le point de vue masculin aussi, et j'ai adoré ça.

    Le style de l'auteur est léger, fluide, c'est une plume qui se lit bien et est très agréable.

    C'est une romance, il pourrait donc y avoir un schéma commun à beaucoup de livre, mais ce schéma n'est pas présent, l'auteur a su s'en débarrasser. Peut-être grâce au road trip, que j'ai beaucoup apprécié aussi. Ce livre a son originalité.

    Et la musique qui prend une place très importante. Comme les maths d'ailleurs, ce qui est très peu courant et original. Ce sont deux domaines que j'aime. (Oui, je suis une tarée, j'aime les maths!) Les voir réunis dans un livre avec une belle histoire m'a rendu ce livre particulièrement... Waouh... Génial... Bref, un coup de cœur !

     

    Je le recommande. Vraiment. Beaucoup !

     

     

    Extrait : (choix : deux pour le prix d'un, parce que je ne savais pas choisir. Et si je m'étais écouté, il y en aurait plus...)

    « — Combien font l ’infini plus un ? ai-j e demandé à Finn.
    — L’infini, a répondu Finn en soupirant.
    — Faux. Ça fait deux.
    — Ah ouais ? Comment ça ?
    J’ai tendu l ’index vers lui :
    — Infini.
    Puis je me suis désignée :
    — Plus un. Ça fait deux, espèce de génie. »

     

    « — Je vais peut-être arrêter de chercher ce qui est réel, ai-je murmuré. (Je ne voyais que ses yeux, ses traits étaient faiblement éclairés par la lueur de la lune qui baignait le paysage défilant derrière la vitre de l’autobus.) Je vais peut-être arrêter de chercher ce qui est réel, maintenant que j’ai trouvé l’infini. »

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien !


    2 commentaires
  • Irrésistible alchimie

    Book 1

    Simone Elkeles

     

    Irrésistible alchime, de Simone Elkeles

     

    Titre en VO : Perfect Chemistry

    Année de la première publication (en France) : 2011

    Nombre de pages : 410

    Editeur : La martinière jeunesse

    Site de l’éditeur : http://www.lamartinierejeunesse.fr/ouvrage/irresistible-alchimie-simone-elkeles/9782732444543

    ISBN : 978-2-7324-4454-3 (grand format)

    Site de l’auteur : http://simoneelkeles.com/

    Ma note : 8,5/10

    Publique conseillé : Fleur bleue, plutôt jeunes adultes (vers 15 ans)

    Quatrième de couverture : 

    Brittany est l’image même de la jeune fille parfaite. Belle, blonde et intelligente, elle vient d’une famille aisée et sort avec le capitaine de l’équipe de football. Elle sait bien maîtriser ses émotions, mais elle cache une douloureuse fêlure : elle s’oppose à ses parents qui veulent placer dans une institution, sa soeur aînée, gravement handicapée.
    Alex Fuentes est d’origine mexicaine, il est bien sûr séduisant en diable, mais c’est le bad boy du lycée. Il fait partie d’un gang impliqué dans des trafics de drogues, comme son père, qui en est mort.
    En dernière année au lycée Fairfield, Brittany et Alex sont obligés de travailler en binôme leur cours de chimie. Alors que tout les oppose, leur attirance est immédiate. Et leur amour sera contrarié par des événements brutaux qui ne cesseront de s’amonceler sur eux. Membre d’une bande armée qui sème la terreur, Alex est malgré lui rattrapé par les exigences du chef du gang. Et Brittany, malgré ses efforts passionnés pour le sortir de là, ne parviendra pas à le protéger.

     

    Mon avis :

    Voilà un roman ma foi fort sympathique !

    Deux adolescents que tout oppose mais qui sont attirés l'un par l'autre... Peut-être un peu stéréotypé (j'avoue que la première chose à laquelle j'ai pensé en lisant le résumé, c'est Roméo et Juliette). Mais ça ne l'est pas tant que ça, parce que c'est bien écrit, et qu'il y a quand-même des petits trucs qui démarque ce livre d'autres romances...

     

    Il y a les personnages, très attachants.

    Tout d'abord, Brittany. Une fille pour qui l'apparence compte plus que tout, mais qui n'est pourtant pas si superficielle qu'il n'y paraît. Elle cherche seulement à plaire à sa mère, et à se protéger du regard des autres. Car c'est dur à la maison, mais sa mère lui en voudrait que cela s'apprenne, ça doit rester enfermer entre ces quatre murs. Cette fille aime complétement quand elle aime. Elle veut dominer sa vie autant qu'elle peut au lycée, puisque sa mère la domine à la maison. C'est pour cela qu'elle se comporte en fille parfaite et intouchable. Mais pour moi, avec tous ses conflits intérieurs, les problèmes qu'elle a, elle est attachante, on a envie que tout aille bien pour elle, on s'attache à elle. Je l'apprécie beaucoup.

     

    Il y a donc sa mère, qui prend beaucoup de place dans sa vie, à l'en étouffer. Une femme stressée et stressante. Elle veut tout contrôler, et surtout ce que l'on pense d'elle et de sa famille.

     

    Et il y a la sœur de Brittany, Shelley. Elle a un handicap mental et physique, et est dépendante de ceux qui l'entourent. Pourtant, elle est vraiment adorable. Intelligente, elle sait se faire comprendre quand quelque chose ne lui plait pas même si elle ne peut pas parler. Elle a un sourire attendrissant. Et elle est douée aux échecs.

     

    Sierra, la seule véritable amie de Brittany, est une fille qui aime les ragos et les potins, mais en qui Brittany peut tout de même avoir une grande confiance.

     

    Colin, le petit ami de Brittany, est un adolescent bien comme on se l'imagine, et lui aussi dans son rôle.

     

    Mrs Peterson, la prof de chimie et le premier lien entre les deux personnages principaux, est une femme aux convictions fortes. Elle veut faire changer les choses dans la ville de Fairfield, où l'on est déterminer comme gangster ou richoux selon son lieu de naissance. Elle veut faire évoluer les choses et améliorer la situation.

     

    Isabelle, amie d'Alex, et un peu de Brittany, est une fille sympa, avec la tête sur les épaules.

     

    Paco, un ami d'Alex qui appartient au Latino Bloob, est un rigolo qui aime fourré son nez partout. Il est gentil et a eu une vie difficile. C'est celui qui croit au couple improbable. Et qui fera tout ce qui sera en son pouvoir pour les aider, quoiqu'il lui en coûte.

     

    Il y a la famille d'Alex, sa mère, une mama mexicaine au fort caractère, ses deux frère, Carlos, un garçon au fort caractère et qui est un peu perdu, et Luis, plus jeune et innocent.

     

    Et, bien sûr, Alex (Alejandro de son vrai nom), le bad boy, un membre du gang des Latino Blood. Il y est plus par obligation que par choix, s'étant fait embriguader pour protéger sa famille et éviter à ses frères de devoir y entrer  aussi. Un garçon intelligent, mais qui ne croit pas en lui-même et se croit un avenir tout tracer. Lui aussi joue un rôle, comme Brittany, celui d'un garçon dangereux et mystérieux.

     

    Voilà pour les personnages, tous attachants à leur façon.

     

    L'histoire est donc clichée dans les grandes lignes. Mais elle se démarque de tant d'autres dés qu'on y rentre vraiment.

    Le style est intéressant, fluide, ça se lit tout seul.On trouve quelque mots en espagnols. Même si je ne les comprends pas tous (je fais allemand et non espagnol...), il n'empêche en rien la compréhension du livre ou de l'histoire. De toute façon, l’héroïne ne les comprend pas non plus, donc voilà, ça ne doit pas nous poser problèmes. Et cela donne une ambiance sympa, montre le côté culturel différent selon les personnages. Personnellement, même sans les comprendre, je les trouve utiles, agréables et bien placés.

    Les chapitres (courts), alternent de point de vue, entre Brittany d'un côté et Alex de l'autre, et c'est vraiment intéressant dans le sens où cela expose leur fossé culturel (du cocon doré à la vie de rue), mais aussi leur points communs, plus nombreux qu'ils le croient.

    Les histoires personnelles des personnages ont leur place dans l'intrigue, ce qui rend le livre intéressant. Avec elles sont abordés des problèmes tel que les gangs et la violence ou le handicap. Et avec l'histoire en général, c'est le problème de la différence culturelle qui est abordée. Des sujets tous importants et lourds.

     

    Ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains, car, même s'il n'y a pas scène de sexe trop détaillées, ça reste très soft et léger, il comporte des scènes qui peuvent choquer les plus jeunes par leur violence.

     

    La fin est belle, et elle peut paraître prévisible tant que l'on n'a pas lu le livre, mais en vérité, l'auteur sait nous dérouter, nous surprendre. Et après cette fin, l'épilogue est absolument magnifique...

     

    Extrait : (choix : leur première conversation cordiale, après qu'Alex aie emmené (kidnappé, si on demande son avis à la charmante demoiselle) Brittany pour lui apprendre à conduire sa voiture avec une boîte de vitesse manuelle. Le cours forcé vient d'être fini.)

    « Le cours est terminé ?

    Euh, oui.

    Il retire sa main et passe ses doigts dans ses cheveux noirs, dont quelques mèches pendent sur son front.

    Merci.

    Oui, en fait, mes oreilles souffraient à chaque fois que j'entendais ton moteur hurler sur le parking du lycée. Je ne l'ai pas fait par bnté de cœur.

    J'essaie d'attraper son regard, en vain.

    Pourquoi es-ce important pour toi de passer pour un voyou, hein ? Explique-moi. »

     

    On adore : Les personnages, les thèmes abordés, la façon dont c'est abordés, l'écriture, l'histoires,... Tout.

    On regrette : Rien. (Mais ce n'est pas un coup de cœur pour autant.) 


    votre commentaire
  •  

    Les chroniques de Virgin River

    Tome 3 : Murmures

    Robyn Carr

     

    Les chroniques de Virgin River, tome 3, de Robyn Carr

      

    Titre en VO : Whispering Rock

    Année de la première publication (France) : 2007

    Nombre de pages : 416

    Editeur : J'ai Lu, collection Promesses

    Site de l’éditeur : http://www.jailu.com/

    ISBN : Pas trouvé (format Kindle) 

    Site de l’auteur : http://www.robyncarr.com/ 

    Ma note : 7/10 

    Publique conseillé : Filles à partir de 14/15 ans 

    Quatrième de couverture :  

    Ex-marine, une réputation de coureur de jupons, deux divorces au compteur, et trois balles récoltées en service alors qu'il était flic à Los Angeles... Mike Valenzuela n'est pas exactement un enfant de cœur. Venu se mettre au vert à Virgin River, il croise le chemin de Brie Sheridan, substitut du procureur de Sacramento et sœur de son meilleur ami, Jack. Brillante, coriace, méfiante vis-à-vis des hommes depuis son divorce, Brie apparaît comme une citadelle imprenable. Pourtant, lorsque  Mike apprend qu'elle est à l'hôpital après une grave agression, il se rue à son chevet. La conquête est délicate, chacun devra apprivoiser ses doutes et surmonter ses peurs.

     

    Mon avis :  

    J'aime beaucoup cette série de romance qui me fait toujours passer un bon moment, mais, à mes yeux, ce n'est pas le meilleur tome.

     

    Vu que le résumé est assez long, je n'en rajouterai pas histoire de vous laissez découvrir !

     

     

    Cette fois-ci, nous découvrons l'histoire de Brie, sœur cadette de Jack - personnage principal du tome 1 - et de Mike, un ami d'armée de celui-ci.

     

     

    Brie exerce le métier de substitut du procureur. Elle est divorcée depuis peu, car son mari la trompait avec sa meilleure amie. Elle ne fait plus trop confiance aux personnes qui l'entourent, surtout aux hommes. Elle est surprotégée par sa famille qui la prend pour "une petite chose fragile".

     

     

    De son côté, Mike est d'origine mexicaine. Sa réputation de Don Juan le poursuit avec deux mariages et deux divorces à son actif. Pas mal pour un homme d'à peine 37 ans, non ? 

    Il ferait tout pour Brie.

     

     

    De nouveaux personnages font leurs apparitions et vont certainement être "sur le devant de la scène" dans les tomes suivants.

     

     

    L'écriture est agréable et se lit très bien.  Les chapitres sont longs mais ils passent comme des petits pains.

     

     

    L'auteur aborde des sujets, sans doute un peu "tabou" mais je pense qu'il est important d'en parler - agression sexuelle, viol sur les mineurs, drogues... -

     

     

    En résumé, une bonne suite même si ce n'est pas le meilleur tome, à mon sens.

     

    Extrait : (choix : hasard) 

    "Lorsque les marines se retrouvèrent entre eux, les cartes, l'argent et les cigares firent leur apparition. Vers 22 heures, Paige traversa le nuage de fumée et tapota l'épaule de Vic. Il replia ses cartes et se leva. De toute façon, il n'avait pas de jeu.

    —Je reviens tout de suite.
    —Bon sang, ça fait bizarre de voir Vic se conduire comme un petit toutou, commenta Stephens."

     


     
    On adore : Les personnages, le couple principal, l'écriture, les thèmes abordés. 

    On regrette : Rien, même si ce n'est pas le meilleur tome.


    votre commentaire
  • Stage dive

    Tome 3 : Sing

    Kylie Scott

     

    Sing (Stage Dive) de Kylie Scott

    Titre en VO : Lead

    Année de la première publication (en France) : 2015

    Nombre de pages : 331

    Editeur : lattes, collection e moi

    Site de l’éditeur http://emoi.editions-jclattes.fr/

    ISBN : 978-2-7096-4740-3 (grand format)

    Site de l’auteur : http://kylie-scott.com/

    Ma note : 10/10 !

    Publique conseillé : Feminin, mais pas avant 16 ans.

    Quatrième de couverture : 

    Des boulots minables, Lena en a enchaîné pas mal. Mais ce n'est rien à côté de son travail d'assistante de Jimmy, le chanteur des Stage Dive. Après le scandale qui a mené le rocker en cure de désintoxication, il incombe à Lena de le maintenir sur le droit chemin. Saura-t-elle résister à son charme et garder leur relation strictement professionnelles ?

     

    Mon avis :

    Alors, voilà le tome 3... Un coup de cœur ! Aussi ben que les précédents. Décidemment, je suis fan de cette série, je pense que j'irai fouiné dans les autres livres de cette auteur après...

     

    Bon, encore une fois, il y a un bon résumé, alors je ne vais pas vous raconter l'histoire, ça serait un peu répétitif...

    Donc, passons aux personnages.

    On revoit les autres membres des Stage Dive, et les couples précédemment formés. J'adore Mal, toujours... (Même si Anne est un peu effacée par lui.) Très provocateur, très taquin, c'est mon chouchou. Evie et David sont toujours là aussi, évidemment.

    Mais voyons les deux qui nous occupent ici.

    Lena, très professionnelle, est une femme qui sait ce qu'elle fait, mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle a du caractère, elle sait dire non. Mais elle a la manie de s'enticher des mauvais garçons. Elle est belle, petite, à forte poitrine.

    Jimmy, le chanteur du groupe, est le frère aîné de David, que l'on a vu dans le premier tome. Il était alors alcoolique, et drogué, et avait un sale caractère, était incontrôlable et posait beaucoup de problèmes. Un personnage détestable. Mais il avait aussi ses secrets, sa mère lui faisait du chantage pour avoir de l'argent, et il n'en disait rien à son frère pour le protéger. Dans ce livre, il sort de cure de désintoxication. Un personnage beaucoup plus appréciable, mais il reste difficile à vivre et taciturne. Il a beaucoup de regret, et le mal que sa mère lui a fait est ancré dans son esprit, et lui donne peu de confiance en les sentiments. Au départ, il ne voulait pas de Lena, mais c'est Mal (…) qui l'a « convaincu ».

    Leur relation est étrange. Elle est là, elle est son assistante. Elle vit chez lui. Elle a appris à le connaître. Et aussi à communiquer avec ce garçon qui ne lui sourit pas, qui est avare de parole et y préfère des grognements. Elle a aussi appris à ne pas être dans ses pattes. Lui a appris à supporté sa présence, et même, à l'intégrer. Mais elle finit par en tomber amoureuse... Et lui, qui ne veut pas changer d'assistante, ne veut pas qu'elle arrête son boulot pour s'éloigner de lui. Il décide de lui faire passer son béguin comme il dit. Alors que va devenir leur relation ?

     

    On retrouve le style de l'auteur. Fluide, se lit très agréablement, je l'ai commencé en début d'après-midi, je l'avait fini le soir-même. (Au prix d'une heure de sommeil, mais je n'avais pas envie de lâcher ce livre, je voulais la suite...)

    L'histoire est super. Les taquineries, les gentilles disputes entre les personnages, tout ça, ça met une ambiance que j'ai beaucoup apprécié... Peu de romantisme dans ce livre, mais quand-même une très belle scène.

    Et Jimmy évolue, il va apprendre à se faire confiance, et à connaître ses sentiments. Lena évolue moins, mais son caractère, sa façon d'être,... Je me suis reconnue en elle, en sa conscience, sa façon de parler, de ne pas se laisser marcher sur les pieds, les taquineries qu'elle fait, bref, je l'ai beaucoup apprécié, vraiment. Elle est le même genre de fille que moi, et du coup, des trois filles, c'est elle que je préfère ! (Même si je me suis retrouvé aussi dans les deux autres, pas autant, pas pareil.)

     

    On a toujours des scènes de sexe, donc encore, à ne pas mettre entre d'innocentes mains. Elles sont toujours bien abordées, pas trop de précisions, mais un peu quand-même.

     

    Bref, je le conseille, encore une fois ! J'adore... Je vais lire le tome 4 rapidement, c'est sur le bassiste, Ben. Jusque là, on en a peut vu, même quand il était présent, on en savait peu et ça restait évasif. Donc je suis curieuse de voir ce mystérieux garçon !

     

     

    Extrait : (choix : montre la relation entre les deux personnages, ce passage est assez drôle.)

    « - Je t'ai déjà expliqué : je ne veux pas de nouveau coach, alors je vais t'aider à te prendre en main.On va suivre cette petite liste à la lettre et tu vas oublier avoir un jour ressenti quoi que se soit pour moi. Si quelqu'un sait anéentir un béguin, c'est bien moi.

    - Tu sais où tu peux te la fourrer ta liste ? Et si tu as besoin d'aide, laisse-moi juste aller chercher un gant en latex et u lubrifiant et je suis à toi dans une minute. Jimmy se redressa en soupirant. Il tint son poing levé en l'air et déplia lentement les doigts. Il agitait une jolie culotte en soie noire au-dessus de ma tête.

    - Accepte d'aller courir avec moi, et je te la rends.

    - Si tu savais comme j'ai envie de te frapper l'entrejambe à ce moment précis. »

     

    On adore : Tout !

    On regrette : Rien !


    votre commentaire
  • Stage Dive

    Tome 2 : play

    Kylie Scott

     

    Stage Dive, tome 2 : play, de Kylie Scott

     

    Titre en VO : Play

    Année de la première publication (France) : 2015

    Nombre de pages : 296

    Editeur : lattes collection e moi

    Site de l’éditeur : http://emoi.editions-jclattes.fr/

    ISBN : 978-2-709-64704-5 (grand format)

    Site de l’auteur : http://kylie-scott.com/

    Ma note : 10/10

    Publique conseillé : féminin, mais pas avant 16 ans

    Quatrième de couverture :

    Anne a des problèmes d'argent. De gros problèmes. Mais se faire payer pour jouer la petite amie parfaite n'était pas une bonne idée. Peu importe que Mal soit canon et le batteur des célèbres Stage Dive. Et maintenant qu'elle n'est plus libre, son meilleur ami Reece, pour lequel elle a toujours eu un petit faible, lui déclare également sa flamme. Si seulement, au-delà du simple arrangement, l'attraction entre Mal et Anne n'était pas si forte…

     

    Mon avis :

    Quatrième de couv assez explicite, donc je ne vais pas m'étendre. Mais, encore une fois, j'aime la situation de départ : accepter de se mettre en couple avec un mec parce qu'on a besoin d'argent, et qu'il propose de nous le donner... Original !  

     

    Passons donc aux personnages.

    Commençons par Anne. Fille au quotidien bien rangé. Une relation très difficile avec sa mère. Elle est très réservée. Un peu trop. J'ai préféré Evie, dans le tome 1, mais j'ai quand-même beaucoup apprécié Anne ! Et c'est la voisine de Laureen (et anciennement d'Evie, avant qu'elle emménage avec David), sans être leur grande amie, elle s'entend bien avec les deux filles.

    Lizzy, la sœur d'Anne, est une fille beaucoup plus expressive et extravertie que sa sœur.

    Reece, le meilleur ami d'Anne, qui en réalité fait battre son cœur, joue avec elle et ses sentiments. Mec profiteur à ce niveau là, il éévolue néanmoins.

    Et Mal, le batteur du groupe des Stage Dive. Taquin, drôle, doux, attentionné, une tendance casse-cou à joué avec le feu,  il a un rôle de médiateur lorsqu'il y a des disputes, un don pour sortir la bonne blague qui détendra l'atmosphère. Exactement mon style de mec en caractère ! (Bizarre, ça décrit pas mal mon copain aussi...) Ah oui, et limite hyperactif sur les bords. Niveau physique, blond, les cheveux longs, grand, beau... (Un peu moins pour moi... Mais quand-même vraiment pas mal !) Bon, vous l'aurez compris, J'ADOOOORE Mal Ericson.

    On retrouve les autres personnes du tome 1 : Evie et David, le couple, les deux aurtes membres du groupe, Laureen (amie d'Evie) et Nathan (frère d'Evie) maintenant en couple.

    Une histoire belle, romantique, mais pas autant, et surtout pas pareil, que le tome 1. Mal n'a pas le même caractère que David, il est beaucoup plus cru que lui, même s'il est aussi très romantique. Juste, il verse dans les extrêmes, quelque soit le côté, dans le romantisme comme dans la musique, comme dans sa possessivité, comme dans sa façons de témoigner son affection, comme dans sa façon d'exprimer ce qu'il ressent, mais aussi comme dans le sexe. En bref, le caractère du personnage modifie aussi un peu le style de l'auteur parfois.

    C'est un livre très agréable à lire. Pour moi, c'est un coup de cœur ! Grâce au personnage masculin, qui es du genre à me faire rêver...

    Et l'histoire est belle, avec des moments tristes et inquiétants, et d'autres beaux doux et tendres, et toutes une palettes autour. J'ai adoré me plongé dans le livre. Je me suis attaché aux personnages, à tous.

    Et chacun évolue. Anne apprends à se connaître, à aimer. Mal apprend à se canaliser, à faire attention, il apprend ce qu'est l'amour, le sentiment, et non juste l'acte. Les autres personnages aussi évoluent en arrière plan.

    Il est à noté qu'il y a des scène de sexe, donc ce livre n'est pas à mettre en de trop jeunes mains. Ces scènes sont plus poussées que dans le tome 1 (étant donné le caractère du personnage...).

     

    Bref, je le conseille ! Certes moins fleur bleue que le premier mais tout aussi bien ! J'adore ! Il va de soi que la suite ne va pas tarder...

     

    Extrait : (choix : LA rencontre... )

    "Sans déconner, ce mec avait une bouche à tomber. Et aussi des pommettes hautes et une fossette au menton. Jusqu’à cet instant précis, je n’avais jamais compris le charme qu’on attribuait à ces trucs-là. Mais c’est lui, dans son ensemble, qui me coupa le souffle. Chaque élément, pris séparément, n’était rien sans la lueur d’amusement qui brillait dans son regard, sans le petit sourire suffisant qui ourlait ses lèvres. Je détestais les gens qui affichaient ce genre de petit rictus. Visiblement, ça me donnait aussi envie de leur rouler des pelles puisque je me mis à saliver.
    — Je m’appelle Mal, dit-il.
    — J-je sais, bredouillai-je.
    Son sourire s’élargit.
    — Je sais que tu sais.
    Évidemment.
    Je gardai le silence. "

     

    On adore : Tout !

    On regrette  : Rien

    Chronique du tome 1


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique